VENDREDI PREMIER AVRIL, NOUS AVONS LABOURÉ LA COUR !

Enfin pas vraiment.
Nous avons juste retourné au motoculteur électrique la langue de terre dure comme du caillou qui sépare la cour du bâtiment 3 de l’accès au bâtiment 2.
(Clément, Enzo, Raphaël, Benoit, Nolwen, etc)

  • Afin de préparer les portes ouvertes, un groupe composé de Audrey, Eline, Elodie, Josselin, Nolwen, Thomas est allé en salle multimédia pour rédiger les fiches descriptives des fleurs que nous avons semées ou plantées dans nos jardinières.
  • Deux nouveaux élèves sont venus nos offrir leurs services pour les travaux de terrassement (piocher et creuser). Il s’agit de Dylan et de Clément. Merci à eux. Ils ont planté deux « barrières » en palette pour empêcher les élèves de venir piétiner nos plantations. Ils ont également remué un carré de terre inaccessible au motoculteur. Vendredi prochain on pourra y semer des annuelles.
  • Emma a planté une coronille des garrigues. il s’agit d’une plante aux fleurs jaunes qui ressemble à du genêt mais qui est très parfumée et qui peut fleurir un an durant.
  • Le groupe des plantes aromatiques (Anthony, Antoine, Benoit, Samuel) a poursuivi ses travaux de terrassement. A l’aide de la brouette, les élèves sont allés chercher de la terre pour continuer à combler le trou sous le bâtiment 1. En suite, ils ont installé une jardinière en palette et y ont repiqué des balsamines.
  • Durant cette séance, Madame Jullien a veillé aussi bien à l’exactitude des fiches qu’à la stabilité des barrières.
CORONILLE MOTOCULTEUR