"CLASSER chez nous, les êtres humains, est une vraie passion, une seconde nature.
Tous les critères ont été essayés : taille, durée de vie, ordre alphabétique, répartition géographique, mode de reproduction, habitudes alimentaires… J’ai inventé mille systèmes de classification. Du plus primaire au plus subtil. Du plus rationnel au plus arbitraire…Pourtant, parmi les innombrables classifications qu’on a imaginées, il y a en a une qui a plus de sens que les autres…"

Espèces d’espèces, film documentaire de Denis Van Waerebeke, 2008

Haeckel Actiniae
Haeckel Actiniae

Méfions nous des apparences. Il est des critères plus utiles que d’autres pour mettre un peu d’ordre dans le rassurant fouillis de la diversité du monde vivant.

La classification scientifique moderne du monde vivant est basées sur l’utilisation de critères, de caractères communs, d’une différence partagés uniquement par les membres d’un groupe. Elle repose sur l’idée d’évolution de ce groupe au cours du temps, à partir d’un ancêtre commun chez qui serait apparue cette différence. Comme tout domaine de la science, elle est sans cesse confrontée aux nouvelles découvertes, voire remise en question par de nouvelles idées.

Mais avant de rentrer dans les détails - ce qui nous amènerait au programme de classe de 4e, 3e, à la génétique, aux programmes de science des classe de lycée (!), arrêtons nous pour jouer aux cartes avec les 6eB !
carte chat
carte chat

Denis LANGLET

Documents à télécharger