Ce vendredi 30 mars 2012, de 10h à 16h, les élèves de la classe de 3eA Européenne ont participé à la Journée Scolaire Europôle BREST organisée par OCEANOPOLIS et impliquant le Groupe d’Intérêt Scientifique Europôle Mer.

Sortie Europole Mer - vendredi 30 mars 2012 -  voir en grand cette image
Sortie Europole Mer - vendredi 30 mars 2012

(Ouest France du jeudi 12/04/2012, cliquez ici)

13 ateliers courts présentant des projets innovants (20mn) animés par des scientifiques, sur le thème de l’exploration des océans :

  • aspects techniques ; contraintes techniques des mesures et des engins d’exploration,
  • compréhensions des interactions biologiques,
  • applications en biotechnologie,
  • importances des océans dans les cycles climatiques.

une conférence (1h15 en comptant le temps de questions-réponses avec le conférencier) : Les métaux dans les océans par Olivier Rouxel, Directeur de la Chaire Internationale, Ifremer, Brest.

MOTIVATIONS

L’Europôle Mer est un groupement d’intérêt scientifique soutenu par le Ministère de l’Enseignement Sup. et de la Recherche auquel participent des établissement de recherche, notamment basés sur Brest (l’UBO, l’ENSTA, l’Ecole Navale…).

Le programme proposé était très attractif pour des élèves de 3e qui souhaitaient observer le foisonnement des activités et le caractère éminemment pluridisciplinaire des recherches scientifiques avec cette spécificité locale d’un pôle d’excellence axé sur la mer. Pour certains élèves qui avaient déjà évoqué le souhait de poursuivre en filière scientifique l’an prochain au lycée, cette visite pouvait servir à tester / renforcer leur motivation.

Génomique & biosynthèse des Phlorotanins chez des algues brunes par Valérie Stiger (IUEM)
Génomique & biosynthèse des Phlorotanins chez des algues brunes par Valérie Stiger (IUEM)
Valérie Stiger (IUEM) nous présente avec clarté et force détails comment un antispasmodique bien connu doit son efficacité à un tanin extrait des algues de nos côtes. Et il y a encore tant à découvrir ! -  voir en grand cette image
Valérie Stiger (IUEM) nous présente avec clarté et force détails comment un antispasmodique bien connu doit son efficacité à un tanin extrait des algues de nos côtes. Et il y a encore tant à découvrir !

Au vu des retours fournis par les élèves, je crois l’expérience concluante.

Symbioses photosynthétiques algues/métazoaires : des bioréacteurs photosynthétiques, ou comment un petit ver de quelques mm héberge des algues dans son corps qui le dispensent de manger (!) par Xavier Bailly (SBRoscoff) -  voir en grand cette image
Symbioses photosynthétiques algues/métazoaires : des bioréacteurs photosynthétiques, ou comment un petit ver de quelques mm héberge des algues dans son corps qui le dispensent de manger (!) par Xavier Bailly (SBRoscoff)

Sur place, le niveau d’attention et de connaissance requis était élevé pour suivre les explications aux différents stands deux heures durant puis pour suivre la conférence, mais les ateliers étaient assez courts et les thèmes variés. Les intervenant ont par ailleurs su se mettre au niveau de chacun des auditoires malgré la grande spécialisation de leur domaine d’investigation. Qu’ils en soient ici remerciés. J’attends avec impatience les rapports des élèves afin d’avoir un retour (cf. « QUESTIONS aux élèves.pdf »)

Le but était donc de mettre les élèves face à l’interdisciplinarité des sciences sur le domaine marin avec une mise en avant des thèmes émergents du monde actuel (techniques de laboratoires, méthodes analytiques de pointe, robotique, génomique, exploration sous-marine, cartographie des biocénoses et des courants, biologie et géochimie…). Cette sortie a pu renforcer la curiosité de tous, motiver des élèves indécis, tout au moins leur faire découvrir le milieu scientifique hors du cadre scolaire.

→ En savoir plus sur Europôle Mer le groupement plurisciplinaire scientifique à l’origine de cette manifestation

 Glider - source : NOAA
Glider - source : NOAA

→ Une surprise parmi tant d’autres fut de découvrir les gliders ou « planeurs sous-marins » présentés par Simon Peronne, post-doctorant à l’Ensta-Brest. Ces hydroplaneurs - sans propulsion donc - bardés de capteurs naviguent déjà en autonomie et fournissent de précieuses informations aux scientifiques sur le milieu marin (par exemple : video « Focus sur le glider de Tara Océans : un guide sous-marin très précieux »). Relativement simples dans leur construction, leur principale complexité tient dans la conception de leur intelligence artificielle (IA) d’aide à la navigation, s’affranchissant au maximum d’un opérateur humain pour leurs voyages en autonomie. Dans ce but, l’étude du comportement animal est source d’inspiration pour l’ingéniérie robotique. Là, la « science fiction » rejoint plus encore le réel. Ainsi, une piste sérieuse d’amélioration de l’IA viendrait de la compréhension des interactions au sein des bancs de poissons ou de cétacés pour le guidage dans les courants. Suivre cette piste de recherche conduirait à lancer des groupes de planeurs intelligents communiquant entre eux pour tirer meilleur profit des courants et ayant une meilleure flexibilité d’adaptation dans un environnement changeant et imprévisible. Bien que la programmation du « vol » nécessite une expertise en pure mécanique des fluides, l’interaction avec d’autres disciplines aussi variées que l’éthologie parait ici essentielle. Preuve du dynamisme des sciences modernes, cet exemple illustre la puissance d’une prise en compte du comportement animal pour le progrès scientifique global. (voir aussi l’article dans le Télégramme).

→ En savoir plus sur MeDON, projet de développement d’une station sous-marine d’enregistrements des paramètres physiques et accoustiques du milieu au large de Molène. Cette station de monitoring coastal est basée sur un concept novateur de capteurs non intrusifs et de traitement des signaux (ENSTA, IFREMER, Université Plymouth). Les données seront bientôt consultables en ligne (2012). Un volet pédagogique projet implique des élèves de 1re S Européenne au lycée de l’Harteloire à Brest.

→ A propos de cette caractérisation acoustique du littoral molénais et de son écosystème, écoutez parmi les innombrables sons qui peuplent le benthos, l’étonnant « bruit » d’explosion dû à la coquille Saint-Jacques (!) : Pour la StJacques cliquez sur l’icône ci-contre

Le « boum » de la coquille St Jacques -  WAV - 1.6 Mo
Le « boum » de la coquille St Jacques

(avec l’aimable autorisation de Lucia Di Iorio, biologiste, ENSTA Bretagne)

D LANGLET

Je garderai - comme tous les élèves je crois - un excellent souvenir de cette sortie, de l’accueil, et de la joie des élèves que j’accompagnais cette fois encore, et que j’ai accompagné pour certain(e)s quatre années de suite depuis leur entrée en 6e avec un réel plaisir. Bonne route à tous.

(ad. : février 2014) Pensées émues pour Mona FLOC’H, décédée accidentellement, et dont nous nous souviendrons.

couloir expoabyss Elèves Anne Elèves Anne Elèves au travail 02 Elèves au travail sous poulpe oreilles Fabienne Gaillard IFREMER red glidders red

Documents à télécharger