Cinquante-trois élèves de troisième A & E (et quelques autres) ont profité d’une semaine au cœur de la Cornouailles anglaise, axée sur la découverte d’environnements nouveaux, sur la culture, et l’approfondissement linguistique.

Pendant toute une semaine, à partir du lundi 6 mai, 53 élèves en classe de troisième au collège Kerzouar ont découvert les paysages et les villes majeures du sud ouest de l’Angleterre.

National Parc -  voir en grand cette image
National Parc

Ils étaient notamment accompagnés de Lydie Le Lann, leur professeur d’anglais, et de Denis Langlet, professeur de SVT, tous deux enseignants en section européenne ainsi que d’ Annaïg Le Roy et Claire Le Boedec. Les collégiens ont découvert la belle ville de Plymouth, ville de départ du célèbre navire le Mayflower pour l’Amérique, en visitant son quartier historique « The Barbican », mais aussi en traversant le grand parc du « Hoe » dominant la mer. Au programme également, la visite de plusieurs ports typiques de Cornouailles, Charlestown, Mevagissey, Polperro, et de la ville d’Exeter, avec ses inquiétants passages souterrains, sa splendide Cathédrale, et son incroyable musée d’histoire naturelle. 

 Un projet pédagogique autour de la planète Mars   Les élèves de classe européenne ont travaillé tout au long de l’année, en Anglais comme en SVT, sur la planète Mars, et les autres formes de vies envisageables. La question étant : Comment l’homme peut-il s’adapter dans une nouvelle vie, sur un nouvel espace, sur une nouvelle planète ? Le projet de voyage repose sur l’esprit de cette démarche interdisciplinaire. Ainsi, la visite du site exceptionnel de The Eden Project, qui héberge la plus grande serre mondiale (« biome ») reconstituant un environnement tropical, constituait l’un des clous du séjour.

Eden project tropical biome -  voir en grand cette image
Eden project tropical biome

Les élèves ont pu découvrir une variété incroyablement dense de végétaux, et s’interroger activement sur l’importance de leur préservation. Une randonnée de plusieurs heures dans l’immense parc naturel régional du Dartmoor a également permis aux élèves d’aller à la rencontre de paysages presque apocalyptiques, lunaires, où survivent de nombreuses traces mystérieuses de la période néolithique… Les élèves étaient accueillis dans des familles, à St-Austell. Ils ont ainsi pu partager le quotidien d’une famille anglaise et perfectionner leur pratique de la langue. 

Au musée d'Histoire Naturelle, à Exeter  -  voir en grand cette image
Au musée d’Histoire Naturelle, à Exeter