Les êtres vivants qui peuplent les eaux du littoral sont très sensibles aux modifications du milieu : par exemple, les animaux fixés qui filtrent l’eau de mer pour se nourrir.

Les « dentelles » au bord des coquilles sont coupantes -  voir en grand cette image
Les « dentelles » au bord des coquilles sont coupantes

Les huîtres sont des mollusques bivalves ou « lamellibranches » dont la phase larvaire planctonique se termine avec la fixation de la coquille sur le substrat. Les huîtres dont la fort connue « huître creuse » ou « japonaise » se nourrit en filtrant les particules alimentaires (matières organiques, phytoplancton….) présentes dans l’eau environnante. Elle peut ainsi éventuellement concentrer les polluants.

Il est possible d’observer les battement du coeur ou les mouvements actifs des cellules ciliées présentes sur les branchies et qui entretiennent un courant d’eau continuellement à la surface de celles-ci.

VIDEO (prochainement)
  • Bref aperçu des techniques utilisées dans le cadre du réseau REBENT d’étude et de suivi de la biodiversité des milieux côtiers en Bretagne. Aller sur le site

Documents à télécharger