Des réalisations, des sorties pédagogiques, des voyages en France et à l’étranger !

KERZOUAR - Notre équipe aux Championnat de France Hip Hop

Du mardi 2 au vendredi 5 avril, le 7 élèves inscrits à l’AS Danse ont participé au championnat de France Battles Hip Hop à Blois…

à diffuser sur le site du collège.

Du mardi 2 au vendredi 5 avril, le 7 élèves inscrits à l’AS Danse ont participé au championnat de France Battles Hip Hop à Blois.

Avec détermination et bonne humeur, les élèves se sont classés 8e de ces championnats, meilleure performance réalisée par le collège. Ils ont brillamment représenté le collège et l’académie de Rennes.
Ils ont également été coup de coeur des organisateurs pour leurs magnifiques tenues de la soirée « Guinguette en bord de Loire ».
L’équipe était composée de 6 danseurs : Maelle COADOU, coach élève de l’équipe, Tifenn LE BRAS-QUILLOU, Mael GUEGUEN, Manon DENIS, Louna COADOU et Marie-Anne IZZO. Paol ROUDAUT a lui assuré en tant que Jeune Officiel (juge).

Ils étaient accompagnés par Virginie CLAIRON, leur professeur d’EPS et de danse et par Charlotte SAVOYE.

Championnat Fr Hip hop 04 2019 03 -  voir en grand cette image
Championnat Fr Hip hop 04 2019 03

« MURS ET MERVEILLES » & « MURS DES HEROS »

info document - JPEG - 256.7 ko

Le mardi midi, des volontaires de la 6e à la 3e embellissent les murs du collège autour des thèmes qu’ils ont choisis !
DIAPORAMA cliquez ici

Dans le cadre du programme de français, les élèves de 5°A ont exploré le concept de héros et d’héroïsme et présenté leurs recherches sur des héros d’hier et d’aujourd’hui.

Leurs héros et héroïnes d’hier et d’aujourd’hui, réels ou fictionnels, trouvent ici leur expression picturale dans le cadre d’un projet interdisciplinaire (arts plastiques/français) qui contribue à l’embellissement du cadre de vie commun.
DIAPORAMA « mur des héros » cliquez ici

Activités 2017-2018

Action ECO-BOUCHONS - Une opération en faveur des enfants handicapés

Le vendredi 19 janvier, le groupe « ECO-BOUCHONS » a reçu Mme PAILLARD, responsable de l’association « BREIZH 29, un bouchon, un sourire ».

Les élèves ont pu échanger concrètement sur le fonctionnement de l’association et l’intérêt de cette action. Les bouchons récupérés vont être recyclés dans une usine. Les bénéfices générés par l’achat des bouchons permettent aux membres de l’association d’aider des familles à acheter du matériel pour leur enfant handicapé : des fauteuils roulants, des déambulateurs, des tricycles… Tout ce matériel spécialisé est très couteux et mal remboursé.
C’est une bonne action pour l’environnement et une action solidaire qui initie les élèves à la conduite d’un projet.

BREIZH 29, un bouchon, un sourire
BREIZH 29, un bouchon, un sourire

Cet atelier regroupant des élèves de 5è et 6è, qu’ils ont choisi d’appeler « ECO-BOUCHONS », organise la collecte de bouchons plastiques au sein du collège au profit de l’association et se retrouve tous les vendredis à la pause méridienne, depuis novembre. Les élèves ont recherché des informations sur l’association, sur le recyclage des bouchons, préparé des affiches et diffusé des flyers à tous les élèves et personnels du collège.
Le groupe « ECO-BOUCHONS » est toujours motivé et relance son appel à tous les élèves et personnels du collège pour mettre de côté, chez soi, les bouchons plastiques pour les rapporter au collège.

Sans titre 1
Sans titre 1

Pour en savoir plus sur l’association : http://www.breizh29.org/

Correspondants espagnols des élèves de 6B du pôle ibérique

Des correspondants espagnols pour les élèves du pôle ibérique de la 6e B !

En cette dernière semaine de cours avant les vacances de Noël, les élèves de
6e de Mme Le Roy ont reçu la première lettre de leurs correspondants espagnols…

¡Qué ilusión ! Les jeunes élèves de la petite ville de Valladolises, située au sud-est de la péninsule ibérique, dans la région de Murcia, ont répondu à la lettre de présentation envoyée par nos élèves du collège de Kerzouar.

info document -  voir en grand cette image

Quelle joie !

info document -  voir en grand cette image

D’autres échanges suivront, sous quelles formes ? La suite au prochain épisode…

Les 3e C au concert de Jazz

Les élèves de 3e C se sont rendus à un concert de jazz, ouvert au public, à la salle du CLOUS à Brest, mardi 10 octobre, sous la conduite de leurs professeurs d’Education musicale et d’anglais puis d’échanger avec les membres du groupe.

Associés au public lors de ce concert dans le cadre de l’Atlantique Jazz Festival, piloté par Penn ar Jazz, les élèves sont allés à la rencontre d’une musique inhabituelle pour eux, éventuellement déconcertante, après y avoir été préparés en cours.

Pique-nique sur place pour un moment de détente

Ils ont aussi eu l’occasion de voir les instruments et le matériel de près.

Puis ils ont pu s’entretenir avec les membres du groupe, en anglais, et échangé à propos du langage musical et poursuivront en cours l’exploitation de ce moment particulier, mis en place dans le cadre du partenariat entre le collège et l’association Penn ar Jazz.

Les élèves et les professeurs étaient tous aussi captivés les uns que les autres.

un grand merci à Penn Ar Jazz, représenté par Marianne Villiers.

et bravo à tous, bien sûr.

Un grand merci à la photographe.

Sortie des 4e C & D à l’Exposition Picasso

Une sortie culturelle enrichissante à la fondation Hélène et Edouard Leclerc, à Landerneau, s’est déroulée le 10 novembre dernier.
Les élèves de 4e C et de 4e D du collège Kerzouar, accompagnés de leurs enseignants, ont pu découvrir des oeuvres de Pablo Picasso.
Ils ont eu la chance d’assister à une visite guidée d’environ une heure, puis d’une visite libre pour découvrir toute l’exposition.
C’est avec un grand intérêt que les élèves ont écouté les explications des intervenants qui ont aussi répondu à leurs questions.

info document -  voir en grand cette image

ils ont pu découvrir un des peintres majeurs du vingtième siècle.

info document -  voir en grand cette image
info document -  voir en grand cette image

Sorties escalade

Les mercredi 23 et 30 mai les élèves participant à l’AS escalade sont partis en sorties à la journée ou pour l’après-midi, sous la responsabilité de Monsieur Cousi, professeur d’EPS qui encadre cette activité…

info document -  voir en grand cette image

Il était accompagné de parents d’élèves pour garantir les conditions de sécurité nécessaires.

info document -  voir en grand cette image

De nouvelles sorties sont programmées mercredi 6 juin et 13 juin. Souhaitons que la météo soit à nouveau de la partie…

info document -  voir en grand cette image

Sorties Histoire-Géographie à Brest

Les élèves de 4e du collège de Kerzouar se sont rendus à Brest les vendredis 21 et 29 septembre.

Dans le cadre du programme d’histoire, il s’agissait de découvrir l’histoire de Brest au XVIIIe siècle.

D’abord par la lecture d’œuvres picturales retraçant l’histoire de Brest au musée des Beaux-Arts, puis par une visite guidée au musée de la Marine sur le thème de l’expédition Lapérouse, une expédition scientifique au siècle des Lumières.

info document -  voir en grand cette image

Au château de Brest

La pause méridienne aura aussi permis aux élèves d’emprunter le téléphérique pour déjeuner au plateau des Capuçins.

Une réussite ! « BREIZH29, un bouchon, un sourire »

Le jeudi 21 juin, les élèves du groupe « ECO-BOUCHONS » ont remis à Mme PAILLARD, présidente de l’association « BREIZH29, un bouchon, un sourire », plus de 90 Kg de bouchons et couvercles en plastiques récupérés depuis 6 mois sur le collège KERZOUAR. Ces bouchons seront vendus à une société qui, dans son usine, les fait fondre pour les recycler en d’autres matériaux plastiques, comme des palettes en plastique qui remplaceront à l’avenir les palettes en bois. L’argent permet à l’association de participer au financement de matériel pour améliorer le confort de vie des personnes en situation de handicap.
Les élèves du groupe « ECO-bouchons » ont conduit leur atelier tous les vendredis sur la pause méridienne de novembre à juin, pour informer et sensibiliser au sein du collège de l’intérêt de cette action de solidarité et de de préservation de notre environnement.
Merci à tous ceux qui ont contribué à cette grande collecte.

 Les élèves du groupe « ECO-bouchons » à l'origine du succes de la mission -  voir en grand cette image
Les élèves du groupe « ECO-bouchons » à l’origine du succes de la mission

Une action initiée par Mme Appriou, gestionnaire.
Grand merci à elle

Vive le CDI !

« POIDS PLUME » : une initiative de POÉSIE ACTIVE -Les élèves remercient M. Estrada

Des élèves de 5° de Monsieur Estrada ont participé à « Poids Plume 2019 », organisée par l’association Mots Nomades à La Rochelle.

« Es la historia del mundo a la inversa » de Hugo Guillouroux et Yanis Arzur, sera publiée dans l’édition Poids Plume 2019.

Poids Plume
Poids Plume

Le jury nous fournit des précisions…
"Bravo à tous les poètes qui ont participé ! Vos propositions nous ont posé un problème du fait du bilinguisme : en principe, Poids Plume publie de la poésie francophone, et si un texte figure dans une autre langue, alors sa traduction en français est requise. Mais les jeunes auteurs ont subtilement su dialoguer pour créer des textes bilingues sans souscrire à la contrainte formelle de la traduction et ma foi, c’était un bel enjeu !
Bravo donc pour cette transgression, et bravo à tous les auteurs qui ont participé, qu’ils aient ou non été publiés. "

"Poids Plume", c’est une initiative de poésie active, qui a vu le jour au printemps 2015 et qui est depuis reconduite chaque année. Il s’agit d’abord d’écrire, puis d’éditer et enfin de faire circuler de la main à la main des livrets poèmes originaux, gratuitement, pendant le Printemps des Poètes. Cette initiative a pour but de promouvoir une parole poétique plurielle et populaire.
Tout le monde peut réaliser un "Poids Plume". Les livres poèmes sont écrits par des auteurs de tous les âges : certains, déjà reconnus et édités, d’autres, inédits et amateurs.)

Nos lauréats du prix « Poétickets 2019 » au Musée des Beaux-arts de Brest :)

Remise des prix des Poétickets 2019 dans la grande salle du Musée des beaux-arts de Brest , mercredi 5 juin. Bravo à tous !

Remise des prix des Poétickets 2019 dans la grande salle du Musée des beaux-arts de Brest , mercredi 5 juin.
Poétickets 2019
Poétickets 2019

Séance, en public et en direct, de dessin/peinture, par Mathias (artiste-peintre) ; les dessins ont été fragmentés en 40 formats 10x10cm et agrémentés d’un poème original d’Anne Jullien, poèmes écrits en direct, pour chaque exemplaire… le tout offert aux lauréats du concours de poésie.
Dont Julie Stéphan, Maël Laot, Maël Guéguen et Maëlle Coadou de 3E qui ont écrit des poèmes en espagnol ! Yuna Lucas de 6D ainsi que trois élèves de l’Ecole du Vizac et de l’école de Ploumoguer (suite à des ateliers d’écriture animés au CDI lors de la journée d’accueil des CM2).

Vous vous mordez les doigts d’avoir manqué l’évènement ? Faites comme si et visionnez l’annonce du concours ! c’est ici : CLIQUEZ

SVT

Les activités et les documents proposés en cours de sciences de la Vie et de la Terre au collège Kerzouar.

DE LA GRAINE AUX PLANTATIONS AVEC LES 6eC !

Une sorte d’ « Atelier de Sciences Naturelles », en forme de jardin.

■ n°2 - Je prépare le terrain ! Je plante !

Mardi 12 avril : la pelouse laisse la place aux plantations des enfants

Mardi 12 avril : la pelouse laisse la place à la science et aux espoirs de belles couleurs (pour les fleurs), de senteurs (pour nos plantes aromatiques) et de goûts pour nos maïs et nos tomates !

Nous avons retourné la terre à l’aide d’un petit motoculteur prêté par M. Patte - professeur de français et grand animateur de jardins. Nous avons repiqué les pousses des différentes plantes que nous avions vu germer au cours de l’expérience (voir l’article sur les « conditions de germination »)

Il faut retourner la terre là ! sous l'herbe ! -  voir en grand cette image
Il faut retourner la terre là ! sous l’herbe !

Denis LANGLET

♣ n°1 - les graines, les hypothèses sur leur germination et tout le toutim

Les conditions de germination.
Les élèves ont tenté la germination de graines de genêt sauvage, puis, suite à l’échec de cette tentative, ont choisi parmi plusieurs sacs de graines du commerce : fleurs, légumes…

IMG 0102 -  voir en grand cette image
IMG 0102
Les Ipomées sont des plantes annuelles grimpantes aux belles fleurs bleues dont les corolles sont comme des pavillons de trompettes bleus

vendredi 18 mars 2011

Mise en place d’un protocole visant à tester les hypothèses concernant les conditions de germination des graines (différentes espèces) :

* la lumière est indispensable à la germination : groupe 1
* une T°C >5°C est indispensable : groupe 2

Réalisation 1 : rien à faire ça ne pousse pas !!!

La germination des graines de genêt sauvage n’a pas été observée dans les conditions réalisées en classe (12/11/2010). Discussion

Réalisation 2

La séance d’aujourd’hui se propose de renouveler l’expérience mais avec des graines du commerce de différentes espèces pour à la fois généraliser les résultats concernant la germination et pouvoir planter fleurs et légumes dans le jardin au printemps.

  • potimarron (non issu du commerce)
  • coriandre
  • Ipomée
  • Tomates
  • maïs
    ********************************************************************

Mardi 28 mars 2011

Observations :
  • La lumière n’est pas indispensable à la germination : l’hypothèse 1 N’EST PAS validée
  • La T°C doit être supérieure à 5°C pour que les graines germent : l’hypothèse 2 EST validée
Ipomée : germination à 20°C soleil -  voir en grand cette image
Ipomée : germination à 20°C soleil
A la lumière, les feuilles sont vertes
Quelle est donc ce chapeau pointu qui semble gêner l'épanouissement des feuilles de cette germination d'Ipomée ? -  voir en grand cette image
Quelle est donc ce chapeau pointu qui semble gêner l’épanouissement des feuilles de cette germination d’Ipomée ?
Ipomée : germination à 20°C obscurité
  • les graines de potimarron ont moisi : c’étaient les seules graines non issues du commerce. Discussion (mains sales, trop longtemps à l’air libre ?….)
  • Les racines se différencient des tiges par leur aspect très particulier (notamment un cas d’Ipomée et de capucines)
    (dessin / photo à venir)
  • les plantes ont l’air de reconnaitre le haut du bas ; elles savent orienter leur croissance dans l’espace : tige et feuilles vers la lumière et racines vers la terre.
  • les germes poussés à la lumière sont grands et jaunâtres ; ceux poussés à la lumière sont plus petits mais d’un beau vert.
Questions !

Les graines germées ont été mis dans des godets de tourbe avant plantation.

Les tiges et feuilles jaunâtres vont-il changer de couleur pour devenir verts eux aussi ?

Quelle est l’origine de cette couleur ? Quelle est sa relation avec la lumière puisqu’elle n’apparait que chez les germes placés à la lumière ?

Ipomée 20°C obscurité -  voir en grand cette image
Ipomée 20°C obscurité
Quelle classe ! (l’Ipomée, mais aussi les 6eC !)
IMG 0103 -  voir en grand cette image
IMG 0103

Denis LANGLET

♣ n°3 - La vraie vie pour nos plantules

… où « Comment vivre dehors quand on a germé à l’intérieur de la salle de classe »

Un jardin, ça se mérite !
l'exemple d'une germination de graine de cornouiller (Wikipedia)
l’exemple d’une germination de graine de cornouiller (Wikipedia)

Nos plans ont nettement moins fière allure au soleil que dans leur pots, maternés par notre enseignant et par les doux bavardages des élèves…

difficile passage à la vraie vie extérieure -  voir en grand cette image
difficile passage à la vraie vie extérieure

Au travail !
Il faudra arroser, créer et poser nos étiquettes dresser les échaffaudages et croisillons de bambous pour faire grimper nos ipomées, ou nos tuteurs à tomates, mettre du terreau

Doit-on désherber ?
Peut-on semer des fleurs pour prendre la place des « mauvaises herbes » ?
Comment faire pour l’eau ?

Et le maïs, pour avoir des épis, il nous faut des fleurs, non ?
Où seront-elles ?
Existe-elles seulement ???

En avez vous vu, du pollen de maïs ?
Des abeilles qui pollinisent le maïs ?
Du « miel de maïs » ?!

♣ n°4 - Les capucines se portent à merveille !!! mais les autres ?

Le soleil a été dur pour nos plantules. Heureusement, quelques arrosoirs providentiels ont été versés cette semaine (toujours le soir pour ne pas tuer sur le coup nos plantations) sur la terre toujours très sèche.

  • les tomates ont disparu… mais ont été remplacées
  • seuls trois plants d’ipomée survivent. On attend leur rapide ascension vers le haut ! (c’est une sorte de liseron rappelez-vous !) ;
  • de la coriandre, il ne reste qu’une ou deux tiges ;
  • les maïs ont disparu (mais seront replantés mieux encore ;
  • les capucines naines rouges se portent à merveille !!! De belles couleurs en perspective !
Les premières feuiles reconnaissablesde la coriandre -  voir en grand cette image
Les premières feuiles reconnaissablesde la coriandre

Mystère : un potimarron que l’on croyais moribond fait une sortie remarquée au bout du rang… Attendons de voir.

Potimarrons en mai -  voir en grand cette image
Potimarrons en mai

Des Nouvelles & des Documents pour la SVT

Des nouveautés en direct des Sciences !
Des documents à disposition des élèves en support de cours !
Lisez
Picorez
… soyez curieux pour comprendre le monde !

Expédition du HMS Challenger (1873-1876) - Relevés bathymétriques

Suite aux premières tentatives infructueuses pour poser des câbles téléphoniques transatlantiques il apparut nécessaire de mieux connaitre la topographie du fonds des océans. Les tentatives de réparation sur ces câbles avaient par ailleurs déjà permis (lors de leur repêchage) d’entr’apercevoir la très grande diversité de la faune abyssale et d’éveiller davantage la curiosité des biologistes. On se rendait alors compte qu’il y avait probablement tout un univers insoupçonné à découvrir sous les océans.

Ce sont, entre autres, les raisons qui motivèrent cette expédition du HMS Challenger. Le voyage dura 4 ans, le bateau parcouru tous les océans du globe. Les scientifiques qui embarquèrent à bord purent collecter des centaines d’échantillons d’animaux jusque là totalement inconnus, mais surtout, lors de ses sondages, l’expédition fit la découverte du point le plus profond de la planète Terre. Ce lieux fut nommé « Challenger Deep » en l’honneur du bateau et se trouve au large des philippines dans une structure géologique très particulière (que nous avons étudiée en classe) et que l’on nomme la « Fosse des Mariannes » ou « Marianas Trench ». Il faudra attendre 1973 pour que deux hommes puissent descendre en explorer les profondeurs. Mais ceci est une autre histoire (que je vous conterais dans un prochain article) ….

Dans cette vidéo vous pourrez découvrir l’histoire de cette fabuleuse expédition et toutes les découvertes scientifiques qu’elle permit de faire.

Sites à consulter :

Opération FAMOUS - Etude de la dorsale médio-océanique

Étude de la dorsales. Géologie. Tectonique. FAMOUS. IFREMER. Quatrième.

L’existence du relief du fond des océans était déjà un peu connu grâce à des campagnes d’exploration bathymétriques, en particulier grâce au voyage du bateau HMS Voyager pendant ans autour du monde (voir prochain article), mais le fonctionnement des dorsales océaniques ne fut découvert qu’ assez récemment. Une campagne d’exploration franco-américaine en 1973 et 1974 permettras de mieux comprendre par la suite de quelle manière fonctionnent ces structures géologiques que nous avons étudiées en classe de quatrième. Cette campagne fut menée en partie par la CNEXO qui deviendra plus tard l’Ifremer (dont les installations se trouvent sur le port de Brest).

Dans cette vidéo, visible sur le site du CERIMES, vous pourrez découvrir les détails de cette expédition, qui fut une véritable aventure humaine autant que scientifique et technique.

http://download2.cerimes.fr/canalu/videos/cerimes/op.ration.famous_9416/operation_famous.sd.mp4

Sites à visiter pour approfondir ce sujet :

HERBIER, FEUILLES & BOURGEONS

► Les 6eB jouent la Classification SCIENTIFIQUE du VIVANT ! facile !

"CLASSER chez nous, les êtres humains, est une vraie passion, une seconde nature.
Tous les critères ont été essayés : taille, durée de vie, ordre alphabétique, répartition géographique, mode de reproduction, habitudes alimentaires… J’ai inventé mille systèmes de classification. Du plus primaire au plus subtil. Du plus rationnel au plus arbitraire…Pourtant, parmi les innombrables classifications qu’on a imaginées, il y a en a une qui a plus de sens que les autres…"

Espèces d’espèces, film documentaire de Denis Van Waerebeke, 2008

Haeckel Actiniae
Haeckel Actiniae

Méfions nous des apparences. Il est des critères plus utiles que d’autres pour mettre un peu d’ordre dans le rassurant fouillis de la diversité du monde vivant.

La classification scientifique moderne du monde vivant est basées sur l’utilisation de critères, de caractères communs, d’une différence partagés uniquement par les membres d’un groupe. Elle repose sur l’idée d’évolution de ce groupe au cours du temps, à partir d’un ancêtre commun chez qui serait apparue cette différence. Comme tout domaine de la science, elle est sans cesse confrontée aux nouvelles découvertes, voire remise en question par de nouvelles idées.

Mais avant de rentrer dans les détails - ce qui nous amènerait au programme de classe de 4e, 3e, à la génétique, aux programmes de science des classe de lycée (!), arrêtons nous pour jouer aux cartes avec les 6eB !
carte chat
carte chat

Denis LANGLET

♣ C’est l’automne ! Préparez vos herbiers !

Réalisation d’un herbier : n’attendez pas pour trouver vos feuilles d’arbres !

Quel sorte d'érable suis-je ? -  voir en grand cette image
Quel sorte d’érable suis-je ?
L'érable sycomore se reconnait à la forme et à la position de ses feuilles ainsi qu'à ses fruits « samares »
L’érable sycomore se reconnait à la forme et à la position de ses feuilles ainsi qu’à ses fruits « samares »

Comme chaque année, les élèves de 6e prépareront un (superbe) herbier de feuilles d’arbres. Avant que le manque de soleil, de chaleur, de lumière… bref, avant que l’automne ne s’avance trop et que les feuilles ne soient toutes fripées et grises, voire toutes tombées noirâtres sur le sol de nos chemins de
promenade et de nos jardins : cherchez de belles feuilles ! Préférez les feuilles encore sur l’arbre à celles qui sont depuis longtemps tombées. Ne les prenez pas si elles sont incomplètes ou pliées. Libre à vous d’en choisir de toutes les couleurs et plusieurs du même arbre.
Il ne vous restera qu’à les mettre sous « presse », puis les placer dans l’herbier : les consignes ont été distribuées ; suivez les bien ….
C’est l’occasion de s’entrainer à l’utilisation de clefs de détermination en choisissant les bonnes caractéristiques - les « bons critères » - qui vont nous mener au nom de l’arbre dont vous aurez pris les feuilles. Ce faisant, nous abordons la grande aventure de la classification du monde vivant que nous étudieront plus précisément à la rentrée.

* Voici les premières consignes - fort simples - pour obtenir les feuilles le plus aplaties et les plus sèches possibles .

2017 HERBIER Consignes -  PDF - 202.7 ko
2017 HERBIER Consignes

** Pour trouver le nom des arbres dont vous aurez recueilli les feuilles, il vous suffira de suivre - de gauche à droite - le chemin sur la clef de détermination en prenant soin de choisir, à chaque embranchement, la bonne direction !

CLEF SIMPLIFIEE ARBRES ONF -  PDF - 206.5 ko
CLEF SIMPLIFIEE ARBRES ONF

*** Enfin, il est facile de dessiner au crayon la tige sur laquelle s’attachait les feuilles (comme si vous l’aviez collée), pour montrer si les feuilles étaient opposées ou alternées. Il est aussi intéressant de dessiner la forme des bourgeons ou le fruit si vous ne l’avez pas. Voici deux exemples de ce qu’il vous sera possible de réaliser lorsque vous n’aurez plus qu’à coller vos feuilles d’arbre sur des pages blanches :

chataignier -  voir en grand cette image
chataignier
L'ERABLE (mais lequel ?) exemple de travail -  voir en grand cette image
L’ERABLE (mais lequel ?) exemple de travail
Herbier C 03 Tilleul GrF
Herbier C 03 Tilleul GrF
Mais comment savoir si mon herbier est correct !? Simplissime : note-toi !
2017 HERBIER auto éval -  PDF - 69.7 ko
2017 HERBIER auto éval

Pour d’autres exemple, vous trouverez un diaporama sur ce site, dans un autre article : cliquez ici

Denis LANGLET

♣ L’hiver est aux branches dénudées : regardons les HERBIERS !

Un échantillon non exhaustif des herbiers des classes de 6e.

EN COURS DE REALISATION

Les pages d’herbiers des élèves sont publiées sous forme d’un album en ligne… qui s’enrichira progressivement au fil des ajouts successifs de pages numérisées et d’éventuelles améliorations : consultez le site de temps en temps et vous verrez apparaitre vos trésors !

Herbier C 00
Herbier C 00

♣ Le réveil du bourgeon. Hypothèses, expériences et caetera !

Avec les élèves de 6e, nous abordons la démarche expérimentale, par exemple…

J +10
J +10

Avec les élèves de 6e, nous abordons la démarche expérimentale en observant l’éclosion des bourgeons et en imaginant un protocole pour trouver quel est le signal, quel est le paramètre de l’environnement, qui déclenche cette sortie d’une longue dormance. Cela tombe parfaitement bien : il fait beau, ce qui incite à rester longtemps sans faire autre chose qu’observer sortir les feuilles de la nouvelle année. Et de rêver, aussi.

L’ouverture des bourgeons, leur « éclosion » souvent rapide et coordonnée entre arbres de la même espèce sur un même lieu, est appelée « débourrage » (< « se débarrasser de la bourre »)

« Dans le brouillard qui entoure les arbres, les feuilles leurs sont dérobées ; qui déjà, décontenancées par une lente oxydation, et mortifiées par le retrait de la sève au profit des fleurs et fruits, depuis les grosses chaleurs d’août tenaient moins à eux. (…) » Francis Ponge - Le Parti Pris des Choses

Dans ce poème au titre nébuleux - Les Arbres se Défont à l’Intérieur d’une Sphère de Brouillard - l’auteur nous met face à l’étrangeté de l’arbre, souvent majestueux, présent, méconnu malgré sa proximité car son temps n’est pas le nôtre - sa vie peut suivre des milliers de saisons - et ses mouvements ne nous sont perceptibles que si nous leur prêtons une attention particulière.

rameau de chêne pédonculé - Klervi Ph
rameau de chêne pédonculé - Klervi Ph

L’arbre est en effet un être vivant singulier, s’attachant à la terre et voyant de sa place passer sur lui les éléments qui font les saisons. Dans le vent de nos journées d’automne il a perdu et ses feuilles et sa vitalité pour s’enfoncer dans une longue dormance. Quel chant d’oiseau, quel lumière plus matinale ou quelle chaleur conduite lentement depuis la terre réchauffée réveillera ses bourgeons, au sein desquels dorment les rameaux recroquevillés dans des duvets d’une étonnante douceur ?

détail de bourgeon de chêne- Pauline F
détail de bourgeon de chêne- Pauline F

Regardez bien, ils peuvent soudain éclater et révéler en quelques jours feuilles nouvelles, tiges et fleurs gorgés de sève !

un bourgeon de marronnier a éclos, portant un rameau floral à l'extrémité du rameau de feuilles palmées -  voir en grand cette image
un bourgeon de marronnier a éclos, portant un rameau floral à l’extrémité du rameau de feuilles palmées
Un premier groupe dit :

Et si l’« éclosion » était contrôlée par l’augmentation de la durée du jour ? Notre idée étant énoncée, il nous faut savoir si elle est facile à tester : OUI ou NON sont les seules réponses possibles si l’expérience est bien réalisée, il nous reste à bien la concevoir. Un seul paramètre à la fois devra varier : c’est notre principale contrainte. Donc, ici, un pot sera placé à l’obscurité et l’autre à la lumière. Seule la lumière devant varier, nous veillerons à ce que les deux pots restent à la même température.

HYP LUMIERE J 0 -  voir en grand cette image
HYP LUMIERE J 0
L’autre groupe, bien avisé, a choisi l’augmentation de la température comme stimulus possible pour l’éclosion des bourgeons.
HYP T°C J 0 -  voir en grand cette image
HYP T°C J 0

Même contraintes : l’hypothèse (notre « idée simple à tester ») doit conduire à pouvoir se décider si oui ou non la température influence l’éclosion.

Tiens…. pourquoi avoir mis les deux pots à l’obscurité ??
bourgeon 6eB PFracasso réd
bourgeon 6eB PFracasso réd

Denis LANGLET

HISTOIRE DE VOIR… les dessins d’élèves

■ Le coeur d’une tulipe est plein de couleurs, de fragances et de mystères

Enlever les pétales d’une fleur de tulipe permet de découvrir ses
trésors cachés…

IMG 5911 -  voir en grand cette image
IMG 5911

Nous avons dessiné des tulipes. Quelle difficulté… et finalement, quel plaisir à les regarder, ces dessins qui soulignent, qui grossissent, qui amplifient et mettent devant nos yeux ébahis les trésors développés par ces fleurs du jardin pour jouer le jeu nécessaire de la reproduction. Tous nos dessins par leur diversité, rendent compte des multiples façons de voir ce qui est joli, et qui peut devenir beau lorsqu’on en découvre la complexité et l’étendue des mystères.

étamines, pistil, stigmate ovaire… et zut où sont les sépales ? -  voir en grand cette image
étamines, pistil, stigmate ovaire… et zut où sont les sépales ?
Tulip 6eC 2010 2011 0001 -  voir en grand cette image
Tulip 6eC 2010 2011 0001

Denis LANGLET

■ Le fraisier ou la multiplication sans graines !

Le fraisier se multiplie par des stolons, autant ou plus que par ses graines, fichées sur les fraises si appétissantes ! Voyez comme cette multiplication végétative est efficace !!

(Cette multiplication sans graine ni spore est appelée « multiplication végétative ».)

Le fraisier du jardin a rapidement colonisé l’espace labouré. La plupart des plants sont reliés les uns aux autres par de fines tiges vertes, parfois rouges… mais souvent sèches. Qu’est-ce donc ? Et puis, le petit plant qui a poussé dans l’escalier sur la plus haute marche, dans une fissure. Ce n’est certainement pas une fraise qui serait tombée là par hasard !!
Lui aussi est liés aux fraisiers voisins par des tiges sèches qui courent sur le sol.

la multiplication sans graine par stolons : l'exemple du fraisier
la multiplication sans graine par stolons : l’exemple du fraisier
source : Wikimedia titre original : Pink Panda 08 ies.jpg

stolons de Fraisier, ici Fragaria ×Potentilla (source : Wikipedia)

 
→ ce sont les STOLONS, des tiges qui grandissent horizontalement et qui s’enracinent à leur extrémité . LES STOLONS permettent d’explorer le milieu et de faire de nouvelles plantes loin de la plante mère. Les stolons meurent et se dessèchent quand la nouvelle plante devient autonome, lorsqu’elle peut vivre toute seule.

dessin élève fraisier - Yuna C.
dessin élève fraisier - Yuna C.

Le fraisier peut aussi coloniser le milieu en faisant des fleurs qui donneront naissance à des fruits et des graines : on parle alors de « reproduction sexuée » puisqu’il y a des organes mâles (les étamines qui gardent le pollen) et des organes femelles (le pistil : stigmate, ovaire et ovules).

fraisier des Bois Wikipedia réd
fraisier des Bois Wikipedia réd

fraise des Bois, Fragaria vesca (source : Wikipedia)

NEW ! Say it in English !
The strawberry plant has grown several runners with a small plant at the end. The plantlets will take root and grow into new plants. Each will have exactly the same genetic program as the parents

* A vos dessins les 6es !!!!!

 
* Et puis, connaissez-vous d’autres moyens pour un végétal de se multiplier sans utiliser de graines ?

Denis LANGLET

☼ Tous à l’eau ! (à Porspoder)

Voici les dessins des élèves de 6eC, aidés par des images et des échantillons pour les plus chanceux, mais surtout inspirés par les souvenirs d’une marée à Porspoder, cette belle journée du 19 mai 2011
étrille
étrille

Allez voir icipour une plus ample - bien que toujours imparfaite - description de cette journée entre la dune, la plage du Vivier et la plage du Bourg.

♠ Le jonc ploie, l’ajonc pique

Il faut de l’adresse pour dessiner puis séparer les différentes parties d’une fleur d’ajonc.

Comment sont faites les fleurs d’ajonc ?
449px Ulex parviflorus 1
449px Ulex parviflorus 1

l’ajonc de nos côtes (ci-dessous) ressemble fort à celui des côtes méditerranéennes (ci-dessus).

Rade Plouzané 2009 Armeria Ajonc
Rade Plouzané 2009 Armeria Ajonc

En observant à l’oeil nu ou à la loupe, nous avons vu que les beaux pétales jaunes attachés au dessus des sépales petits et verts étaient disposés comme les ailes d’un papillon. Les ajonc font partie du groupe des plantes à fleurs appelé « papillonacées », dans lequel on trouve aussi les haricot, les genêts (qui leur ressemblent tant excepté les piquants). Anciennement, ce groupe de plantes à fleurs était appelé les « légumineuses ».

La dissection nous montre bien plus !
Etamines (toujours le même nombre), pistil, ovaire (qui donnera naissance au fruit), ovules (qui donneront les graines), et même un petit nuage de pollen si fin et léger que nos souffles en ont dispersé les traces…

IMG -  voir en grand cette image
IMG
Savez-vous d’où vient cette étrange odeur de noix de coco qui court sur les landes et les buissons couverts de fleurs dorées ?

*l’ajonc sur Wikipedia

*le jonc sur Wikipedia (rien à voir avec l’ajonc !)

♣ Histoire de voir… un bourgeon

Comment les végétaux passent-ils l’hiver ?

bourgeon chene -  voir en grand cette image
bourgeon chene

Bourgeons, graines, bulbes, rhizomes, rosettes de feuilles… L’hiver, les plantes ne sont pas très actives. Pour survivre, elles dépensent peu, se mettent en vie ralentie et se protègent du froid et du gel. Ainsi, les plantes changent d’aspect au cours des saisons.

Qu’ont vu les élèves à la loupe et au microscope sous le brillant des écailles de ces bourgeons velus ?

bourgeon 6eC B Ethel 2013 -  voir en grand cette image
bourgeon 6eC B Ethel 2013

Après celles de nos élèves, vous pourrez trouver de superbes illustrations par F. Rich

Denis Langlet

LITTORAL, CLIMAT & ENVIRONNEMENT

Connaître nos côtes bretonnes, et les autres

Découverte de la vie arénicole (octobre 2013)(6e)

☼ A la découverte des dunes et de l’estran : les 6e sont de sortie à Porspoder !

Mardi 29 septembre, les deux classes de 6eB et 6eD ont passé la journée à découvrir la biodiversité de l’estran et celle des dunes de Porspoder. Nous avons profité d’un fort coefficient de marée pour descendre avec la mer vers les étages les plus bas, là où se découvrent les forêts de laminaires. En cours de route, en partant de la plage et des plus hautes laisses de mer, nous avons observé, récolté, touché une foule d’êtres étranges : vers qui montrent leur trompe, jolies algues de toutes formes en rouge, brun et vert. D’autres algues encroûtantes toutes plates qui colorent les roches, des crabes, des crevettes, et encore des crabes…. Etoiles de mer, anémones, éponges vivantes et oranges ! Il y avait même d’étranges botrylles étoilés.

Botryllus schlosseri ou Botrylles étoilés : c'est un animal !
Botryllus schlosseri ou Botrylles étoilés : c’est un animal !

(…)

Le beau temps n’ayant jamais manqué son rendez-vous avec nous au cours des dernières années, c’est avec grand plaisir cette fois encore que nous avons marché au soleil sur le sable et dans les mares rendues féériques par les jeux de lumière sur les algues colorées.

Zonation des lichens_ et une Armérie maritime
Zonation des lichens_ et une Armérie maritime

Les algues peuvent être rouges, vertes ou brunes. Quand elles meurent, elles perdent ces belles couleurs et virent au blanc. Certain(e)s de nos élèves y voient une ressemblance avec les poils de la barbe du père Noël :-)

En passant, observez que les algues brunes ou rouges cachent sous leurs habits colorés des pigments verts qui se dévoilent souvent avant que le végétal ne blanchissent complètement.

Il y a celles qui ont de belles formes de végétal justement « feuilles », « tiges », « nervures » même… alors que d’autres, plus discrètes sont si fines qu’elles sont plaquées contre les rochers et les colorent en rouge, vert ou brun.

Les algues n'ont pas toutes une « forme d'algue » , de « plante » avec une tige, et des « feuilles »… Certaines sont toutes plates, parfois encroûtantes et recouvrant les rochers, parfois si fines qu'elles colorent leur support sans paraitre vivantes…. Voilà pourquoi certains cailloux sont rouges, roses verts ou bruns !
Les algues n’ont pas toutes une « forme d’algue » , de « plante » avec une tige, et des « feuilles »… Certaines sont toutes plates, parfois encroûtantes et recouvrant les rochers, parfois si fines qu’elles colorent leur support sans paraitre vivantes…. Voilà pourquoi certains cailloux sont rouges, roses verts ou bruns !

***

… Des photos ! d’autres histoires !
Tout cela sera en ligne sous peu : revenez bientôt !

… et aussi la sortie à Lampaul-Plouarzel : c’est ici
http://www.college-kerzouar-saintrenan.ac-rennes.fr/spip.php?article343

les 6eD comme…doués ! -  voir en grand cette image
les 6eD comme…doués !

☼ Sortie Porspoder_OUEST FRANCE

☼ Course d’orientation et découverte du littoral : les 6e en sortie à Lampaul-Plouarzel !

Mardi 13 octobre, et pour le bonheur des élèves de 6e et des enseignants, un beau soleil était présent sur les dunes et l’estran pour la sortie course d’orientation / découverte du milieu littoral.

le port de Lampaul-Plouarzel et les laisses de mer indiquant la limite des dernières hautes mers -  voir en grand cette image
le port de Lampaul-Plouarzel et les laisses de mer indiquant la limite des dernières hautes mers
A voir : l'article du Télégramme 20 10 2015 -  PDF - 468.9 ko
A voir : l’article du Télégramme 20 10 2015

Sciences naturelles et course d’orientation pour les élèves de Kerzouar en sortie sur les dunes et l’estran à Lampaul-Plouarzel

Deux classes de 6e du collège Kerzouar ont participé mardi 13/10 sous le soleil à une sortie associant sciences naturelles et course d’orientation sur les dunes et les plages de Lampaul-Plouarzel. Deux autres classes avaient bénéficié fin septembre d’une sortie sur l’estran de Porspoder.

pour survivre si petit dans un monde en mouvement, je me camoufle et je reste mouillé. Petit crabe ! -  voir en grand cette image
pour survivre si petit dans un monde en mouvement, je me camoufle et je reste mouillé. Petit crabe !
un gallet peinturluré ? … ou des algues incrustées, plates et colorées ? -  voir en grand cette image
un gallet peinturluré ? … ou des algues incrustées, plates et colorées ?

Profitant d’un fort coefficient de marée les élèves, munis de bottes, seaux, bêches, haveneaux et de leur carnet de notes sont ainsi partis découvrir la biodiversité marine et littorale, sa beauté, sa richesse mais aussi sa fragilité, encadrés par leurs enseignants MM. Cousi, Langlet et Ramière, et par Mme Jullien. Plongeant les mains dans le sable, sous les algues et dans les mares, ils ont cherché des indices permettant de résoudre les énigmes de la vie de la flore et de la faune grouillant sous leurs yeux : « Comment survivre lorsque la mer se retire ? comment les plantes colonisent le haut des plages et fixent la dune ? Qui se cache dans la laisse de mer ? ».

Certains éléves ont aussi développé leurs compétences sportives et d’orientation d’une manière ludique pendant une course alliant la lecture de carte et la recherche de points remarquables sur les chemins des dunes.

Bon à savoir : il y a parfois PLUS DE PLASTIQUE que de débris provenant du vivant : combien de générations pour éliminer nos déchets non facilement biodégradables ? Et combien d'intoxiqués ? -  voir en grand cette image
Bon à savoir : il y a parfois PLUS DE PLASTIQUE que de débris provenant du vivant : combien de générations pour éliminer nos déchets non facilement biodégradables ? Et combien d’intoxiqués ?
les 6eA et les 6eE -  voir en grand cette image
les 6eA et les 6eE

D’autres merveilles sont à découvrir en lisant le compte rendu de la sortie du 29 septembre sur les dunes et l’estran de Porspoder : cliquez ici.

Bien visible, l'île de Ouessant est tout de même à 20 km de notre plage : on voit très bien la tour de contrôle du trafic maritime sur le « rail d'Ouessant » et un peu plus loin à l'ouest le phare du Stiff, le plus ancien (XVIIe s.) qui est construit sur le point culminant de l'île. -  voir en grand cette image
Bien visible, l’île de Ouessant est tout de même à 20 km de notre plage : on voit très bien la tour de contrôle du trafic maritime sur le « rail d’Ouessant » et un peu plus loin à l’ouest le phare du Stiff, le plus ancien (XVIIe s.) qui est construit sur le point culminant de l’île.

D Langlet

☼ Les huîtres ont un coeur qui bat sous leurs coquilles

Les êtres vivants qui peuplent les eaux du littoral sont très sensibles aux modifications du milieu : par exemple, les animaux fixés qui filtrent l’eau de mer pour se nourrir.

Les « dentelles » au bord des coquilles sont coupantes -  voir en grand cette image
Les « dentelles » au bord des coquilles sont coupantes

Les huîtres sont des mollusques bivalves ou « lamellibranches » dont la phase larvaire planctonique se termine avec la fixation de la coquille sur le substrat.
Les huîtres dont la fort connue « huître creuse » ou « japonaise » se nourrit en filtrant les particules alimentaires (matières organiques, phytoplancton….) présentes dans l’eau environnante.
Elle peut ainsi éventuellement concentrer les polluants.

Il est possible d’observer les battement du coeur ou les mouvements actifs des cellules ciliées présentes sur les branchies et qui entretiennent un courant d’eau continuellement à la surface de celles-ci.

VIDEO (prochainement)
  • Bref aperçu des techniques utilisées dans le cadre du réseau REBENT d’étude et de suivi de la biodiversité des milieux côtiers en Bretagne. Aller sur le site

☼ Météo & Environnement

Connaitre les conditions climatiques, c’est connaitre un peu mieux son environnement !

Etre au dessus des nuages après les avoir étudiés -  voir en grand cette image
Etre au dessus des nuages après les avoir étudiés
Saurez vous reconnaitre ces nuages ?

Une station météo (T°C et pluviométrie) a été installée en juillet 2010 sur le site du collège Kerzouar. Ses données sont transmises automatiquement au serveur de MétéoFrance et participent aux prévisions nationales. Ces données de température et de hauteur d’eau de pluie/m2 fournies intégrées sur une heure sont disponibles au public… et bien sûr aux enseignants et élèves du collège !

série temporelle 2010 08 2011 04 -  voir en grand cette image
série temporelle 2010 08 2011 04

http://www.college-kerzouar-saintrenan.ac-rennes.fr/spip.php?article95

☼ Sortie dune et plage - Porspoder 2010-2011

Qui a vu quoi ? Qui saura dire ce qu’il a vu ? Les comptes-rendus seront publiés ! Il y a aussi des photos … elles seront là bientôt.

plage du Bourg Porspoder -  voir en grand cette image
plage du Bourg Porspoder

Dunes, marées, dures conditions, sel, vent, sécheresse, laisses de mer, puces, mouches, prédateurs, chaines alimentaires, source de nourriture pour les oiseaux et les poissons…Il y a aussi les plantes qui colonisent la laisse de mer et le sable par leur racines qui s’enfoncent et trouve l’eau cachée profondément…. On peut aussi parler de fixation de dune, de dunes embryonnaires puis fixées, de plantes locales ou importées de pays lointains dont certaines sont « invasives ».

Rappelons nous de la fragilité de la dune, des adaptations aux dures conditions de vie développées par les êtres qui y ont élu domicile, des alouettes qui chantent haut dans le ciel, au rapace qu’on a aperçu scrutant la plage (un épervier faisant du sur place avant de plonger sur sa proie). Dans l’eau, il y avait des algues brunes-vertes-rouges, l’étage des laminaires dont la longue laminaire ondulée sucrée (en « bas » - c’est l’étage infralittoral), l’étage des fucus dont les vésicules font flotter les plants bruns-noirs (plus « haut » - l’étage médiolittoral), les fucus spiralés, les ascophyllum longues et munies de flotteurs elles-aussi et les pelvéties, souvent toutes sèches sur les rochers (l’étage supralittoral) et enfin, les lichens (au sec !). Ces lichens noirs puis oranges et jaunes pour finir par des lichens gris et dressés, de plus en plus hauts sur les roches et qui visualisent - en une longue ligne horizontale sur les roches de la côte - la limite des plus hautes marées.

Cette algue rouge vit dans l'ombre à l'étage médiolittoral
Cette algue rouge vit dans l’ombre à l’étage médiolittoral

Les anémones étaient soient déployées dans les mares ou repliées pour garder leur eau lorsqu’elles étaient émergées ; festival de méduses & de tentacules qui s’accrochent aux doigts, crabes crustacés & pattes articulées, coquillages & corps mou protégé par une coquille ; garder de l’eau dans sa carapace ou sous sa coquille bien collée au rocher - c’est le secret des patelles si bien fixées face aux vagues mêmes de tempête ! … Et sous les rochers, mieux protégées dans ces presque grottes, avez-vous remarqué ces tapis d’éponges orangées pleines d’eau et les ascidies rouges dont un jet peut sortir si on appuie dessus doucement ?

Et ces long haricots de mer (Himanthalia elongata) qui ne sont que les organes reproducteurs de ces petits « chapeaux » accrochés aux rochers par leurs fins pédoncules !

Que dire aussi sur ces couleurs magnifiques sous l’eau des mares…

Laminaria saccharina, émergée aux grandes marées (étage infralittoral) -  voir en grand cette image
Laminaria saccharina, émergée aux grandes marées (étage infralittoral)

Une belle (et longue) journée ! Qui n’a as eu de coup de soleil ?

  • Qu’avez-vous appris ? (plein d’histoires j’espère)
  • Qu’avez-vous aimé ?
Chondrus crispus (source : Wikimedia)
Chondrus crispus (source : Wikimedia)

Il semble que la récolte du petit goemon, heu, du pioka… enfin du Chondrus crispus comme disent les scientifiques, a retenu l’attention de nos élèves. La recette du flan au pioka a fait l’unanimité à la question « ce que vous avez aimé ». Voici donc en lien la fameuse recette pour ceux qui n’auraient pas pu la noter et qui désirent goûter à ce fameux « flan de nos grands-mères » : cliquez ici
ou encore ici pour des images de Lanildut et des algues blanchies au soleil et à la pluie.

Là, sur la photo en dessous, il y a des petits volcans tous verts sous les surplombs des rochers !
Qui saura me dire ce qu’ils sont ? Minéral, animal ou végétal ?

Des petits volcans au milieu d'algues roses, cachés sous les rochers  -  voir en grand cette image
Des petits volcans au milieu d’algues roses, cachés sous les rochers
Le crabe vert peut être rouge -  voir en grand cette image
Le crabe vert peut être rouge
crabe vert vu à Porspoder
crabe vert vu à Porspoder

J’oubliais :
Si la carapace du crabe vert est souvent verte, elle peut aussi être rouge chez les gros spécimens. La carapace est granuleuse et présente 5 indentations de chaque côté des yeux. Trois petites ornementations arrondies de la carapace sont visibles entre les yeux (notez la précision du dessin d’observation de nos élèves avant même que les consignes ne soient données ; ce dessin là, juste à votre droite). Ce crabe vert - ou crabe enragé - est de loin le crabe le plus courant de l’estran et plusieurs peuvent même se cacher sous un même rocher, presque enterrés sous le sable mouillé.




Enteromorpha ramulosa -  voir en grand cette image
Enteromorpha ramulosa

…à suivre
nous avons bien du oublier de raconter quelque chose…

Lygies & néréis hantent les pierres et les sables de la plage
Lygies & néréis hantent les pierres et les sables de la plage

D. LANGLET


…et les dessins des 6eC ? Où sont-ils ? CLIQUEZ ICI !

☼ Sortie dune et plage - Porspoder octobre 2013 !

La mer à Porspoder : dune et plage sous le soleil - la chaleur et les couleurs de l’été qui trainent encore sur la mer avant l’hiver : courons donc découvrir l’estran ! Voici quelques images de la sortie… avant une description plus conséquente à partir des comptes-rendus des élèves réalisés pendant les vacances…

6eD plage des Colons PORSPODER -  voir en grand cette image
6eD plage des Colons PORSPODER
télécharger une video montrant un poisson syngnathe.  -  MPEG4 Video - 2.7 Mo
télécharger une video montrant un poisson syngnathe.

deux articles dans la presse :

Cliquez donc ici … ou

Dans le sable, qu'il aime beaucoup : c'est un arénicole -  voir en grand cette image
Dans le sable, qu’il aime beaucoup : c’est un arénicole

et si vous êtes curieux des animaux marins qui se cachent derrière nos rochers, vous pouvez consulter le site des 4 Moulins à Brest : ICI.

basse mer laminaires restes en étoile -  voir en grand cette image
basse mer laminaires restes en étoile

***

laisses de mer après la tempête
laisses de mer après la tempête

Un point important de notre visite à la plage était de mettre notre nez (façon de parler) sous les laisses de mer pour y découvrir la vie cachée qui y fleurit. Et cela, même en hiver ! Il faut dire qu’avec toutes ces algues, tous ces bouts de bois, ces plumes et coquilles, vieux crabes vieux os… plastiques et ficelles dégoulinantes de jus brunâtre, la température est plus que confortable pour les ébats d’animaux de toutes tailles.
A commencer par les microscopiques bactéries. Mais pour nous, bien visibles étaient les asticots. Mais que deviennent ces vermisseaux ? De pupe en pupes, les voilà métamorphosés en mouches qui aiment si bien la laisse de mer, qu’elles y pondent à nouveau.

Des mouches et des asticots  -  voir en grand cette image
Des mouches et des asticots

***

A voir aussi, les commentaires d’une précédente mémorable sortie au soleil et sur l’estran, avec les 6e il y a quelques temps

MINUSCULES ! Cette vie qui s’agite sous la loupe et le microscope

♥ Minuscules ! (des micro-organismes planctoniques dans une goutte du Ty Colo)

Les élèves ont ramené de l’eau du lac Ty Colo. Qu’est-ce qui s’y cache ?

Du plus « grand » au plus petit des habitants de l’eau contenue dans le bocal, nous les cherchons à l’oeil nu d’abord, à la loupe ensuite (x10) et enfin au microscope (x40 - x100 - x400) :

- à la loupe,

larve agrion x10 -  voir en grand cette image
larve agrion x10

Sur cette larve vivante d’agrion (« Demoiselle »), remarquez les nerfs optiques qui vont des yeux au cerveau de l’Insecte situé dans la tête, ainsi que d’autres nerfs sensitifs qui proviennent des antennes, et qui se dirigent aux aussi vers le cerveau de la larve.




- sous le microscope ! Qu’est-ce qu’une goutte peut bien contenir ?

Et si je bois la tasse en me baignant, j’avale quoi ?
Une foule de particules…Beuh… D’origine minérale ou animale, ces particules sont par exemple des algues vertes unicellulaires qui restent solitaires ou s’agglutinent en colonie, des diatomées aux squelettes de silice, des larves, des mues, et des débris divers, du morceau de feuille morte jusqu’aux amas microscopiques de matières organiques …

De plus en plus petit et bizarre : dans les amas de matière organiques s’agitent sans cesser des formes si minuscules qu’elles paraissent grains de sables entre les délicates coques de verre des diatomées. Seraient-ce d’inombrables colonies de bactéries ?

diatomée03 x400 -  voir en grand cette image
diatomée03 x400

Des diatomées ? Qu’est-ce donc ? Vous pouvez vous renseigner ici,
Gyrosigma acuminatum -  voir en grand cette image
Gyrosigma acuminatum

Diatoms ? Why ! Didn’t you know ? (What are diatoms, in English)

Et il y en a d’autres !
Tout un petit monde de formes et de décorations complexes, d’ornements sur frustules de silice, colorés par les feux que la lumière qui les traverse aura donné en se diffractant, parfois en étonnants arc en ciels.
……………………………………………………………………………………………………….Denis LANGLET


20110211 Dreal IBD
20110211 Dreal IBD

Les diatomées sont aussi recensées dans les lacs et les rivières bretonnes pour fournir une estimation de la qualité de l’eau : c’est « L’indice biologique diatomées »

http://www.observatoire-eau-bretagn...






crédit photo - source : http://www.diatomloir.eu/Diatodouces/eaudouce.html
Gyrosigma acuminatum, une valve :
Longueur : 96 µm.
Largeur : 15 µm.
20 stries transversales et longitudinales / 10 µm.
Écologie : espèce benthique ubiquiste des eaux courantes et stagnantes.

QUI MANGE QUI ?

Sous ce titre un brin réducteur (c’est une « accroche »), cette rubrique s’intéressera particulièrement aux réseaux alimentaires qui lient entre eux les être vivants. Il s’agit là d’un des lien - ô combien important - qui unit les êtres vivants et qui participe à l’équilibre de l’écosystème tout entier. Les relations alimentaires au sein d’un écosystème sont en effet un des piliers sur lequel repose cet équilibre. Agir sur un des élément de la biodiversité peut avoir des conséquences inattendues pour nous mêmes.
« Même invisible dans un premier temps, l’impact des activités humaines et ses conséquences à long terme sur la biodiversité et sur les êtres humains peut être considérable ».

Ω Il y a des crânes sous les poils de la pelote ! - CHOUETTE EFFRAIE, les pelotes de réjection

des crânes, des os et des quenottes… -  voir en grand cette image
des crânes, des os et des quenottes…

« La chouette effraie chasse la nuit dans des étendues cultivées ou des prairies. La forme de ses yeux permet de concentrer un maximum de lumière sur la rétine. (Ainsi, la chouette effraie à besoin de cinquante fois moins d’éclairage que l’homme pour voir distinctement). Mais c’est surtout à l’ouie qu’elle détecte ses proies. L’ouverture du méat acoustique externe est très dissymétrique d’un côté par rapport à l’autre ce qui augmente sensiblement la localisation des sons.
Son régime alimentaire se compose essentiellement de petits rongeurs (campagnols, mulots, souris) et musaraignes. Plus rarement elle capture des belettes, des taupes, des lapins, ainsi que des petits oiseaux, des chauves-souris, des amphibiens ou enfin de gros insectes. » (Wikipedia)

La chouette effraie rejette dans chaque pelote tout ce qui est difficile à digérer : nous pouvons donc y trouver

  • des poils en quantité ;
  • des os, des dents… qui sont les parties les plus dures du corps des proies.
    Au mieux, nous pourrions même reconstituer le squelette complet des petits animaux qui ont fait les repas de la chouette.
    Il est possible de savoir ce qu’elle a mangé, mais aussi combien de proies elle a mangé.

Par exemple : des dents pointues sur une machoire sera l’indice d’un petit carnivore, probablement une musaraigne.

musaraigne
musaraigne

Allez voir ces mignons mulots (en cliquant ICI ) !

The Telegraph - The secret life of the harvest mouse : cute pictures by Jean-Louis Klein and Marie-Luce Hubert
The Telegraph - The secret life of the harvest mouse : cute pictures by Jean-Louis Klein and Marie-Luce Hubert
chouette effraie (Tyto alba) -  voir en grand cette image
chouette effraie (Tyto alba)

Crédit photo : Luc Viatour, 3w.Lucnix.be

Je veux en savoir plus !
Fiche d’identité de la Chouette Effraie : cliquez ici

Le travail de numérisation est en cours. Patience…

(La chouette)

  • Et moi et moi ! A quoi je ressemble ?
  • A cela"
    crâne de chouette effraie - Wikipedia
    crâne de chouette effraie - Wikipedia

Denis LANGLET

RETOUR vers le FUTUR… pour quelques anciens qui nous quittent cet été

N’oubliez pas ce que vous avez fait au collège ! (et vous en avez vu tellement…)

Ω Des MONSTRES sous l’Eau de nos piscines !

Curieuse exposition que celle inspirée en partie par l’Antarctique de MACARBI et des visions de monstres travaillées en Arts-Plastiques et exposées… sous l’eau !

classe PAC 6eE C mai2008 053 -  voir en grand cette image
classe PAC 6eE C mai2008 053
classe PAC 6eE C mai2008 038
classe PAC 6eE C mai2008 038

Soignez les maillots et les sourires ! Perfectionnez le plongeon des 5 mètres ! Mangez votre étoile de mer, respirez fort avant de chercher votre dessin sous l’eau, et avant tout soyez sportifs : l’important reste de participer, qu’on soit dans l’eau ou sur le bord du bassin !

PRESSE Classe PAC juin 2008 -  voir en grand cette image
PRESSE Classe PAC juin 2008

Denis LANGLET

Ω MACARBI, ou comment des 6e communiquent avec l’Antarctique

carte postale TAAF -  voir en grand cette image
carte postale TAAF

Collège de Kerzouar. Saint Renan. Classe de 6e
Leurs questions et les réponses
Les élèves découvrent l’Antarctique…

6eE Kerzouar 2007 2008
6eE Kerzouar 2007 2008

(documents attachés)

IMG 0002 -  voir en grand cette image
IMG 0002
IMG 0001 -  voir en grand cette image
IMG 0001

Une correspondance fournie entre Saint-Renan et l’Antarctique !!

présentation du travail pdf -  PDF - 679.3 ko
présentation du travail pdf

MACARBI 3, à la radio…

FRANCE INTER 7 10 Reporters 03 12 2007 -  MP3 - 5.3 Mo
FRANCE INTER 7 10 Reporters 03 12 2007

et bon voyage !

Denis LANGLET

SORTIES PÉDAGOGIQUES

Le « Village des Sciences » au Quartz ! Une sortie des 3eB et 3eE

Le vendredi 17 octobre, deux classes de 3e ont bénéficié de l’accueil du Quartz et de la présence de dizaines d’hommes et femmes de sciences impliqués dans la transmission du savoir au grand public pour un évènement de la « Fête de la Science » qui s’est déroulé à Brest du 26 septembre au 19 octobre.

Ver polychète géant des eaux polaires
Ver polychète géant des eaux polaires

Le vendredi 17 octobre 2014, 57 élèves de 3eB et 3eE du collège Kerzouar ont découvert au Quartz à Brest le « Village des Sciences ». Cette manifestation coordonnée par Océanopolis a permis aux élèves comme au grand public de dialoguer avec des scientifiques d’horizons très divers – chercheurs, universitaires, ingénieurs, associations, grandes écoles – et de partager un temps leurs passions, leurs projets et leur travail quotidien dans les domaines des Sciences de la Vie, de la Terre, des sciences physiques et de l’Environnement.

Sur des dizaines de stands, les élèves de 3e ont pu observer que les activités d’un laboratoire étaient variées et pouvaient se concrétiser par des réalisations étonnantes, souvent belles et stupéfiantes (champs électriques et magnétiques, microscopie et impression 3D, suivi sattellitaires, microbes et moisissures, génie génétique, mathématiques dans le vivant…). Les élèves ont pu constater à quel point la réalisation d’un projet scientifique relevait d’un travail d’équipe pluridisciplinaire dans lequel il était important de valoriser les compétences de chacun et la parité entre hommes et femmes. Les intervenants ont par ailleurs su se mettre au niveau de chacun malgré la grande spécialisation de leur domaine de recherche.

Nous espérons que cette rencontre-découverte originale des sciences hors du champ scolaire aura contribué à développer la curiosité, la conscience citoyenne et la motivation pour la recherche, voire de nouvelles vocations chez les élèves et notamment certains qui ont déjà évoqué le souhait de poursuivre en filière scientifique au lycée.

Mon ADN dans un tube à essai !!!
Mon ADN dans un tube à essai !!!

Cetorhinus maximus - Il y a des requins pélerins dans les eaux littorales bretonnes !
Cetorhinus maximus - Il y a des requins pélerins dans les eaux littorales bretonnes !

"L’APECS est une association de protection des sélaciens fondée à Brest en 1997.
L’association cherche à savoir où le requin pèlerin va durant l’hiver .
Lorsqu’un nouvel individu est identifié ,Il est photographié, sexé et équipé d’une balise qui permet de connaître son parcours . Un requin pèlerin mesure 12 mètres et pèse 4 tonnes. Il se nourrit de plancton et fréquente nos côtes durant le printemps et l’été. L’association cherche également à connaître le chemin migratoire des raies ovipares en localisant les œufs de raies sur les plages et en fixant un disque sur leur dos pour pouvoir les reconnaître si elles sont re-capturées." (Kenza, Elisa, Marilou)


Ce gruyère complexe est la reconstitution par imprimante 3D d"une coque externe de diatomée grossie 3000 et 30 000 fois !
Ce gruyère complexe est la reconstitution par imprimante 3D d"une coque externe de diatomée grossie 3000 et 30 000 fois !

Saviez-vous que les diatomées sont des végétaux microscopiques du phytoplancton qui se construisent une armature externe de silice si complexe et ornementée qu’elles en paraissent délicates ? Ces « frustules » de diatomées sont percées de pores qui s’organisent dans l’espace en rayons et spirales selon un modèle mathématique associé au « rectangle d’or » et à la « spirale d’or » exprimée depuis l’antiquité pour traduire l’harmonie des proportions observées ou imaginées dans la nature. Etonnant non !?

diatomée vue au microscope électronique à balayage (grossie des milliers de fois !)
diatomée vue au microscope électronique à balayage (grossie des milliers de fois !)
On observe des spirales dans divers végétaux. Pourquoi la nature semble-t-elle tant apprécier ces formes ? http://accromath.uqam.ca/2008/07/spirales-vegetales/
On observe des spirales dans divers végétaux. Pourquoi la nature semble-t-elle tant apprécier ces formes ? http://accromath.uqam.ca/2008/07/spirales-vegetales/
Une petite discussion prise sur le vif entre une spécialiste des diatomées et une de nos élèves… Cliquez sur le document ci-dessus. -  MPEG4 Video - 10.1 Mo
Une petite discussion prise sur le vif entre une spécialiste des diatomées et une de nos élèves… Cliquez sur le document ci-dessus.

La coordination des journées de la « Fête de la Science » était assurée par Océanopolis. Mille merci à leurs équipes d’avoir pu réunir dans un même lieu autant de chercheurs, étudiants, bénévoles pour le plaisir de rencontrer et d’apprendre.

D. LANGLET

« POUR LES FILLES ET LA SCIENCE » : deux classes de 4e invitées à Océanopolis

« Pour les filles et la science » : deux classes de 4e invitées à Océanopolis

Deux classes de 4e du collège Kerzouar ont eu le privilège d’être invitées ce lundi 26 juin à Océanopolis dans le grand amphithéâtre et pour une visite des pavillons. Les élèves ont ainsi pu suivre une conférence animée par deux jeunes scientifiques Sandra Fuchs, Ingénieure en Biologie moléculaire et ambassadrice du Programme L’Oréal "Pour les Filles et la Science", et Eve-Julie Pernet, technicienne dans le même Laboratoire des Environnements Profond (Ifremer Brest). Leurs expériences du laboratoire et des missions lointaines sur navires océanographiques ont été l’occasion d’illustrer la place des femmes dans les métiers scientifiques et d’échanger avec les élèves de collège sur le sujet du manque de parité dans les sciences, malgré de meilleures réussites des filles au bac S. La motivation des élèves est sortie renforcée par l’enthousiasme des conférencières et la richesse de leurs expériences personnelles. ( le 26 juin 2017 Océanopolis sur Twitter, #LES FILLES AUSSI)

Sandra Fuchs -  voir en grand cette image
Sandra Fuchs

Filles et sciences : 5 idées reçues

Mme Julien, Mme Cabioch et Mme Mercier & M. Langlet accompagnaient les élèves.
Mme Julien, professeur documentaliste est depuis longtemps engagée au collège et partout ailleurs dans ces actions d’incitation visant à supprimer les inégalités liées au statut des filles dans nos sociétés : voir le site du CDI du collège Kerzouar.
Merci à toute l’équipe d’Océanopolis d’avoir organisé cette rencontre.

tweetiz Océanopolis -  voir en grand cette image
tweetiz Océanopolis
A PROPOS DE …

Fondation L’Oréal : Une de nombreuses actions pour inciter et aider les femmes à s’investir dans les sciences : cliquer ici

"Nous attirerons davantage de jeunes vers la science - et notamment des filles - si, au-delà des équations, des calculs et des réactions chimiques, nous leur montrons comment la science aide les gens et contribue à résoudre les problèmes du monde."
AHU ARSLAN YILDIZ BOURSIÈRE INTERNATIONALE L’ORÉAL-UNESCO 2014

… ET AUSSI :
"Trois associations de femmes scientifiques interviennent dans le secondaire pour inciter les élèves filles à vaincre les préjugés sociaux et les obstacles psychologiques qui les éloignent des études scientifiques et techniques et, plus tard, des métiers qui y correspondent."

http://www.cahiers-pedagogiques.com/Que-faire-pour-que-les-filles-fassent-des-sciences

Les 4eC et les 4eD - juin 2017 conférence Océanopolis -  voir en grand cette image
Les 4eC et les 4eD - juin 2017 conférence Océanopolis

Denis LANGLET

♠ Ile de SEIN

L’île de Sein ne domine l’océan que de quelques mètres et dépend du continent pour son énergie : c’est dire si une éventuelle montée des eaux et les projets d’énergies alternatives et d’économies sont cruciaux pour les habitants.

Voyage sur l Ile de Sein
Voyage sur l Ile de Sein
  • Atelier scientifique animé par Josiane Morel, enseignante de SVT
  • Accompagnateur : D. LANGLET, enseignant SVT
  • Idées conductrices : Mise en évidence de l’impact anthropique sur le milieu naturel / Action citoyenne : gestion des déchets et de l’énergie / Économie & développement durable / Nouvelles technologies liées aux sources d’énergies renouvelables dans un environnement fragilisé (île de Sein ; hydroliennes ; parc photovoltaïque…)
    présentation de la sortie  -  PDF - 897.6 ko
    présentation de la sortie

Nouveau ! Une séquence vidéo montrant le passage mouvementé du raz de Sein par notre bateau.

Forte houle Raz de Sein 2009 05 15 -  QuickTime - 6.9 Mo
Forte houle Raz de Sein 2009 05 15

Denis LANGLET

Activités - Archives

Activités 2016-2017

Festival départemental de danse 2017

festival danse guipavas 2017 -  voir en grand cette image
festival danse guipavas 2017

Nos élèves ont participé au festival départemental de danse 2017 à Guipavas.

Flash mob des danseurs

79 élèves du collège participent à un flashmob est réalisé dans le cadre du championnat du monde de Hand 2017.

Vous pouvez les voir en action en cliquant sur lien ci-dessous :

http://www.dailymotion.com/video/x50b4uf_concours-flashmob-unss-championnat-du-monde-de-handball-2017-as-college-kerzouar-de-saint-renan_sport

N’hésitez pas à vous y rendre !
Le nombre de vues à un retentissement sur l’action menée par nos élèves : partagez le lien.

HIP HOP KERZOUAR - Des collégiens aux championnats de France !

Hip Hop Championnats France 2017 -  voir en grand cette image
Hip Hop Championnats France 2017
Hip Hop Championnats France 2017 -  PDF - 158.4 ko
Hip Hop Championnats France 2017

Humanisme et Réformes vus par les élèves de 5è A

Diaporama réalisé par les élèves de 5è A

Voici un diaporama des travaux réalisés par les 5es A sur Humanisme et Réformes avec un générateur de nuages de mots.

Tous les élèves de quatrième sur les traces de La Pérouse

Les élèves de 4e du collège de Kerzouar se sont rendus les mardi 27 et jeudi 29 septembre à Brest. Dans le cadre du programme d’histoire et d’un enseignement pluridisciplinaire (EPI) mené conjointement par les enseignants d’Histoire Géographie et de Sciences et Vie de la Terre, les élèves sont partis sur les traces de l’expédition Lapérouse. Pour leur travail, les élèves pourraient s’inspirer de ce qui est présenté dans cet article.

Louis XVI et L Perouse -  voir en grand cette image

Louis XVI donnant ses instructions au capitaine de vaisseau La Pérouse pour son voyage d’exploration autour du monde, par Nicolas-André Monsiau (1817)

la carte du voyage. Notez la fin du voyage, au nord de l'Australie -  voir en grand cette image
la carte du voyage. Notez la fin du voyage, au nord de l’Australie

L’expédition part du port de Brest le 1er août 1785. Celle-ci est ordonnée par le roi Louis XVI féru de géographie et d’explorations maritimes. L’expédition témoigne de l’esprit nouveau du siècle des Lumières et notamment de la soif de connaissances du monde et ses populations.

Qd le soleil revient sur Brest, au dessus des grues du port -  voir en grand cette image
Qd le soleil revient sur Brest, au dessus des grues du port

Savant, marin et humaniste, le comte de La Pérouse (1741-1788) reçoit ses instructions du roi : il doit explorer la Pacifique Nord jusqu’aux côtes de l’Alaska. Il s’agit avant tout d’une expédition pacifique et scientifique, sur de solides navires commerciaux armés pour la circonstance d’outils d’exploration. Un autre but plus secret est la cartographie des côtes et des îles mal connues, pour l’établissement de comptoirs commerciaux.

En mars 1788 après trois année d’un voyage qui devaient en compter quatre avant le retour à Brest, les navires quittent l’Australie. Une violente tempête se lève, on ne les reverra jamais plus…

***

les élèves découvrent les maquettes d'époque (!) et les conditions de travail aux arsenaux de Brest au 18es. (!) -  voir en grand cette image
les élèves découvrent les maquettes d’époque (!) et les conditions de travail aux arsenaux de Brest au 18es. (!)

C’est à travers une visite guidée au Musée de la Marine de Brest et un atelier de travail aux archives de la Marine que les élèves ont pu découvrir ce formidable voyage de découvertes et le mystère qui entoure sa fin tragique en 1788.

Dans la chambre forte des Archives de Brest, un exemplaire du bel atlas d'Ortelius (XVIe). Notez ce joli poisson-sanglier au premier plan aux lèvres ourlées de rose
Dans la chambre forte des Archives de Brest, un exemplaire du bel atlas d’Ortelius (XVIe). Notez ce joli poisson-sanglier au premier plan aux lèvres ourlées de rose
l'Atlas de la corvette Astrolabe commandé par le Cpt de vaisseau Dumont d'Urville fut publié en 1833. Ce bateau a participé à la localisation - 40 ans plus tard - des épaves des deux navires de La Pérouse. -  voir en grand cette image
l’Atlas de la corvette Astrolabe commandé par le Cpt de vaisseau Dumont d’Urville fut publié en 1833. Ce bateau a participé à la localisation - 40 ans plus tard - des épaves des deux navires de La Pérouse.
info document -  voir en grand cette image

Pour le travail de SVT : un exemple de site sur la faune et la flore de lêle de Hawai, visitée par Lapérouse → EARTH OF FIRE

Bernaches nene (c'est son nom !)
Bernaches nene (c’est son nom !)
« Le Mystère La Pérouse » : une exposition du Musée National de la Marine en association avec Thalassa qui relate l’aventure humaine et scientifique pour découvrir l’expédition La Pérouse au 18e s.

cliquez ici pour accéder au site

P1020650 -  voir en grand cette image
P1020650
NOUS avons vu un INCUNABLE !!! - Saurez -vous (re)trouver le nom de celui qui nous as légué sa vision héliocentrique du mouvement des planètes, au risque de sa vie… et qui vaudra une résidence surveillée à Gallilée, même cent ans plus tard… -  voir en grand cette image
NOUS avons vu un INCUNABLE !!! - Saurez -vous (re)trouver le nom de celui qui nous as légué sa vision héliocentrique du mouvement des planètes, au risque de sa vie… et qui vaudra une résidence surveillée à Gallilée, même cent ans plus tard…

Denis LANGLET (2016)

Un magazine réalisé par les élèves de 5è A en histoire

Activités 2015-2016

3e au cinéma : Wajda

Mardi 3 novembre, la totalité des élèves de troisième du collège se sont rendus au cinéma « Le Bretagne » pour y assister à une projection du film Wajda,

de Haifa El Mansour, originaire d’Arabie Saoudite, où ce cinéaste présente la réalité de la conditions des jeunes filles dans son pays, leurs progrès, au travers du quotidien de l’héroïne, .. et de sa bicyclette.

Exploitée en classe par les professeurs dans le cadre du projet « collège au cinéma », cette sortie, quasiment gratuite pour les élèves, fait l’objet d’une réflexion pluri-disciplinaire en cours.

Flash mob juin 2016 : répétition !

La musique et la vidéo sont disponibles. Entraînez vous à retenir la chorégraphie pour le 20 juin. Ce n’est pas si long et c’est votre création :-) Vous serez parfaits !

La musique et la vidéo sont disponibles. Entraînez vous à retenir la chorégraphie. Ce n’est pas si long et c’est votre création :-) Vous serez parfaits ! N’en doutez pas !!
Tous sont impatient de vous voir.

Rendez-vous lundi 20 juin à 13 h 15 sur le plateau EPS.

En cas de mauvais temps : tous au gymnase !!!

***

Attention, le chargement de la video peut être long !

Accueil d’une poétesse en 3e B

Belle rencontre mercredi 13 janvier !

Les élèves de 3°B ont reçu pendant 2 heures Madame Fadwa Souleimane.
Madame Fadwa Souleimane est une actice syrienne, …
info document -  voir en grand cette image

exilée et réfugiée en France depuis 2012. Mais c’est en tant que poétesse que les élèves l’ont accueillie.

Accompagnés par Madame Le Goff, professeur de français et de Madame Jullien-Pérouas, professeur-documentaliste, les élèves se familiarisent depuis le mois d’octobre avec des recueils de poésie contemporaine, dans le cadre du Prix des Découvreurs.

Ils ont découvert, lu, ressenti, travaillé les poèmes de F. Souleimane à laquelle ils ont posé des questions sur sa poésie, son recueil (A la pleine lune) et son histoire.
La poétesse nous a lu quelques poèmes dans sa langue natale (l’arabe), poèmes repris en français par quelques élèves.

Laissons-lui la parole, en la remerciant à nouveau :

« tombée sur la terre de notre longue nuit

une étoile

alluma un déluge

de lumière »

Chorale et Cirque de Kerzouar à Brélès

Mardi 14 Juin 2016, les élèves de la chorale ainsi que les élèves des arts du cirque, se sont retrouvés à l’espace Lez Kelenn de Brélès pour présenter leur travail réalisé sur l’année.

info document -  voir en grand cette image

Une après-midi « répétition » qui s’est passée dans la joie et la bonne humeur et une soirée fort sympathique devant les parents.
Nous remercions la mairie de Brélès qui nous a prêté cet espace très agréable et bien adapté pour la chorale ainsi que les arts du cirque.

Contes et légendes d’Amérique du Sud

Après avoir étudié plusieurs contes d’Amérique Latine comme la légende de Quetzalcoátl, « le serpent à plumes », ou celle de l’Homme-Caiman, les élèves
de 5e du pôle ibérique se sont essayés à l’écriture, ….

avec l’aide de leur professeure d’espagnol , Annaïg le Roy. Chaque histoire voit la transformation d’un humain en un animal emblématique de cette région du globe. Laissez-vous porter par la magie…

à l’adresse : http://www.calameo.com/read/00266977170518e10a55b

Merci.

Conteurs de Noël

Jeudi 17 janvier les élèves de 6e D et de 6e E ont eu la chance de rencontrer deux conteurs.

Cette intervention fait suite au travail mené lors de l’accompagnement personnalisé sous la direction de leurs professeures, Mme Leboine et Mme Le Goff, avec la collaboration de Mme Jullien, professeure documentaliste.

Après avoir créé eux-mêmes des contes à partir des images des Mille et Une nuits ou à partir d’éléments traditionnels tels que sorcière, épreuves, ou encore princesse…, les élèves ont voyagé d’un conte celte à un conte slave, grâce aux conteurs de l’Association « Ecoute § voir ».

Enfin, certains se sont essayés, à leur tour, à l’art délicat de conter.

Ce fut un beau moment de calme, de concentration et de partage.

Défi maths 2016

Le 30 juin 2016, le traditionnel défi maths a réuni plus de 200 élèves de 6e (deux classes) et de CM2 : 7 écoles : Trezien , Keraragroas à Lampaul Plouarzel, Mouez ar Mor à Ploumoguer, Mac Orlan à Lanrivoaré, du Bourg à Lanildut, du Vizac et de Kerzouar à Saint Renan , ….

répartis en 52 équipes, a donné le résultat suivant :

Outre la bonne humeur et l’ intensité de la réflexion, on a remarqué le plaisir de retrouver des camarades ou d’anciennes maitresses et élèves.

Sont sortis vainqueurs parmi les équipes de CM2 :

à égalité, 7 équipes : « Beethoven » de Lanildut, « Brice de Nice » et « Les Infiltrés » du Vizac, « Les Dorades »’ de Kerzouar, « La Guadeloupe » et « La Réunion » de Ploumoguer et « Les Léopards » de Trezien.

Chez les 6es, deux équipes ex aequo sur le podium : Les « Lynx » de 6e A et les « Packman » de 6e E.

Pour le classement école ou classes :

Le meilleur CM2 a été celui de Trezien, la meilleure classe, celle de 6e E.

Bravo à tous les participants pour leur enthousiasme, et merci à leurs enseignants, et aux parents qui les ont accompagnés !

La performance des danseurs de Kerzouar

Les élèves du groupe danse ont participé à la finale nationale du Championnat UNSS de danse à Morlaix…

Représentants de l’académie de Rennes, et pour leur première participation à ce niveau de compétition, ils ont obtenu la quinzième place. Ils ont ainsi bénéficié d’une première expérience au plus haut niveau et en ont retiré l’expérience qui leur permettra de progresser et gagner encore en confiance en vue la prochaine année scolaire et des futures compétitions.

Bravo à Charlotte le Hir, Yoann Rannou, Matthis Le Bris, Esteban Montecot, Tangi Roudot et Wilfired Williamme ! Tiphaine Flochlay a aussi participé en tant que juge.

Merci à leurs professeures, Mme Clairon et Mme Le Burel pour la préparation et Mme Mercier pour l’accompagnement.

La semaine des langues

A l’occasion de la Semaine des Langues qui se tient dans toute la France du 9 au 13 mai 2016, les élèves du Pôle Ibérique du groupe de 5e A/B et leur professeure d’espagnol Annaïg Le Roy ont accueilli Céline Michel…

D’origine mexicaine, Mme Michel s’intéresse tout particulièrement à l’intercompréhension entre les langues romanes dont font partie le français et l’espagnol mais aussi l’italien, le portugais et, un peu plus loin de nous, le roumain. Le but de l’intervention était de montrer aux élèves qu’ils sont capables de comprendre des langues qu’ils croyaient ne pas connaître.

Les jeunes hispanophones ont tout d’abord classé des cartes de vœux selon qu ’elles étaient rédigées en français, en espagnol, en italien, en portugais, en catalan ou en roumain. Ils ont ensuite repéré les différentes traductions d’un même mot dans chaque langue.

Cette séance a permis aux jeunes adolescents de toucher du doigt l’importance de la pratique des langues dans l’ouverture aux autres et au monde.

Gracias, grazie, obrigado… Céline !!!

Le travail des élèves sur les inégalités face à l’éducation

Dans le cadre du cours d’histoire-géographie, les élèves de 5e ont travaillé sur la question des inégalités face à l’éducation.

Leurs travaux se présentent sous la forme de diaporamas dont vous trouverez les liens d’accès ci-dessous :

5e C : http://prezi.com/vga7qc60n8u3/?utm_campaign=share&utm_medium=copy&rc=ex0share

5e A : http://prezi.com/hy5dgdl1ltmc/?utm_campaign=share&utm_medium=copy&rc=ex0share

5e B : http://prezi.com/cq3ryvf2ufm8/?utm_campaign=share&utm_medium=copy&rc=ex0share

Les 6es « arts du Cirque » à Matthieu Donnard

Mercredi 8 Juin 2016, la p’tite équipe des arts du cirque s’est rendue au centre Mathieu Donnart à Brest pour y présenter son spectacle…

Le centre Mathieu Donnart est un établissement de rééducation pour de jeunes enfants.
Durant cette sympathique rencontre, les élèves du collège ont permis aux jeunes enfants du centre de découvrir le jonglage et l’équilibre.

Cet échange s’est terminé comme chaque année par un goûter copieux offert par le centre.

Les élèves du Pôle Ibérique à la médiathèque, ¡sí señor !

Jeudi 7 janvier 2016, les élèves de 5e A/B appartenant au pôle ibérique se sont rendus à la médiathèque à l’occasion de la quinzaine espagnole.

Ils étaient accompagnés de leur professeure d’espagnol, Mme Le Roy et d’un assistant d’éducation.
Après avoir fait connaissance avec la bénévole Céline Michel, originaire du Mexique, les jeunes hispanophones ont démontré leurs connaissances concernant les personnalités du monde hispanique.
Enfin ils ont découvert les différentes sections de la médiathèque à travers un jeu de pistes les menant à des images qu’ils ont pu garder en souvenir.

¡Gracias Céline !

Nos élèves en finale du Championnat de France d’escalade UNSS !

L’équipe du collège a participé du 11 au 13 mai à la finale du championnat de France d’escalade à Pantin.

info document -  voir en grand cette image

Notre équipe de quatre grimpeurs et d’une jeune juge a terminé à la 21e place de cette compétition nationale qui regroupait toutes les équipes championnes de leur région :
28 équipes en établissement et 17 équipes en excellence.

L’équipe du collège était composée de :
Cédrine Kerbaol, Alicia Bazin, Killian Floch, Jean Leconte et Erine Le Vaillant comme juge de voie.

Bravo à tous pour leur comportement et leur esprit d’équipe tout au long de la compétition, ainsi que pour les bonne performances réalisées, car beaucoup y ont battu leur record de difficulté en escalade.
Erine a obtenu son diplôme de juge de voie niveau national.

Une expérience unique et plein de bons souvenirs pour cette équipe solidaire et très motivée.

Poèmes des 4es du Pôle Ibérique

Dans le cadre d’une séquence sur le printemps, en tâche finale, les élèves de 4e A-B du pôle ibérique ont rédigé des poèmes réunis dans un recueil « électronique » créé grâce au site Calaméo.

Ci-dessous l’adresse à laquelle ce recueil « électronique » créé grâce au site Calaméo est accessible :

Remise de chèques par l’association Ouest en Elfes

Vendredi 20 novembre a eu lieu à 13h 30 une cérémonie officielle de remise de chèques par l’association Ouest en Elfes représentée par Mme Boudesoque…

Ces chèques concrétisent l’aide qu’apporte cette association à la réalisation des projets menés par les équipes enseignantes du collège Kerzouar :
Projets « danse » pour les élèves de 5e et de 3e et des sorties pédagogiques prévues pour des élèves de 6e, 5e, 4e et 3e. Au total ces projets concernent 239 élèves et l’aide déjà accordée atteint 1 820 €.

Ces fonds sont exclusivement destinés à réduire la participation demandée aux familles, et viennent s’ajouter à l’aide également accordée par le Foyer Socio-Educatif ; aux alentours de 40 € par élève.

Sorties pédagogiques des quatrièmes à Brest

Les professeurs d’Histoire-Géographie ont organisé une sortie pédagogique à Brest pour toutes les classes de quatrième vendredi 2 et 9 octobre et jeudi 8 octobre

Ces sorties, gratuites pour les élèves, entre autres grâce à l’aide du Foyer Socio-Educatif,avaient bien sûr des objectifs pédagogiques : elle s’inscrivent dans les programme d’Histoire des classes de quatrième et avaient en outre pour objectif d’élargir les horizons de nos élèves.
La lecture d’une peinture du port de Brest en 1774 au Musée des Beaux-arts, suivie d’une visite commentée au Musée de la Marine sur le thème de Brest et de son activité maritime au XVIIIe siècle étaient les points centraux de ces visites pédagogiques.
Les classes ont également travaillé sur des peintures des maîtres de la Renaissance et des œuvres de peintres réalistes.

Un album des métiers réalisé par les élèves de 4e

Dans le cadre du travail sur l’orientation, les élèves de quatrième ont réalisé un formidable album sur les métiers à feuilleter en ligne.

Les élèves ont effectué ce travail avec l’aide de Mme Jullien, professeure documentaliste et de Mme Youinou, conseillère d’orientation psychologue.

Activités 2014-2015

6es Faussaires d’Art : deux élèves participent au concours

Les 6A et 6D ont participé au projet départemental « Les Faussaires d’Art ». L’objectif était de reproduire une œuvre d’art le plus fidèlement possible…

Le travail des deux élèves pré-selectionnées :
Celui de Maëla Rigaud en 6e A
et celui de Maylis Le Berre en 6e D

Mme Blier, professeure d’arts plastiques, et M. Caroff, professeur de mathématiques, ont sélectionné trois tableaux de nature géométrique.
Les élèves ont travaillés en groupes de trois ou quatre, chaque groupe choisissant l’un des tableaux.

En cours de mathématiques, ils ont analysé les œuvres pour en retirer tous les aspects géométriques, puis ils ont dessiné en utilisant les méthodes et techniques vues en cours.

En cours d’Arts Plastiques, ils ont appliqué la peinture sur leurs œuvres, de façon à rester le plus proche possible des couleurs des œuvres originales. C’est cette dernière partie qui a fait la différence pour les départager : l’application de la peinture avec soin ayant été très difficile.

Finalement, sur les deux classes, il s’est avéré que c’était les productions basées sur l’œuvre la plus difficile à réaliser, un tableau de Sonia Delaunay, qui ont été les mieux réussies.

Mme Blier et M. Caroff ont fait une présélection de deux productions par classe. Les élèves ont ensuite voté et choisi : en 6èmeA, la production de Maëla Rigaud, en 6èmeD, celle de Maëlys Le Berre.

En pièce jointe à cet article, l’œuvre originale

À la conquête de l’espace et des comètes : l’ « Accompagnement Personnalisé » s’expose dans le hall

AP conquête spatiale 2015
AP conquête spatiale 2015

Après avoir cherché, trouvé, …recherché, les élèves d’Accompagnement Personnalisé vous proposent de découvrir leurs travaux concernant les grandes dates de la conquête spatiale.

Vous trouverez leurs affiches dans le hall du collège Kerzouar… et bientôt en ligne dans cet article !

info document -  voir en grand cette image

Un grand bravo à tous !!!

Voici leurs sujets d’études :

Lucas ( 6e C) : Spoutnik (1957)
Alison (6e B) : Laïka (1957)
Mélanie (6e B) : Youri Gagarine (1961)
Thalia (6e B) : La 1er femmes dans l’espace. (1963)
Théo (6e B) 1er pas sur la Lune (1969)
Clémence ( 6e B) : Ariane (1979)
Elouan (6e C) : M.I.R (1980)
Hervé ( 6e B)Columbia ( 1981)
Sophiane(6e B) : Hubble (1990)
Alban ( 6e B) : Le 1er robot sur Mars ( 1997)
Mathieu (6e B) : Philae ( 2014)

CLIQUEZ SUR LES IMAGES !
AP 2015 06 Mir1980 -  voir en grand cette image
AP 2015 06 Philae2014 -  voir en grand cette image
AP 2015 06 Spoutnik1957 -  voir en grand cette image

Défi maths CM2-6e au collège Kerzouar

Comme tous les ans, le rallye-mathématiques organisé par les professeurs de mathématiques du collège et les professeurs des écoles du secteur du collège, s’est déroulé jeudi 11 juin après midi…
info document -  voir en grand cette image

233 élèves répartis en 58 équipes étaient rassemblés dans 8 salles et le restaurant scolaire

Ils ont permis aux 6C et aux 6E et aux élèves des 7 CM2 du secteur ; Kerzouar,Lanildut, Lanrivoaré, Le Vizac,Lampaul, Ploumoguer et Trézien ; de mesurer leurs talents respectifs

Après deux défis durant l’année sous forme d’un problème et la rencontre du jeudi 11, le classement final s’établit ainsi :

1er : les 6 C

Meilleur CM2 : Trézien

Et pour le classement par équipes :

Meilleure équipe : Tetris (6E)

Deuxième place : les Lynx, et les Matous-matheux

Troisième place : les Lucioles, la Tour Montparnasse Infernale et les Hyènes

Tout cela dans la bonne humeur et avec un petit goûter bien mérité !

Deux élèves de troisième récompensés

Deux élèves de la classe de 3e B ont produit d’excellentes nouvelles, œuvres de qualité, dont l’une a reçu le troisième prix…

Il s’agit de Manuel Le Gall et de Léo Panou tous deux élèves de M. Le Gouefflec en 3e B. Ils ont participé au festival « La mer en livres » qui s’est tenu au Conquet les 25 et 26 avril 2015.
Vous aurez plus d’éléments sur le site : http://www.la-mer-en-livres.fr/

Le thème retenu cette année était « Vous êtes 20000 Lieues sous les mers » dans le cadre d’une thématique « Jules Verne ».

Vous aurez le plaisir de lire leurs productions. Elles sont en pièce jointe à cet article.

Bravo aux auteurs et à leur professeur !

L’éclipse solaire du vendredi 20 mars 2015

Les élèves du collège ont pu bénéficier de l’observation de l’éclipse solaire, grâce à la présence des bénévoles du club d’astronomie Pégase…

et à l’implication de leurs professeures de sciences physiques.

En plus de l’observation de ce phénomène spectaculaire, les élèves de quatre classes du collège, sixième B, cinquième B, cinquième E et quatrième E, ont bénéficié d’une conférence leur présentant les principes qui régissent ces épisodes astronomiques.

Il était prévu que l’ensemble des élèves puisse observer ce phénomène sur la cour de récréation, munis de lunettes protectrices, hélas le temps n’était pas de la partie !

L’équipe d’escalade en finale du championnat de France !

Le groupe des élèves d’escalade a participé avec enthousiasme et énergie à la finale nationale du championnat de France d’escalade qui se déroulait à Voiron,…

Equipe d’escalade Collège Kerzouar : voie 6 kenza et jean from Collège KERZOUAR on Vimeo.

à 30 km de Grenoble. Les cinq élèves, Annaelle Labenere (3C), Kenza Herman et Charlotte Le Hir (3E) ; Alicia Bazin, de 5D, Jean Leconte, de 5èD ; accompagnées de M. Cousi et M. Ramière, ont progressé par rapport à l’an dernier, mais face à un barème relevé et des équipes encore plus fortes cette année ont terminé à une 25è place, qui ne reflète ni leurs qualités, ni les progrès accomplis durant cette année scolaire.

Nul doute que l’expérience acquise, et les bons moments partagés leur serviront pour préparer la suite !

Bravo aussi à leurs enseignants qui les accompagnés durant ces journées intenses et éprouvantes, mais extrêmement formatrices et enrichissantes.

Le travail interlangue : le croisement des cultures

Vendredi 27 mars 2015, les sixièmes bilangues (sixième E) ont participé à une séance interlangue co-animée par leurs professeures d’espagnol et d’anglais Mme Le Roy et Mme Zuperl…


Après avoir étudié les systèmes scolaires espagnol et britannique dans les deux disciplines, il s’agissait de faire ressortir les points communs et les différences des deux cultures.

Les élèves ne se sont exprimés qu’en espagnol et en anglais lors des différents échanges. Les objectifs de ce dispositif sont nombreux, notamment de décloisonner l’apprentissage des langues et d’acquérir une ouverture sur le monde et la culture de l’autre pays.

D’autres projets interlangues sont en cours.

info document -  voir en grand cette image

Les arts du cirque de Kerzouar présentés à Brest

Mercredi 3 Juin, les élèves de l’Association Sportive des arts du cirque sont allés à Brest, afin d’y montrer leur spectacle…

Ils se sont rendus au centre Mathieu Donnart, qui est un centre de rééducation fonctionnelle pour les jeunes handicapés.

Ensuite, les élèves ont fait participer les jeunes du centre sur différents jonglages : moment fort et riche d’échange.





Les cinquièmes aux médiévales

Les élèves des classes de cinquième se sont rendus dans les locaux de l’association les « Médiévales » à Saint Renan…

…où ils ont pu observer le travail de préparation des festivités de cet été.

Ils ont bénéficié des explications données par M. Lhénaff et son équipe sur Saint Renan à l’époque médiévale, les blasons et les signification, les costumes.

Cette matinée de travail leur a permis d’illustrer et d’approfondir le travail engagé sur cette période au programme des élèves de 5e avec les professeurs d’histoire-géographie et leur professeurs documentaliste

Ils ont pu essayer les costumes qui seront utilisés durant les festivités de l’été prochain.

Les élèves de troisième au Bretagne

Les élèves de troisième se sont rendus au Cinéma « Le Bretagne » à Saint Renan pour assister à la projection du film « Les Héritiers ». Cette sortie a été financée intégralement par le collège…

Tiré d’une histoire vraie, ce film explique comment, au lycée Léon Blum de Créteil, une professeure décide de faire passer un concours national d’Histoire à sa classe de seconde la plus faible. Cette rencontre va les transformer.

Qu’est ce que le Concours National de la Résistance et de la Déportation ?

Les objectifs initiaux du CNRD visent à associer les jeunes à la commémoration de la Libération
et à promouvoir, quelques années après la défaite du nazisme, les ≪ idéaux de la Résistance ≫.

Ces objectifs se sont transformés,
avec la disparition progressive des acteurs de la Résistance et des rescapés des camps, en une demande sociale plus générale de ≪ devoir de mémoire ≫ .

La tendance actuelle est au travail de mémoire par une politique commémorative en milieu scolaire :
le Centenaire de la Grande Guerre de 2014 à 2018, le 27 janvier, décrété officiellement "Journée de la mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité" , "Journée Nationale de la Résistance" (27 mai) …

L’intérêt du contact direct avec les témoins :

• Cela permet une relation différente avec l’histoire et permet d’interroger le lien intime et complexe entre mémoire (mémoire de l’individu, mémoire du groupe) : l’histoire, c’est la recherche de la vérité. La mémoire, c’est le respect de la fidélité.

  • Au-delà de la narration des faits historiques, il y a les mots des élèves sur la souffrance des hommes, sur le mal fait par des hommes à d’autres hommes dans le déni d’humanité au nom d’idéologies racistes et antisémites, totalitaires et liberticides. Ils transmettent ce faisant la mémoire.
  • Intérêt aussi du film pour les questions soulevées sur les sujets sensibles et d’actualité qui nous concernent dans les classes : les religions, la laïcité, la place des filles, le savoir vivre ensemble, la tolérance ….

Les héritiers : pourquoi ?

• Ce titre de film est associé à la jeunesse d’aujourd’hui, multicommunautaire, multiconfessionnelle.

• Le film est tendu par la question de l’héritage.

De quoi hérite-t‐on ? Mais aussi que laisse-t‐on à nos « Héritiers » ? Qu’est‐ce que l’on fait de son histoire ? Est‐il possible de l’ignorer, de comprendre l’héritage des autres ? Qu’est‐ce que l’on garde ?

« En comprenant l’Histoire, ils vont forger la leur. »
}}}

Rencontre des 6e et des CM2 autour des contes

Les élèves de 6e C et de 6e E ont rencontré les élèves de CM2 de l’école Kerzouar mardi 16 décembre après midi pour leur présenter le travail qu’ils ont mené autour des Contes des Mille et une Nuits sous la direction de leur professeur de Français, Madame Le Goff.

Ces élèves ont composé et illustré des contes inspirés des « Mille et Une Nuits » en cours de français. Ils ont donc présenté leurs adaptations de ces contes aux élèves de CM2 de l’école Kerzouar et ainsi exercé leurs talents de conteurs auprès d’eux, dans une ambiance détendue et studieuse.

Sortie à Brest : l’art dans la ville

liliwenn et bom k 2
liliwenn et bom k 2

Nos élèves des cinq classes de troisième se sont rendus à Brest en ce début du mois d’octobre 2014

Nos élèves des cinq classes de troisième se sont rendus à Brest en ce début du mois d’octobre 2014 dans le cadre de la préparation à l’épreuve d’histoire des Arts du Diplôme national du Brevet.
Le thème retenu est « la ville » avec deux questions préliminaires : qu’est ce que la ville ? et comment perçoit-on l’art dans la ville ?

Itinéraire artistique et urbain, la semaine passée à travers les rues de Brest, pour les élèves de cinq classes de troisième du collège de Kerzouar dans le cadre de la préparation à l'épreuve d'histoire des arts du diplôme du brevet. |
Itinéraire artistique et urbain, la semaine passée à travers les rues de Brest, pour les élèves de cinq classes de troisième du collège de Kerzouar dans le cadre de la préparation à l’épreuve d’histoire des arts du diplôme du brevet. |

Une des approches retenues est de proposer aux élèves de réfléchir plus particulièrement aux fresques murales présentes à divers endroits de la ville de Brest, qu’ils ont arpentée en petits groupes de 10 élèves selon un parcours pré-établi par les enseignants.

consulter l’article de Ouest France du 15/10/2014

Liliwenn -  voir en grand cette image
Liliwenn

Sortie à la découverte des phares

Le jeudi 20 novembre 2014, les élèves de 4e C ont visité le Centre Pollmar ; le Cross Corsen et le phare de Trézien.

Les élèves de 4e C vous racontent leur sortie : « Le matin nous avons été accueillis par la subdivision des phares et balises et le centre Pollmar à Brest : on nous a montré les différentes missions sur les phares et les balises ainsi que les différents métiers (charpentier-menuisier, électricien, maçon, chaudronnier, peintre) ; nous avons vu tout le matériel nécessaire en cas de pollution maritime. Le centre Pollmar de Brest est le plus important de France. L’après-midi nous avons été visiter le Cross Corsen de Plouarzel (rôle du Cross, explication et situation et situation géographique du rail d’Ouessant) et le phare de Trézien : le temps était avec nous…vue magnifique sur la côte et les îles. »

au pied du phare
au pied du phare
vue du phare
vue du phare

Succès sportif en escalade - 1er avril 2015

Les élèves montent vers la finale nationale. Félicitations pour l’équipe d’escalade du collège Kerzouar qui a terminé à la première place en catégorie collège lors de la finale régionale UNSS à Redon le 1er avril 2015…

Cette compétition regroupait les collèges et lycées qualifiés dans les quatre départements bretons à raison de trois équipes par département.
Notre équipe avait déjà remporté la finale départementale du Finistère le 11 mars dernier et était donc qualifiée pour la compétition régionale.

Les équipes sont composées de quatre grimpeurs qui réalisent chacun six voies de difficulté imposées avec cinquante points par voie, le total des points marqués faisant le classement.
Seule l’équipe qui termine première de cette compétition est qualifiée pour la finale nationale.

Notre équipe, préparée par M. Cousi, professeur d’EPS, était composée de Alicia Bazin, 5e E , Kenza Hermann et Charlotte Le Hir, 3e E et Jean Leconte, 5e D, et Anaelle Labenere, 3e C, en tant que jeune officielle, juge de voie.

La finale Nationale Collège se déroulera du 20 au 22 mai 2015 à Voiron (Isère) et regroupera toutes les équipes championnes d’Académie de France.

Bonne chance à nos jeunes escaladeurs en herbe !

Un élève à nouveau primé à un concours littéraire

Saperlipopette ! Un de nos élèves fait partie des lauréats du jeu des poétickets.
Il est invité à venir chercher son tickart (l’oscar des tickets) lors de la remise des prix qui se déroulera mercredi 17 juin à 18h au Centre Social de Kerangoff à Brest. M. Le Gouefflec, professeur au collège, parrain de l’opération aura le plaisir de lui remettre son tickart. Test

Arnaud le Gouëfflec, parrain de la dixième édition du jeu, remettra leurs trophées aux lauréats.
Les autres poèmes gagnants sont publiés sur le site internet du jeu : http://poetickets.fr

Une classe de sixième à la découverte de Saint-Renan

Jeudi 25 septembre 2014, dans le cadre de leur programme de géographie, les élèves d’une classe de sixième du collège ont participé à une sortie pédagogique dans Saint-Renan. Ils ont pu ainsi visiter cette ville, découvrir son histoire. Ils ont aussi été accueillis par des élus dans la mairie, qui leur ont expliqué son fonctionnement. (Crédit photographique : Le Télégramme)

Activités 2013-2014

Calaveras del Día de Muertos por los alumnos de 6°C (novembre 2013)

Cinéma pour les classes de 6°

Cinéma pour les classes de 6° : « Sur le chemin de l’école »

C’est au travers du film documentaire « Sur le chemin de l’école » de Pascal Plisson, projeté au cinéma « Le Bretagne » que les élèves des classes de 6° ont suivi la destinée de Jackson (11 ans) au Kenya, Zahira (12 ans) au Maroc, Samuel (13 ans) en Inde et Carlito (11 ans) en Patagonie, pour qui aller à l’école est un challenge de tous les jours.

Sur le chemin de l école
Sur le chemin de l école

la poésie des objets, les objets de la poésie…

Livre numérique : Cuentos latinoamericanos

Un livre de contes latino-américains réalisé par les élèves de 5èD en 2014
En cliquant sur le lien, vous aurez accès au recueil des contes sous forme numérique.

Tarjetas postales de los alumnos de 5°C 2013

Tiempo de poesía

Les saisons vues par les élèves de 6èmeC du pôle ibérique (Février 2014)


Activités avant 2013

2010-2011

CDI et ARTS PLASTIQUES

DRÔLES D’EXPOS…

Grands Voyageurs

Journée escalade

Le lundi 24 juin, dernier jour de classe avant l’examen du DNB, les élèves du groupe escalade du collège Kerzouar se sont rendus dans la presqu’ile de Crozon. Cette sortie escalade a été une réussite :15 personnes ( parents et jeunes) ont grimpé et échangé dans le site majestueux de pen-hir. Au programme : grimpe en moulinette, puis en premier de cordée
également de la descente en rappel et de l’initiation à l’escalade en terrain d’aventure pour les plus expérimentés.

L’atelier-argile

Les scribes du 21e siècle aux tablettes…

Jeudi 12 novembre 2010 , Mr Cirino Pisano de l’association « L’Atelier » anima auprès de trois classes de 6e, des ateliers d’écriture sur tablettes

Cirino Pisano
Cirino Pisano

La découverte de la civilisation grecque et des écritures est liée au programme d’histoire. Les ateliers ont eu lieu au CDI du collège.

Auparavant, les élèves, sous la houlette de leurs professeurs d’histoire-géographie, ont découvert et exploité l’ exposition de « l’Atelier » : 15 panneaux consacrés à l’Histoire des Ecritures, du sumérien au… SMS, en passant par le braille.

Ces travaux s’inscrivent dans le cadre d’animations initiées par la Bibliothèque du Finistère et relayées par des CDI et des médiathèques, animations autour de l’exposition de l’abbaye de Daoulas « de la Grèce à Rome ».

Les tablettes sur lesquelles écrire ou dessiner à l’aide d’un calame (roseau taillé en pointe) ont été, après cuisson, remises aux élèves… ces tablettes, si elles sont enterrées pourront être découvertes dans…5000 ans !

Les albums en ligne

Les Berbères au collège !

Grand succès pour les ateliers de calligraphie arabe et berbères, proposés au CDI du collège Kerzouar, lundi 13 et mardi 14 octobre 2009. Mr Mohammed Idali, calligraphe professionnel, a enchanté les enfants de 5e et autres adultes curieux : alphabets, chiffres, calame, encres, papiers, attention, soin et concentration ont été les ingrédients pour mener à bien les ateliers. Le travail fourni sera poursuivi en cours d’arts plastiques. Mr Idali, en fin d’atelier a présenté à nos amateurs une de ses calligraphies, ce qui a fait naître chez certains une vocation… à confirmer !
D’autres ateliers sont proposés autour de la culture berbère, en relation avec l’exposition à l’abbaye de Daoulas : découverte de la musique et des instruments berbères, conte et adaptation théâtrale…
Après la calligraphie (ateliers animés en octobre par Mr Idali), c’est la musique berbère qui s’est invitée le 18 novembre au collège Kerzouar. Des élèves de 5° ont pu apprécier les talents de raconteurs et de musiciens des 3 intervenants de l’association Da Bep Lec’h, qui ont su mêler histoire, géographie, langue, musique et culture. Où l’on apprend, par exemple que le bendir et le bodran celte (instruments à percussion) sont des cousins et que les sonorités du biniou se retrouvent quelque part dans les montagnes de l’Atlas ou sur les plateaux du Hoggar…
Ces différentes animations ont été mises en place en vue de la visite des élèves à l’exposition « Berbères, d’une rive à l’autre » à l’Abbaye de Daoulas, le 2 décembre. Une exposition au CDI clôturera ces moments de découvertes culturelles et fraternelles.

Les créations des élèves

Les mangas d’Ophélie -
Le Shponk -
Les espèces animales menacées -
La pollution des mers -

Pièces de théâtre en espagnol imaginées par les élèves de 6e A et B (2013)

Poème écrit et illustré par deux élèves de 4e pôle ibérique sur le thème du printemps (2013)

Poèmes des classes 6A et 6B (Mme Leroy)(2013)

<

Publicités en espagnol produites par des 3e A, C et D (2013)

Pupils from 5eA created stories in English… Funny, strange or scary stories !!!

test

<form3>

■ Le rallye math (Juin 2013)

Le rallye-Math CM2-6e…. et le défi final !…

Pour sa 3e édition, le rallye-math s’est encore étoffé : Cette année il rassemblait 9 classes !
Après un premier avant-goût en 2 étapes d’échanges autour d’un même problème, cherché et résolu chaque classe de son côté, le temps du défi final était très attendu !…
En ce vendredi 7 juin, les quelques 230 élèves des 6e A-D-et F, et des écoles de Kerzouar(CM2), du Vizac (CM2-CM1), de Lanrivoaré(CM2-CM1), de Ploumoguer(CM2-CM1), de Trézien(CM2) et de Lampaul Plouarzel(CM2-CM1), se sont enfin rencontrés pour « plancher » ensemble mais, aussi, pour défendre leur classe !…
Se confronter à des problèmes qui paraissent insolubles au premier abord…. Relire, réfléchir…., dessiner, réfléchir…., réfléchir à plusieurs encore, et encore….Et soudain, tout à coup, l’étincelle qui jaillit ! Alors, la joie et la fierté d’avoir trouvé !.. : c’est cela le plaisir des math !

Mais se concentrer et réfléchir intensément durant toute une heure, ça creuse !!. Et c’est avec entrain que les participants se sont retrouvés, tous ensemble dans le self, autour d’un bon goûter offert par le collège…..en attendant la proclamation des résultats qui n’ont pas tardé !
Cette année encore, le trophée restera au collège, puisque les 6èF ont remporté haut la main ce rallye 2012-2013 (308 pts), devant l’école de Trézien(276)….mais l’école de Kerzouar n’a pas démérité puisqu’elle remporte le défi final avec 199 points !
Bravo à tous les participants, et à l’année prochaine !…

défi maths 2013 CM2 Trézien -  voir en grand cette image
défi maths 2013 CM2 Trézien
défi maths2013 6F  -  voir en grand cette image
défi maths2013 6F

Découverte professionnelle

Les sorties et pédagogiques des élèves autour de la découverte des métiers et des formations.

Découverte des métiers de l’agriculture (janvier 2014)(4°)

Découverte des métiers de l'agriculture
Découverte des métiers de l’agriculture

Découverte des Travaux Publics (octobre 2013) (4e)

DécouverteTravauxPublics -  voir en grand cette image
DécouverteTravauxPublics

Exposition Métiers-Mixité

Du 1er au 12 décembre, les élèves ont pu bénéficier de la présence de l’exposition « Métiers-Mixité » dans le hall du collège.

Du 1 au 12 décembre Exposition Métiers et Mixité
Du 1 au 12 décembre Exposition Métiers et Mixité

Du 1er au 12 décembre, les élèves ont pu bénéficier de la présence de l’exposition « Métiers-Mixité » dans le hall du collège.
Cette exposition avait bien sûr pour but d’aider les élèves à réfléchir à leur choix d’orientation mais aussi à leur démontrer par l’exemple que les représentations courantes par rapport au choix de tel ou tel métier selon que l’on est une fille ou un garçon étaient largement contredites par les exemples qui leur étaient proposés.

Les élèves de 3e MEP à la découverte de « La Carène »

Vendredi 17 novembre , les élèves de 3e MEP se sont rendus à la salle de spectacle « La Carène » à Brest, dans le cadre du partenariat avec Penn Ar Jazz.

Attentifs et intéressés, les élèves…

accompagnés de M. Kerbrat, professeur de technologie et de Mme Rozec, leur professeure de musique ; ont pu découvrir « sur le terrain » , les métiers liées au spectacle, au son et à la lumière ; par exemple :

programmateur, technicien son, technicien lumière ou machiniste.

info document -  voir en grand cette image

Le tout dans une ambiance chaleureuse mais studieuse aussi.

info document -  voir en grand cette image

Les troisièmes à Brest au Forum Métiers-Mixité

Jeudi 4 décembre, les élèves de troisième se sont rendus au Quartz à Brest où était organisé le Forum Métiers-Mixité.
4 Décembre Brest Forum Métiers Mixité

Jeudi 4 décembre, les élèves de troisième se sont rendus au Quartz à Brest où était organisé le Forum Métiers-Mixité.

Ouverte à tous les élèves de troisième et des lycées de la région, inaugurée par Monsieur le Recteur d’Académie, cette manifestation avait pour but d’élargir les horizons des élèves en matière de choix d’orientation et de leur permettre de rencontrer des professionnels ayant choisi des métiers peu connus : les agricultrices qui se sont lancées dans le bio ; la livreuse de fioul d’Ouessant et tant d’autres.

Chargés de vérifier la véracité de quelques formules connues telles que « La boulangère, c’est la femme du boulanger », les élèves devaient collecter des informations précises sur plusieurs métiers de leur choix.

Actifs, les élèves ont pu se tester lors du quizz de la mixité et de la zumba très mixte…

info document -  voir en grand cette image

Présentation des métiers de l’agriculture

Les élèves de quatrième C qui suivent l’enseignement optionnel Découverte des Métiers et des Formations ont accueilli M. Primo, de la Chambre d’Agriculture du Finistère…

Ils ont pu prendre connaissance des différentes filières d’activité dans ce domaine et de l’offre de formation qui permet d’accéder à ces métiers.

Ils approfondiront cette connaissance par une intervention plus spécifique sur les métiers de l’agro-alimentaire, vendredi prochain, et des visites d’entreprises et d’établissements scolaires sous la direction de leur professeur M. Kerbrat.

Présentation des métiers de l’agro-alimentaire

Vendredi 29 janvier, les élèves de 4e DMF et de 4e B ont bénéficié de l’intervention de Mme Chopin, qui leur a présenté la diversité des métiers existant dans l’industrie agro-alimentaire, …

allant de l’opérateur en usine de transformation, au logisticien qui organise le transport des produits, ou au technicien qui procède aux analyses ou encore à l’ingénieur qui mène les recherches pour l’élaboration de nouveaux produits.

Visite pédagogique des 4e DMF au campus de l’IFAC

Le 6 février 2015, les élèves de 4e C qui suivent l’option DMF (Découverte des Métiers et des Formations) ont visité le campus des métiers de l’IFAC, sous la conduite de M. Kerbrat, professeur de technologie, et Mme Julien,…

professeure documentaliste.

Ils y ont découvert différentes formations : chocolaterie, pâtisserie, charcuterie, boucherie, carrosserie, mécanique automobile,
pharmacie, commerce, esthétique et coiffure.

Ils ont vu la différence qu’il y a entre le statut de collégien et celui d’apprenti. Ils ont retenu que pour choisir sa voie dans le domaine de l’apprentissage et y réussir, il faut être motivé, curieux et passionné. Un point commun à toutes ces formations, avoir le savoir-être attendu : le savoir-vivre que tout un chacun attend de ses contemporains.

Ateliers ARTS & SCIENCES

ARTS & SCIENCES - OCEANOPOLIS

20 000 lieues sous les mers à la médiathèque.

≈ Jeunes Reporters des Arts & des Sciences : dernière semaine d’attente ! ≈

OCEANOPOLIS 2017-2018
OCEANOPOLIS 2017-2018


≈ OCEANOPOLIS - Jeunes Reporters des Arts et des Sciences ≈

OCÉAN - LIGNES SUSPENDUES - MOBILES
Créations sonores / Ecritures / Danse

≈ Au travail depuis un semestre sur les mouvements marins et la création de mobiles, la tension monte chez les élèves de 6eC : la fin du mois de mai approche et avec elle la date de leur présentation à Océanopolis.

étude pour une ligne du mobile
étude pour une ligne du mobile

L’oeuvre mobile est terminée, l’atelier d’écriture a conduit à la réalisation de belles pages de livret, oiseaux-plancton-animaux ont été dessinés découpés coloriés étudiés… mais c’est un autre aspect de notre Atelier que les élèves que les élèves de 6eC doivent encore travailler.

C’est sous la forme d’une CHORÉGRAPHIE sur la scène de l’amphithéâtre d’Océanopolis les impliquant tous ainsi que douze élèves de 4e que les élèves se présenteront devant une salle comble.

Plus de deux cent personnes - élèves, enseignants et scientifiques - apprécieront le spectacle de nos 36 danseurs.

PLUS QU’UNE SEMAINE AVANT LE 1 JUIN !

shiva
shiva

>ʘ< CROZET - KERGUELEN - MARION DUFRESNE_ Des réponses en provenance de l’Océan austral !

Après l’accident du Marion Dufresne le personnel présent sur les îles mais aussi ceux qui se trouvaient sur le bateau ont du s’adapter : ils étaient coincés, à mille mille de toute terre habitée…
alors…

Romuald Bellec, in-situ
Romuald Bellec, in-situ

Des réponses de Romuald Bellec, notre très cher et spécial correspondant technicien IPEV, en partance pour l’océan austral après en être revenu, suite à l’immobilisation du Marion Dufresne. Reviendra-t-il à Crozet ? Quand et sur quel bateau ? Et ceux qui y attendaient leur rappatriement ? Des réponses à foison pour des tas de questions : voir ci-dessous.

Le Marion Dufresne échoué sur des récifs tout près de Crozet, photographié le vendredi 16 novembre depuis la manchotière de la baie du Marin. Crédit photo : Stéphanie Légeron
Le Marion Dufresne échoué sur des récifs tout près de Crozet, photographié le vendredi 16 novembre depuis la manchotière de la baie du Marin. Crédit photo : Stéphanie Légeron
ENVIRONNEMENT

Est-ce qu’il y a failli avoir une marée noire ? (Maël G)

Combien de degrés fait-il là bas en ce moment sur les îles ? (Audrey D)

LE MARION : CARTE D’ IDENTITÉ (Justine K)

En quelle matière est faite la coque du bateau ?

Le Marion à Quai - dessin Killian F. -  voir en grand cette image
Le Marion à Quai - dessin Killian F.

En combien de pièce est faite le bateau ?

Quand a été construit le bateau ? Ou a t-il été construit le bateau ?

Combien de kilomètre a fait le bateau depuis son lancement ?

L’ACCIDENT : OÙ ?

J’aimerais pouvoir situer ou vous vous êtes échoué, donnez mois la latitude et longitude ? (Ludivine C – Corentin L)

Il y avait combien de mètres (de profondeur, ndlr) quand vous avez échoué ? (Noah Q)

L’ACCIDENT : COMMENT ?

Est-ce grave pour le bateau ? Il y a eu quoi comme problème supplémentaire après que le bateau a eu une fissure dans sa coque ? Pourquoi le bateau ne pouvait-il pas repartir ? (Océane G – Noé P)

Y a t- il eu beaucoup d’eau a l’ intérieur du bateau ? (Julie C)

Est-ce que la cuve de fioul a été percée ? (Hugo D)

Pouvez-vous réparez le bateau ? Est ce qu’il est en meilleur état maintenant et quand pourra-t-il repartir ? (Julie C – Titouan A - Audrey D)

L’ACCIDENT : ET VOTRE TRAVAIL ?

Et votre travail ? Et le matériel qui était sur le bateau ? (Océane G)

Quels sortes de matériels transportiez-vous ? (Maïlis L)

éléphant de mer et paysage - dessin Ludivine C. -  voir en grand cette image
éléphant de mer et paysage - dessin Ludivine C.
LES GENS – LE(s) VOYAGE(s)

Avant l’accident est-ce-que tout s’est bien passé ? (Noah Q)

Comment avez-vous survécu ? (Léa L)

Les personnes qui sont là-bas comment vont-ils faire pour revenir ? (Emma G)

Comment avez-vous fait pour revenir de là-bas ? (Killian F)

Est ce que vous allez repartir là-bas, en 2013 ? Et de quelle manière si le bateau est immobilisé ? (Killian F - Julie C – Maël G – Pauline R - Emma G)

Est-ce que ça à fait peur quand le bateau à heurté le massif ? (Hugo D)

Est ce que les gens qui sont resté sur le bateau sont bien nourris ? (Julie C)

LES HIVERNANTS

Comment ceux qui sont toujours sur les îles vont-ils se ravitailler ? Comment les gens vont-ils survivre ? (Benjamin G)

Comment allez -vous faire pour aller chercher ceux qui sont bloqués sur les îles ? (Pauline R)

LES BÊTES !

Est-que vous savez à peu près combien d’espèces différentes d’animaux on trouve sur les îles Sub-Antarctiques ? Est-ce que vous étiez assez près pour voir au moins un manchot ? (Noé P)

Gorfous - dessin Noé P. -  voir en grand cette image
Gorfous - dessin Noé P.
LES TAMPONS ! (les tampons postaux spéciaux sur nos dessins bien entendu ! Des marques de collectionneur !)

Est ce que nos dessins sont ils tamponnées ? (Julie C)

Combien de tampons avez vous mis ? (Vincent Q)

manchotière Crozet -  voir en grand cette image
manchotière Crozet

Denis LANGLET

>ʘ< Un voyage aux îles sub-antarctiques

Cet article illustre une partie du travail réalisé pour le projet « Jeunes reporters des Arts & des Sciences ». Il s’agit ici du travail d’illustration sur le thème des formes de vie peuplant les« Iles de la Désolation » !

Les îles sub-antarctiques sont au sud de l'Océan Indien… très, très loin -  voir en grand cette image
Les îles sub-antarctiques sont au sud de l’Océan Indien… très, très loin

Les îles sub-antarctiques sont éparpillées dans le sud de l’océan Indien.

Elle sont : les cinq îles de l’archipel de Crozet, l’île d’Amsterdam à moins de cent kilomètres de l’île de Saint-Paul, et la plus grande, l’île Kerguelen… et furent jadis surnommées les Iles de la Désolation. Elles sont très éloignées des régions habitées et sauf pour Amsterdam et StPaul, éloignées de plus de mille ou deux mille kilomètres entre elles.

manchotière Crozet ©JP Humblot / Institut polaire français IPEV -  voir en grand cette image
manchotière Crozet ©JP Humblot / Institut polaire français IPEV

« Les îles Crozet abritent quatre espèces de manchots, surtout des gorfous dorés (4 millions d’individus, également appelé gorfou macaroni) et des manchots royaux (sous-espèce patagonicus). Le gorfou sauteur et le manchot papou sont également représentés.
Parmi les autres animaux vivant sur les îles Crozet, on trouve d’autres oiseaux marins : pétrels (pétrels géants, pétrels à menton blanc, petits pétrels), albatros (albatros hurleurs, albatros à tête grise, albatros à sourcils noirs, albatros à bec jaune, albatros fuligineux), skuas, goélands dominicains, et des mammifères marins : otaries, éléphants de mer, orques… » (Wikipedia)

Elephant de mer mâle (Wikipedia) -  voir en grand cette image
Elephant de mer mâle (Wikipedia)

Pour la flore et les images de paysages des îles, il vous faudra aller visiter le site de l’Institut Polaire (cliquez ici : IPEV).

Jeunes reporters 2012 minisite autopromo
Jeunes reporters 2012 minisite autopromo

Denis LANGLET

>ʘ< 2013-2014_Arts & Sciences : Une sculpture aérienne en construction

La première des séances d’assemblage de l’œuvre qui sera présentée à Océanopolis dans le cadre des Jeunes Reporters des Arts et des Sciences.


11 avril 2014 - Travail des 6eD

LIO TEXTE -  voir en grand cette image
LIO TEXTE

Après des mois de travail : enfin une preuve tangible de nos efforts. Voyez donc !
Ceci est notre test du Grand Albatros en Centaines d’Origamis.
En une heure de travail (intense), en cinq ateliers différents et en quasi autonomie, ce qui a été réalisé a dépassé nos espérances ! Les élèves ont été très efficaces et respectueux des consignes : Bravo !!

Le principe…
Le principe…

Il y a aura plus de cent cinquante oiseaux en pliage qui seront placé pour faire une forme très particulière : celle du plus grand oiseau géant vivant actuellement sur Terre. Un nuage d’oiseaux de papier, GEANT.

Voyez voyez !!

préparer les tiges d'osier et y fixer les oiseaux -  voir en grand cette image
préparer les tiges d’osier et y fixer les oiseaux
Gerfou et son poussin
Gerfou et son poussin

(diaporama)

Denis LANGLET

>ʘ< 2013-2014_Des jeunes reporters des arts et des sciences à Kerzouar !

En juin 2014, les élèves de 6e D et de 4e E ont présenté leurs travaux sur les oiseaux des iles subantartiques

Jeunes reporters
Jeunes reporters

>ʘ< 2013-2014_Jeunes reporters Arts & Sciences - Origamis & Oceanopolis

Les 6e ont réalisé un grand projet à la fois artistique et scientifique avec Océanopolis & l’Institut Polaire Paul Emile Victor

info document -  voir en grand cette image

Pour rappel :

les origamis assemblés en un nuage
les origamis assemblés en un nuage

L’atelier « Arts & Sciences » des 6eD associait la découverte scientifique du monde vivant (les écosystèmes des îles de l’océan austral) et particulièrement les oiseaux marins, avec les réalisations artistiques et théâtrales (un nuage de centaines d’origami savamment disposés et une scène où les élèves ont joué devant des centaines de collégiens). Des élèves de 4e ont réalisé une bande son mêlant des bruits d’oiseaux marin, leurs propre chants et des sons de bateaux et de ports. Une élève de 5e nous a aidé à faire des pliages qui sont devenus les superbes oiseaux en origamis que les élèves ne mettent plus que quelques seconde à créer, et de toutes tailles. Dans le document joint, vous pourrez avoir une idée (sans les animations malheureusement) du travail présenté à Océanopolis.

Présentation à Océanopolis (version pdf, non animée…) -  PDF - 2.9 Mo
Présentation à Océanopolis (version pdf, non animée…)

Au cours de l’année, une correspondance avec une jeune scientifique en poste sur l’île de CROZET dans les Terres Australes françaises a permis aux élèves de mieux comprendre les écosystèmes très particuliers de ces îles isolées dans l’océan indien (…dans l’océan glacial Antarctique !). Mammifères marins, oiseaux, flore, recherches, installation des équipes scientifiques et vie du personnel au cours des longues journées de travail ou d’attente, les péripéties du navire ravitailleur Marion Dufresne… ont été les thèmes des questions abordées.

Emilie LEFOL, notre correspondante
Emilie LEFOL, notre correspondante
réponses E LEFOL Collège KERZOUAR -  PDF - 322.2 ko
réponses E LEFOL Collège KERZOUAR

Sachez que les dessins envoyées de Brest jusque sur Crozet nous sont revenus tamponnés et annotés par le personnel de la base ! Voyez quelques exemples ci-dessous !!

Donc :

*Merci aux élèves de 6eD ;

*Merci à Kenza & Laelia de 4e qui nous ont enchanté par leur création sonore

Kenza Laelia bande sonore pour OCEANOPOLIS 2014 -  WAV - 648.3 ko
Kenza Laelia bande sonore pour OCEANOPOLIS 2014

*Grand merci à Maelys de 5e dont la passion des pliages et son investissement pour aider les plus jeunes de 6e. Elle leur a permis d’avancer lorsque le découragement pointait. Ils sont maintenant tous devenus maître dans l’origami d’oiseaux !

***Et encore mille merci ! à Emilie LEFOL, Volontaire de Service Civique, Ecoénergénétique / biologiste physiologiste sur l’île de la Possession à Crozet, dont le travail nous a fait voyager et poser beaucoup de questions.

Vous pouvez consulter son blog en cliquant ici sur ce lien

***

ARTICLES dans les journaux : ici le Télégramme et le texte original
Article Télégramme08 06 2014 -  PDF - 203.3 ko
Article Télégramme08 06 2014
TEXTE original pour presse -  PDF - 509.1 ko
TEXTE original pour presse

***

04 JUIN 2014 - Amphithéâtre Océanopolis.
LA PIECE DE THEATRE devant plusieurs centaines d’élèves.
(dessin projeté sur l’écran : Lio S.)

Où il est question d'un gorfou qui veut devenir LE pétrel à la place du pétrel !
Où il est question d’un gorfou qui veut devenir LE pétrel à la place du pétrel !

D LANGLET

>ʘ< 2013-2014_Projet scolaire Arts & Sciences : c’est parti !

Notre projet pédagogique « Jeunes Reporters des Arts & des Sciences / 2013 - 2014 » a débuté !

Jeunes Reporters des Arts et des Sciences
Jeunes Reporters des Arts et des Sciences
  • Comme l’an dernier, le projet implique plusieurs enseignants du collège et les élèves de 6e, de 4e et 3e motivés. Le CDI, les enseignants de sciences, arts plastiques, éducation musicale et français apporteront chacun les éléments nécessaires à la réalisation, par les élèves, d’une part d’une exposition d’objets mis en scène en fin d’année sur le site d’Océanopolis à Brest, et d’autre part d’une présentation à l’oral dans le grand amphithéatre.
manchotière Crozet - crédit photo IPEV
manchotière Crozet - crédit photo IPEV
  • Ce que propose Océanopolis avec ces « Jeunes Reporters des Arts & des Sciences », c’est de faire travailler des élèves du primaire à la terminale sur un large thème commun qui associe les sciences et les arts appliqué au monde de la mer. L’an dernier plus de 70 classes du secondaire ont ainsi réalisé d’étonnantes fresques, scupltures, marquetteries, présentoirs, dessins, vidéos, textes… et les ont exposés à Océanopolis au mois de juin. Les réalisations étaient vraiment extraordinaires et extrêmement variés. Les élèves ont aussi présenté en amphi et devant un large public, le résultat de leur année de travail. Les élèves de Kerzouar ont été les premiers à ouvrir le bal, et avec un grand succès par une représentation théatrale abordant tous les sujets qu’ils avaient travaillé pour illustrer leurs Monstres Marins. (cliquez ici !)
  • Notre projet est soutenu par la Délégation Académique à l’éducation Artistique et Culturelle du rectorat de Rennes. Parallèlement, les élèves bénéficieront d’un partenariat avec l’Institut polaire Paul Emile Victor (IPEV) pour les ressources pédagogiques - communication avec les chercheurs sur site, découvertes… avec la chance immense de découvrir la faune et de la flore des îles sub-antarctiques, véritable source de découvertes et d’inspiration pour la conception d’un exposition sur le thème des Grands Oiseaux Marins.
Gorfous - dessin Noé Paillet 2012
Gorfous - dessin Noé Paillet 2012

Denis LANGLET
SVT

>ʘ< L’Institut Polaire à KERZOUAR !

Ce jeudi 25 octobre, les 22 élèves de sixième D du collège Kerzouar recevaient en salle de SVT deux membres de l’Institut Polaire Paul Emile Victor (IPEV) : Jean-Paul Humblot, assistant communication et Romuald Bellec, logisticien.

La 6eD avec JP Humblot & R Bellec de l'IPEV
La 6eD avec JP Humblot & R Bellec de l’IPEV

Cette année, les 22 élèves de 6eD travailleront avec des scientifiques et avec des personnels de L’IPEV dans le cadre des « Actions pédagogiques » proposées par l’Institut Polaire. Pour ce premier contact, les deux intervenants de l’IPEV ont présenté aux élèves à la fois l’originalité des Terres australes françaises au sud de l’océan indien en terme de biodiversité et de climat, et l’activité scientifique intense qui s’y déroule. L’accent a été mis sur ce qui est la mission particulière de l’IPEV dans les Terres Australes : la mise en oeuvre des conditions permettant le bon travail des scientifiques sur le terrain ; l’acquisition des données, la collecte et rapatriement des échantillons.

L’expérience de terrain des deux intervenants et la richesse des illustrations ont enrichis le récit et faciné les élèves. L’évocation des contraintes climatiques et logistiques, les photos de pétrels géants, de gourfous, d’éléphants de mer, de manchots royaux … ont suscité les questions et les émerveillements.
Grâce aux communications par mél, cet échange fructueux se poursuivra avec la classe au cours des mois d’hivernage et jusqu’au retour des membres de l’IPEV et des scientifiques pour réfléchir aux but de cette aventure humaine et scientifique et poser en ligne les questions préparées en cours avec leur professeur. Cette action sera l’occasion de s’intéresser aux conditions de vie, aux constraintes et aux but de l’ativité scientifique et aux impacts des activités humaines dans les îles subantarctiques de Crozet et Kerguelen. A terme, ce travail sera intégré dans un projet « Arts & Sciences » associant les enseignants des disciplines artistiques, littéraires et scientifiques au collège de Kerzouar, pour donner la possibilité aux élèves de goûter à la découverte et à la recherche.
A leur retour de mission dans les terres australes, les hivernants rapporteront avec eux les dessins des enfants ornés des précieux tampons de la poste locale !

voir ici l’article dans Ouest France (02 novembre)

D Langlet

>Ѭ< Créatures abyssales : un monde à découvrir (décembre 2012)

Cartes, portulans, mappemondes et voyages exotiques
Créatures des grands fonds, barbillons, tentacules et ventouses, fanons et pustules, vous découvrirez combien les élèves de 6eD ont de sujets d’étude !
Excellents dessins, belle participation !
Et ce sera encore plus beau lorsque les élèves de 4e nous montreront leurs histoires musicales sur les mêmes thèmes, et qu’ils embelliront nos productions de découvertes scientifiques et d’arts plastiques !

IMG 0002 -  voir en grand cette image
IMG 0002

Denis LANGLET

>Ѭ< Rencontre 4e et 6e : musiques et livre d’exploration

une histoire sonore à propos d'un Kraken…
une histoire sonore à propos d’un Kraken…

Présentation de l’historique du projets aux élèves de 4eE et de 6eD réunis pour l’occasion dans l’amphithéâtre de musique.

Étaient présents :

  • les 22 élèves de 6eD
  • les 7 élèves de 4eE impliqués dans la création d’une « ambiance sonore » :
    Paul Gouez / Salomé Bachelet / Elisa Gicquiaud / Florence Courjaud / Benoit Catiga / Antoine Boucher
  • Mme ROZEC (Education musicale ; ambiance musicale…) ; Mme JULIEN (documentaliste ; textes, cartes …) ; Mme LEBOINE (français – textes et préparation à l’oral…) & M. LANGLET (SVT). Etait empêchée Mme BLIER des Arts Plastiques ô combien importante dans la bonne réalisation de ce projet.

>Ѭ< 2012-2013_Arts & Sciences : les élèves ont mis en scène leurs travaux à Océanopolis !

Avec un peu de retard… le résultat du travail des élèves est affiché sur le site du collège. Peut-être bientôt une video de leur excellente performance d’acteurs, de musiciens, d’inventeurs et de chanteurs ? Mais… il y a déjà ici, des photos, des mots, un peu de lecture dans le journal, un extrait sonore !!

TV OCEAN - Grand amphithéatre d'OCEANOPOLIS, à Brest ! -  voir en grand cette image
TV OCEAN - Grand amphithéatre d’OCEANOPOLIS, à Brest !
Article OuestFrance12 06 2013  -  PDF - 441.9 ko
Article OuestFrance12 06 2013

EN SCÈNE !

Mardi 4 juin 2013, devant plusieurs centaines d’élèves du secondaire, leurs enseignants, devant les responsables du Rectorat, devant toute l’équipe des Services Educatifs d’Océanopolis, mais aussi d’éminents invités scientifiques dont des biologistes des écosystèmes de sources hydrothermales [1], les élèves de 6eD et de 4eE du collège de Kerzouar ont eu l’impressionnant honneur d’ouvrir les représentations en présentant - avec brio ! - le résultat d’une année de travail [2] .
Ce travail pluridisciplinaire a été réalisé dans le cadre des Jeunes Reporters des Arts et des Sciences mis en place par Océanopolis et a bénéficié de l’aide de l’Institut Polaire (IPEV). Le thème était le suivant : les monstres marins et leurs représentations, l’exploration et l’écriture des carnets de voyage.
Ce travail a nécessité le travail conjoint des professeurs de sciences (Denis Langlet), Valérie Blier (Arts Plastique) , Anne Julien documentaliste, Valérie Leboine (français) et Béatrice Rozec (Ed Musicale).

Devant une salle comble et après une introduction au violon par une des participantes du groupe, les élèves ont joué une pièce qui abordait tous les domaines travaillés sous la forme d’une interview pour une chaîne qu’ils appelèrent « TV Océan ». Le produit final est ainsi centré sur le livre d’expédition, « carnet de voyage » mêlant récits, géographie, investigations scientifiques et créations artistiques. Autour gravitent des sculptures et de grands panneaux représentant des mondes marins imaginaires.
Malgré la tension, tous les participants ont joué avec assurance devant un public de collégiens et de lycéens conquis.

la musique porte en elle des images belles. C'est parfois difficile d'oublier le public pour jouer librement. Bravo et Merci Elisa ! -  voir en grand cette image
la musique porte en elle des images belles. C’est parfois difficile d’oublier le public pour jouer librement. Bravo et Merci Elisa !

**** Si vous voulez écouter un extrait de l’ambiance sonore inventée par les élèves de 4e à partir de multiples supports de musique classique, bruitages, sons ambiants… cliquez ci-dessous ! (mais avant pensez à ouvrir une seconde fois l’article par exemple en cliquant ICI si vous voulez continuer à le lire en profitant de l’ambiance sonore !

MORT DANS LES FONDS MARINS mixage oceanopolis -  MP3 - 2.6 Mo
MORT DANS LES FONDS MARINS mixage oceanopolis

Les œuvres (livre, objets et bande son) ont été exposées au public jusqu’ à la fin du mois de juin dans le pavillon Biodiversité d’Océanopolis et sont actuellement visibles jusqu’au 8 novembre à la médiathèque de Saint-Renan (« vu dans la Presse »).
Au cours de la matinée et des représentations, la richesse des sujets, l’originalité des productions écrites, plastiques et orales ont pu fasciner et enrichir l’imaginaire des élèves.
Gageons que la proximité de belles œuvres a pu accroitre la curiosité des élèves pour les Arts & les Sciences, essentielle à la motivation aux futures découvertes scientifiques.

Le livre en planches de bois et « charnières à piano » pèse plusieurs kilos : il est plus grand que nos bras ouverts !! -  voir en grand cette image
Le livre en planches de bois et « charnières à piano » pèse plusieurs kilos : il est plus grand que nos bras ouverts !!
Grand panneau affiché aux murs - énorme format « raisin » s'il vous plait !
Grand panneau affiché aux murs - énorme format « raisin » s’il vous plait !

D. LANGLET

De la part des élèves et des enseignants du collège, Un immense merci à Anne Rognant et à toute son équipe d’Océanopolis pour leur gentillesse, leur accueil, leur professionnalisme dans ce projet complexe dans lequel nous avons - avec plaisir - partcipé du mieux possible
.
Cette entreprise aurait été malaisée sans le soutien de la Déléguation Académique à l’éducation Artistique et à l’Action Culturelle. Je remercie notamment Mme Périn, en charge de si nombreux et beaux projets en Finistère.

[1Écoutez les voix de Magali Zbinden & Juliette Ravaux (près de l’« Abyss Box », dans le pavillon tempéré d’Océanopolis !
Et aussi, un blog : http://13nordpacifique.blogspot.fr/

[2Pour visiter le site dédié à cet atelier, cliquez ici

>Ѭ< Toiles de fond (pendant leur réalisation)

En cours de réalisation fin février par les élèves de 6eD : la mer, les abysses, les monstres, les explorations… ici en images. Il y a aussi les textes, les dessins, les sculptures, sans oublier le travail des élèves de 4e qui ont créé une musique sur le même thème.

écrire son histoire, au CDI, en français ou pendant les sciences !
écrire son histoire, au CDI, en français ou pendant les sciences !

La mer, les abysses, les monstres, les explorations… sur de grands panneaux artistiques qui seront nos « toiles de fond » pour l’exposition de mai à juin 2013 à Océanopolis

en savoir plus sur le projet :

info document -  voir en grand cette image

Ici, le travail sur les grands panneaux dans la salle d’Arts Plastiques !

***

D LANGLET (Sciences)
V BLIER (Arts Plastiques)

>Ѭ< Une exposition autour du Carnet d’Exploration : Monstres marins au cours du temps ; dialogues entre représentations scientifiques & imaginaires

Les Sciences doivent se rappeler qu’elles ont été partie des Arts. Et les Arts peuvent se rappeler combien elles contiennent de sciences en elles.
 
« Celui qui est incapable de s’émerveiller a pratiquement cessé de vivre » - Einstein
 
« L’art ne reproduit pas le visible, il rend visible » - Paul Klee
Jeunes reporters
Jeunes reporters

Notre projet « Jeunes Reporters des Arts & des Sciences » a débuté ! Il implique 22 élèves de 6eD et des élèves de 4e motivés par la création d’une ambiance sonore. Le projet a été décidé l’an dernier après une rencontre entre Mme Blier (Arts Plastiques), M. Langlet (SVT) et Anne Rognant, responsable du service pédagogique d’Océanopolis. Ce que propose Océanopolis avec ces « Jeunes Reporters des Arts & des Sciences », c’est de faire travailler des élèves du primaire à la terminale sur un large thème commun qui mêlerait sciences et arts, à savoir le thème de la mer. L’an dernier des centaines d’élèves ont ainsi réalisé d’étonnantes fresques, scupltures, présentoirs, dessins, vidéos, textes… sur ce sujet et les ont exposés à Océanopolis au mois de juin. Les réalisations étaient vraiment extraordinaires et extrêmement variés. Les élèves ont aussi présenté en amphi et devant un large public, le résultat de leur année de travail. Cette approche est soutenue par la Délégation Académique à l’éducation Artistique et Culturelle du rectorat de Rennes.
Parallèlement, les élèves bénéficieront d’un partenariat avec l’Institut polaire Paul Emile Victor (IPEV) pour les ressources pédagogiques - communication avec les chercheurs sur site, découvertes… et bien sûr, découverte de la faune et de la flore des îles sub-antarctiques, véritable source d’inspiration pour la création de bêtes monstrueuses et fabuleuses.

Visitez aussi les autres articles de cette rubrique "Atelier" : dessins, intelligences, créatures, aventures autour (et sur !) le Marion Dufresnes… voyages au menu !

Pour suivre la progression des élèves un site dédié à l’atelier Arts & Sciences a été crée spécialement pour vous !

  • Suivez la progression des cartographes ;
  • Ayez une idée des "monstres" entrevus pendant les séances ;
  • Attendez avec impatience les créations des élèves sur le sujet de l’explorations, de la découverte et de l’émerveillement ;
  • Découvrez l’ambiance sonore créée par les élèves de 4e

… et soyez prêt pour l’exposition des travaux à OCEANOPOLIS au mois de mai-juin 2013.

Tout ceci prendra du temps… soyez patients, nous vous promettons de belles surprises

manchotière Crozet -  voir en grand cette image
manchotière Crozet

Denis LANGLET

Arts et Sciences

Xʘ> Danse, écriture, science & linogravure : les élèves à OCÉANOPOLIS

Les élèves de 6eD devant leur oeuvre collective
Les élèves de 6eD devant leur oeuvre collective

Danse, écriture, sciences et linogravures : Les 6e et 3e du collège Kerzouar ont présenté à Océanopolis le résultat d’un atelier sur les métamorphoses et le plancton marin dans le cadre des Jeunes Reporters des Arts et des Sciences.

30 mai 2016- Amphithéâtre Marion Dufresne - Océanopolis, Brest

Dans le cadre des Jeunes Reporters des Arts et des Sciences, les 28 élèves de 6eD accompagnés d’élèves de 3e du collège de Kerzouar ont présenté le résultat d’un atelier transdisciplinaire sur les métamorphoses et le plancton marin : danse, écriture, sciences et linogravure.
Le public du grand amphithéâtre a retenu son souffle lorsque les danseurs ont entamé leur chorégraphie s’inspirant des mouvements ondulants, des formes géométriques et d’une descente rythmée dans l’obscurité des abysses. La musique est ainsi passée du Grand Bleu au rap français de Scylla, et avec beaucoup de succès.

Sans titre
Sans titre

Les impressions en linogravure encadrent de leurs couleurs vives un grand mandala du plancton inspiré de nos études sur cette composante essentielle à la vie des océans. Cette oeuvre collective est exposée au public à Océanopolis.
Merci aux élèves pour leur implication dans ce projet ambitieux, et un grand merci aux enseignants d’arts plastiques, français, danse et documentation, Mmes Blier, Clairon, Lemoine et Jullien qui ont supporté ce projet Arts & Sciences.

***

TEBEO 2 juin 2016
TEBEO 2 juin 2016

Voyez nos élèves choisis pour introduire le reportage de TEBEO dédiée aux Jeunes Reporters" ! C’est ici :

TEBEO « L’Instant T » jeudi 02 juin 2016.

→ aller à 9’00
« Replay » « Une initiative qui mêle Sciences et Arts. Il s’agit de sensibiliser les jeunes bretons à la préservation de l’environnement ». avec une erreur de taille : les journalistes parlent d’une centaine d’élèves impliqués… ! :-) VOUS ETIEZ PLUS DE DEUX MILLE !!!!!! Un exemple de plus pour justifier l’éducation aux médias.

http://www.tebeo.bzh/replay/173-linstant-t/8848957

(et dommage que cela ne dure pas plus longtemps…)

oral 30 mai -  OpenDocument Presentation - 6.8 Mo
oral 30 mai

… et sa bande son :

oceanopolis version finale -  MP3 - 6.2 Mo
oceanopolis version finale

√√ 2014-2015_Arts & Sciences - Le plongeon et la Plume √√

plumes de fous de bassan
plumes de fous de bassan

Cette année encore, le collège s’investit dans une action « Arts & Sciences » impliquant Océanopolis, la station LPO de la réserve ornithologique des 7 Îles, le CNRS et le Conseil Général.
Après avoir approché le grand albatros des îles sub-antarctiques l’an dernier, notre sujet principal sera cette année le plus grand oiseau de mer d’Europe, et certainement le plus singulier des chasseurs de poisson, le FOU DE BASSAN.

Notre travail impliquera les sciences naturelles pour la connaissance du milieu de vie, le comportement, la reproduction, les migrations pour suivre le poisson, les courants marins… les arts plastiques pour la création individuelle d’un tableau sur le thème des bancs de poissons … la recherche avec l’aide appréciée et précieuse de notre documentaliste… et enfin l’expression écrite, orale et THÉÂTRALE grâce à l’implication formidable de notre professeur de français.

… à suivre

√√ 2014-2015_Océanopolis & Kerzouar - Des élèves porte-paroles devant M. Le Recteur √√

26 novembre 2014 - Océanopolis
26 novembre 2014 - Océanopolis

A l’occasion de la signature d’une convention entre l’Académie de Rennes et Océanopolis, le collège Kerzouar a été sollicité pour témoigner de sa fructueuse collaboration, pour la quatrième année consécutive, dans le cadre des actions proposées aux élèves par le service pédagogique d’Océanopolis.

Ce mercredi 26 novembre 2014, en présence notamment de M. Quéré, Recteur d’Académie et du directeur général d’Océanopolis, et malgré la nouveauté et la difficulté de l’exercice, trois élèves ont témoigné avec beaucoup de brio du projet « Albatros & Origamis » (clic ici pour accéder à l’article dédié).
Ils ont ainsi été les brillants porte-paroles des élèves et enseignants qui se sont investis l’an passé et les années précédentes dans ces projets impliquant les disciplines scientifiques, artistiques, littéraires et musicales.

la somme des travaux réalisés par les élèves depuis trois ans est impressionante !
la somme des travaux réalisés par les élèves depuis trois ans est impressionante !

L’équipe du service pédagogique d’Océanopolis par la voix de sa responsable Mme Rognant, les enseignants et la direction du collège Kerzouar, tenons à remercier chaleureusement Kenza Herman, Lily Ironmonger et Valentin Abgrall pour leur investissement et leur présentation sans fautes.

Consulter l’article du Bulletin d’Activité du Rectorat de Rennes : cliquez ici

Denis LANGLET

√√ OCÉANOPOLIS : les élèves mettent en scène le Fou de Bassan

théâtre & transformation
théâtre & transformation

Lundi, Journée Mondiale dédiée aux océans, des élèves de 6e, 5e et 4e du collège Kerzouar ont présenté à Océanopolis le résultat de leur atelier Arts & Sciences sur les oiseaux marins de Bretagne, en particulier le Fou de Bassan, dans le cadre des Jeunes Reporters des Arts et des Sciences.

8 juin 2015- Grand amphithéatre d’Océanopolis à Brest.

sur scène ! arrivée du témoin -  voir en grand cette image
sur scène ! arrivée du témoin
Affiche JRAS 2015
Affiche JRAS 2015

Ce lundi, Journée Mondiale des Océans, les élèves de 6e, 5e et 4e du collège Kerzouar ont présenté à Océanopolis le résultat de leur travail scientifique, théatral et artistique sur les oiseaux marins de Bretagne, en particulier le Fou de Bassan, dans le cadre des Jeunes Reporters des Arts et des Sciences.
La Bretagne héberge une des plus grande colonie de Fous de Bassan d’Europe.
Inspirés par le comportement de ces oiseaux voiliers des mers qui n’hésitent pas à franchir des milliers de km d’océan et à plonger comme des missiles sur leurs proies, les élèves ont créé des tableaux de plumes en s’inspirant des fantastiques mouvements des bancs de poissons.

joli trait de crayon d'un élève de 6e
joli trait de crayon d’un élève de 6e

Mais l’émotion est surtout venue lorsqu’ils durent présenter devant plus de deux cent élèves et officiels, leur comédie théâtrale écrite sur de solides bases scientifiques : avec brio, ils ont mis en scène de jeunes Fous de bassan voulant s’émanciper en volant dès l’enfance.
Une surprise de taille les accueillait aux premiers rangs de l’amphithéâtre : des scientifiques et représentants de l’Académie étaient présents, mais aussi Jennifer Rasamimanana, conseillère culturelle de l’ambassade des Etats Unis qui a pu apprécier la dimension artistique du projet et l’ouverture à l’international de nos élèves qui avaient communiqué avec des chercheurs d’Edinburgh en Ecosse.

Les élèves ont ensuite profité des présentations de projets allant de ceux des classes primaire à l’Université. Nul doute que la proximité des Arts et des Sciences a pu encourager nos élèves à cultiver leur curiosité et leur esprit créatif pour comprendre la diversité de nos environnements maritimes et à en préserver pour l’avenir la richesse et la beauté.

Poissons plumes -  voir en grand cette image

8 juin 2015_devant les tableaux de plumes -  voir en grand cette image
8 juin 2015_devant les tableaux de plumes

Ces travaux ont été réalisés en associant les sciences avec M. Langlet, les arts plastiques avec Mme Blier et les Lettres avec M. Patte. Les oeuvres sont exposées au public dans le pavillon évènementiel à Océanopolis.
méduse -  voir en grand cette image

les fous de la Réserve des 7 îles
les fous de la Réserve des 7 îles

√√ Les élèves découvrent la Réserve Naturelle des Sept Îles

Jeudi 7 mai, les élèves de 6e, 5e et 3e participant à l’atelier Arts et Sciences ont eu la chance de voir de plus près leur sujet d’étude : le Fou de Bassan.

Animaux à plumes de toutes formes et couleurs, fous de Bassan, pingouins, macareux, cormorans hupés, goelands marins et argentés, guillemots de Troïl … mais aussi bêtes à fourures : les phoques gris des Sept Îles !

dessins de fou, goeland argenté, mouette… [1]

l'île est en vue ! -  voir en grand cette image
l’île est en vue !

Jeudi 7 mai, les élèves participant à l’atelier Arts et Sciences ont eu la chance de voir de plus près leur sujet d’étude : le Fou de Bassan. La classe de 6eA mais aussi des élèves de 3e et de 5e ont navigué pendant plus de deux heure au plus près des oiseaux nichant sur l’île Rouzic, dans l’archipel des Sept-Iles (Côtes d’Armor). Ce site exceptionnel par sa biodiversité est depuis 1939 la colonie le plus méridionale du plus grand grand oiseau marin de l’Atlantique nord : le fous de Bassan. Ce site est classé réserve naturelle nationale depuis 1976.

Bientôt, grâce au travail en anglais des élèves de 5e, nous aurons une comparaison des caractéristiques générales de notre colonie bretonne de Fous de bassan des Sept Îles avec la plus grande colonie en Europe : celle des Fous de l’île de Bass, en Ecosse !!

l'île, pleine d'oiseau est, même de loin, déjà très bruyante ! -  voir en grand cette image
l’île, pleine d’oiseau est, même de loin, déjà très bruyante !

Sur la face exposée au vent et la plus escarpée, les fous dont l’envergure avoisine les deux mètres élaborent un nid d’algues sèches, de terre et d’objets flottants si proches les uns les autres qu’ils se touchent presque. Sur ces parois ventées, il est facile pour ces grands oiseaux de plonger dans le vide et de se faire porter par les puissants courants d’air. Craintifs lorsqu’ils nichent et se reproduisent à terre entre avril et septembre, la proximité les rassure et dissuadent les prédateurs. Les codes de bonne conduite sont donc de rigueur : les élèves ont ainsi pu observer d’étonnants comportements tels que la mise en garde la tête se balaçant de haut en bas (« - C’est chez moi ! Reste chez toi »), de retrouvailles entre couples toujours fidèles (« parades nuptiales » bec contre bec, plumes contre plume), « Pic d’envol » bec pointé vers le ciel (« - Attention je vais partir ! Ecartez-vous de mes ailes !! ») …

les milliers de nids sont si proches ! -  voir en grand cette image
les milliers de nids sont si proches !

Aux côté des 21545 couples de fous recensés en 2014, nous avons pu facilement observer à l’oeil nu et à la jumelle tant ils paraissent nombreux dans ce lieux, des macareux et leurs curieux terriers sur les falaises de terre et d’herbe, des pingouins en vol (les manchots ne volent pas et nous aurions eu à aller en Antarctique pour les voir !). Il y avait des guillemots de Troïl aux plumes noires, des cormorans huppés au plumage sombre et conçu pour la chasse en plongée, se séchant sur les rochers. Nous avons observé de près les grands goelands marins aux noir et blanc qui sont les rois chez les prédateurs ailés de la réserve, n’hésitant pas à s’attaquer à tous els autres oiseaux…

goéland : un prédateur opportuniste
goéland : un prédateur opportuniste
Cormoran hupé qui se sèche au soleil et dans le vent -  voir en grand cette image
Cormoran hupé qui se sèche au soleil et dans le vent

La matinée a d’abord été consacrée à la visite guidée de la station ornithologique de l’Île Grande, gérée par la Ligue de Protection des Oiseaux où tous les oiseaux et les autres animaux emblématiques de la Réserve Naturelle ont été présentés. Le film choisi par les élèves leur a fait découvrir le drame du naufrage de l’Erika en décembre 1999, les impacts de la marée noire sur les rivages bretons mais aussi l’action courageuse des bénévoles pour dépolluer les plages et les rochers avec des moyens dérisoires. La station LPO de l’Île Grande a une spécialité : c’est aussi un centre de soin des oiseaux malades ou victimes de dégazages au large des côtes, notamment lors des tempêtes pendant lesquelles les grands navires pétroliers ne peuvent être surveillés.
L’après-midi a toute entière été consacrée à la promenade guidée en bateau dans l’archipel voisin, à une dizaine de kilomètre des côtes de Perros-Guirrec.

Jeune phoque gris -  voir en grand cette image
Jeune phoque gris
un gros mâle et un jeune se reposant à marée basse -  voir en grand cette image
un gros mâle et un jeune se reposant à marée basse
mouette argentée
mouette argentée

D Langlet

≈ Créations artistiques et chorégraphique à Océanopolis !

01 juin 2018- A Océanopolis, les élèves de 6eC et de 4e ont présenté ensemble le résultat de leur projet Arts et Sciences inspiré des mouvements marins en mer d’Ironies.

Nos mobiles au centre des regards !
Nos mobiles au centre des regards !
  • 01 juin 2018- Grand amphithéâtre d’Océanopolis à Brest.
    Les élèves de 6eC et de 4e du collège Kerzouar ont travaillé ensemble au projet Arts et Sciences pour créer une chorégraphie, des productions musicales et artistiques inspirés des mouvements marins et de l’étude de la biodiversité du Parc marin d’Iroise.
    Photo groupe affiche JRAS
    Photo groupe affiche JRAS

Vendredi 01 juin, des élèves de 6e et de 4e du collège Kerzouar de Saint-Renan ont captivé leur public en dansant sur le thème des mouvements marins à Océanopolis. Le grand amphithéâtre était comble : élèves, enseignants, scientifiques, représentants du Rectorat ont pu apprécier cette performance qui illustrait par la danse une année de travail sur la diversité de la vie et de ses mouvements au sein des eaux du Parc Marin d’Iroise.
Nous avons cherché à associer les sciences, la réalisation d’une œuvre plastique, l’écriture, la musique et l’expression corporelle pour créer au sein du collège une dynamique élèves - enseignants facilitant la créativité et l’accession aux savoirs.
M. Langlet et Mmes Blier, Clairon, Julien ont guidé les élèves dans cette entreprise ambitieuse dont la réussite montre une fois de plus combien peut être enrichissant et motivant le rapprochement des arts, des lettres et des sciences dans un projet collectif sur le long terme, qui s’est conclu une fois de plus avec succès.

Avant le spectacle : se peindre les paumes pour un « shiva » très spécial -  voir en grand cette image
Avant le spectacle : se peindre les paumes pour un « shiva » très spécial
Nos oeuvres de retour dans le hall du collège
Nos oeuvres de retour dans le hall du collège

De retour d’Océanopolis, les oeuvres des élèves seront exposées dans le hall du collège :

  • suspensions mobiles
  • réprésentations du monde marin en mouvement
  • travail d’écriture des 6e sur le thème du mouvement
  • productions sonores des 4e inspirées des textes des 6e
    |left>
    Pouces bleus !
    Pouces bleus !

CE QU’ONT FAIT NOS ÉLÈVES !

Une présentation des actions de nos élèves

Chaque année au collège Kerzouar, les élèves se mobilisent pour participer à des actions proposés par les enseignants, souvent dans des domaines impliquant des disciplines considérées comme éloignées les unes les autres comme les arts, les sciences, le théâtre, la danse…

Chaque année nombre d’élèves trouvent ainsi de nouvelles possibilités d’expression en dehors des champs disciplinaires. Cette rubrique réunit les actions réalisées au cours des années précédentes.

Atelier d’expression théâtrale

Présentation

Cet atelier fonctionne deux fois par semaine de 13h à 13h35.

Atelier jardinage

* LE TEMPS DES SEMAILLES
  • Le groupe LÉGUMES encadré par Madame Jullien a :
    . Semé de la salade, de la mâche, des épinards, des radis.
    . Planté de la rhubarbe.
  • Le groupe PLANTES AROMATIQUES encadré par M. Patte a :
    . Semé de la sauge officinale et du cerfeuil.
    . Planté de l’angélique et de la sauge arbustive.
20 MAI 2011 NOS FLEURS ONT QUITTÉ LA TERRE

Aujourd’hui, vendredi 20 mai, c’est une date historique : nos fleurs quittent la terre dans de grands sacs verts et vont fleurir en l’air.

AUJOURD’HUI, VENDREDI 20 MAI ,

  • nous avons suspendu à notre totem, 4 sacs de fleurs (capucines, pavot de Californie, pois de senteur et un mélange impatiens, lobélia, pensées, campanules, bugle.)
  • Puis, avec l’aide de Madame Jullien, nous avons planté des arbustes : cornouillers, eucalyptus, arbre à papillon, etc.
  • Nous avons aussi installé une nouvelle série des jardinières en palettes.
    Nous sommes contents parce que les graines de haricots d’Espagne que Sophie avait apportées vendredi dernier on germé et que notre pavot s’est remis à fleurir
ATELIER JARDIN 2 : LE RETOUR

La menthe n’est pas contente !
Les rosiers sont énervés !
Les laitues vous ont vus !

Ces panneau avaient fleuri dans nos parterres à la suite des violences dont nous avions été victimes.
Les élèves réclamaient vengeance.
Aujourd’hui vendredi 10 juin 2011 nous nous sommes vengé : Nous avons planté :

  • des soucis que Madame Monchy nous a donnés (Merci Madame Monchy !)
  • des oeillets d’Inde rouges, jaunes, orangers.
  • un phlomis (sauge de Jérusalem à fleurs jaunes) que Madame Monchy nous avait donné avant les vacances (Remerci Madame Monchy)
  • des petunias bicolores.

Nous avons réinstallé notre mur de palettes ailleurs (enterré, vissé à une palette et maintenu par une équerre.) Ca ne va pas être facile de le mettre par terre, cette fois-ci.

ATELIER JARDIN, C’EST REPARTI POUR UN AN !

Ce vendredi 23 septembre les travaux de jardinage ont repris au collège.

Le groupe PLANTES AROMATIQUES (composé de 4 élèves) sous la conduite de Madame Jullien a :

  • Nettoyé le coin aromatique.
  • Planté une verveine citronnelle
  • Planté des pensées jaunes en bordure de l’octogone dédié aux plantes aromatiques.

Le groupe PLANTES GRIMPANTES (composé de 4 élèves) sous la conduite de Monsieur Patte a :

  • Nettoyé autour du bambou.
  • Planté une clématite violette.
  • Planté une verveine arbustive.

La semaine prochaine ce sont les groupes PLANTES COLORÉES et BULBES qui entrent en scène !

CE N’EST PAS UN POISSON D’AVRIL

VENDREDI PREMIER AVRIL, NOUS AVONS LABOURÉ LA COUR !

Enfin pas vraiment.
Nous avons juste retourné au motoculteur électrique la langue de terre dure comme du caillou qui sépare la cour du bâtiment 3 de l’accès au bâtiment 2.
(Clément, Enzo, Raphaël, Benoit, Nolwen, etc)

  • Afin de préparer les portes ouvertes, un groupe composé de Audrey, Eline, Elodie, Josselin, Nolwen, Thomas est allé en salle multimédia pour rédiger les fiches descriptives des fleurs que nous avons semées ou plantées dans nos jardinières.
  • Deux nouveaux élèves sont venus nos offrir leurs services pour les travaux de terrassement (piocher et creuser). Il s’agit de Dylan et de Clément. Merci à eux. Ils ont planté deux « barrières » en palette pour empêcher les élèves de venir piétiner nos plantations. Ils ont également remué un carré de terre inaccessible au motoculteur. Vendredi prochain on pourra y semer des annuelles.
  • Emma a planté une coronille des garrigues. il s’agit d’une plante aux fleurs jaunes qui ressemble à du genêt mais qui est très parfumée et qui peut fleurir un an durant.
  • Le groupe des plantes aromatiques (Anthony, Antoine, Benoit, Samuel) a poursuivi ses travaux de terrassement. A l’aide de la brouette, les élèves sont allés chercher de la terre pour continuer à combler le trou sous le bâtiment 1. En suite, ils ont installé une jardinière en palette et y ont repiqué des balsamines.
  • Durant cette séance, Madame Jullien a veillé aussi bien à l’exactitude des fiches qu’à la stabilité des barrières.
COMME EN ÉTÉ

Ce vendredi 30 septembre le soleil brillait comme en été.
Alors on a jardiné, comme en été…

Le groupe BULBES sous la direction de Madame Jullien a :

  • préparé une nouvelle jardinière de crocus d’automne qui devraient fleurir dans une quinzaine de jours. On suit l’affaire…
  • Planté des canas qui devraient fleurir sous un mois.
  • Planté un schysostylus qui devrait refleurir l’année prochaine.

Le groupe PLANTES COLORÉES sous la direction de Monsieur Patte a :

  • Repiqué des pensées jaunes dans une jardiinière.
  • Planté un ANISODONTEA rose.

La semaine prochaine les groupes LÉGUMES et PLANTES PARFUMÉES s’emparent du jardin.

Comme en été, notre rose trémière s’est mise à fleurir.

CONTRARIÉTÉ / RÉACTIVITÉ

Les semis du groupe LÉGUMES ont été piétinés par des élèves.
La bordure du carré fleuri est achevée.

Ce vendredi 04 NOVEMBRE 2011, les élèves du groupe LÉGUMES qui devaient éclaircir les semis faits avant les vacances ont eu la désagréable surprise de constater que leurs semis avaient été piétinés. Beaucoup de petits plants ont été écrasés et des témoins en plastique ont été cassés. Il est malheureusement trop tard en saison pour refaire des semis. A cause de la bêtise d’un ou deux élèves, c’est tout le travail saisonnier d’un groupe qui est réduit à néant. C’est triste !
Mais nous ne nous laissons pas abattre.
Le groupe LÉGUMES a rejoint le groupe PLANTES PARFUMÉES pour achever la bordure du carré fleuri.
Les fortes pluies des vacances avaient fait bouger les jardinières.
À l’aide de la brouette, nous avons rapporter de la terre pour consolider les assises des jardinières et en rehausser quelques-unes.
Nous avons planté 50 bulbes de freezia dans les jardinières. Ils devraient fleurir soit en décembre (si ne ne sommes pas trop tard pour les planter) , soit en avril.
Pour que cette bordure ne paraisse pas trop nue, nous y avons planté également une cinquantaine de pensées (viola) de différentes couleurs.

DU PAVOT À KERZOUAR !

AUJOURD’HUI, NOUS AVONS REPIQUÉ LE PAVOT QUE NOUS AVIONS SEMÉ AVANT LES VACANCES.

Bien sûr, il ne s’agit pas de la plante interdite, mais de l’inoffensif pavot de Californie, autrement appelé Escholtzia ou Escholzia ou Eschscholtzia ou Eschscholzia du nom du zoologiste de Tartou, Johann Friedrich Gustav von Eschscholtz (1793-1831) auquel il est dédié.
C’est une fleur de 6 à 7 cm de diamètre, en forme de coupe, jaune orangé vif qui fleurit de mai à septembre.

IMPRÉVU

Pour cause de promotion sur les bulbes le groupe Bulbe est revenu cette semaine.

. Comme les bulbes étaient en promotion, nous en avons racheté et avons rappelé le groupe Bulbe en deuxième semaine.
. C’est pourquoi, vous ne verrez pas de photos, les bulbes ayant été enterrés partout dans le jardin.
. C’est madame Jullien qui accompagné le groupe dans ses plantations, de crocus, de jonquille, de narcisses, d’ailiums, d’anémone, etc qui devraient fleurir aux quatre coins des espaces fleuris de décembre à juillet .
. Le groupe plantes parfumées a , quant à lui, planté un chèvrefeuille d’hiver et une hébé..

IMPRÉVU

Vendredi 7 octobre 2011, pour cause de promotion sur les bulbes, le groupe Bulbe est revenu en deuxième semaine.

. Comme les bulbes étaient en promotion, nous en avons racheté et avons rappelé le groupe Bulbe cette semaine.
. C’est pourquoi, vous ne verrez pas de photos, les bulbes ayant été enterrés partout dans le jardin.
. C’est madame Jullien qui accompagné le groupe dans ses plantations, de crocus, de jonquille, de narcisses, d’ailiums, d’anémone, etc qui devraient fleurir aux quatre coins des espaces fleuris de décembre à juillet .
. Le groupe plantes parfumées a , quant à lui, planté un chèvrefeuille d’hiver et une hébé..

LE CARRÉ FLEURI

Ce vendredi 21/10, nous avons soigné notre carré fleuri.

Notre carré fleuri est quotidiennement piétiné par des élèves qui montent sur les bordures et tombent dedans ou chahutent autour.
Résultat, rien de ce qui est sur les bords ne pousse.
Nous avons donc pensé que l’installation de jardinières en palette, sinon dissuaderait les élèves irrespectueux, du moins protègerait les bulbes et leur donnerait une petite chance de pousser.

Les élèves ont commencé par gratter pour récupérer les bulbes qui étaient en terre (une dizaine sur la centaine plantée l’année dernière avait survécu)
Ils ont ensuite creusé pour bien installer les jardinières qu’un autre groupe avait sciées.
Ils ont rempli les jardinières de terreau.
Ils ont repiqué les bulbes retrouvés.

Nous avons également planté dans un des angles du muguet que Madame La Principale nous a rapporté de son jardin. Le carré fleuri est planté dans chacun de ses angles de plantes vivaces parfumées (oeillets, rosiers, giroflées, muguet) pour que toute l’année les élèves et les personnels se rendant sur la cour ou dans les bâtiment 2 et 3 aient plaisir à respirer un air parfumé.

LE CHOC

DANS LA NUIT DE SAMEDI À DIMANCHE, DES VANDALES ONT PÉNÉTRÉ DANS LE COLLÈGE ET ONT SACCAGÉ NOTRE JARDIN

INADMISSIBLE

LE POMMIER !

CE VENDREDI, NOUS AVONS PLANTÉ UN POMMIER

Ce vendredi nous avons beaucoup travaillé. Les 24 élèves des six groupes ont participé à l’atelier jardin. Ils ont entre autre planté :

* un fusain panaché et des myosotis à un endroit où la haie était trouée.

* des freezias et du muguet dans le carré fleurs des champs.

* des fleurs oranger de diverses espèces entre la jardinière de fleurs vivaces et le Totem inuit.

* des balsamines de l’Himalaya pour masquer le trou du vide sanitaire en dessous du bâtiment 1

* et UN POMMIER ! (en fleurs). Certaines se sont ouvertes depuis. On attend les abeilles… et les pommes.

LE POMMIER, LA SUITE

LES FLEURS DU POMMIER SE SONT OUVERTES.

Pendant la nuit les fleurs du pommier se sont ouvertes.
Des questions se posent maintenant. Y aura-t-il des abeilles pour venir y butiner ?
Aura-t-il assez de terre et de nourriture dans sa jardinière pour fructifier ?
Bref, aurons-nous des pommes ?

LUNDI 21 MARS 2011 : Une invitée surprise

Elle est arrivée ce matin ou peut-être dimanche avec le printemps.

Nous avons eu la surprise de découvrir une coccinelle sur notre mur en palette abritant nos plantes grimpantes (chèvre-feuille, rose trémière, glycine )

NOS FLEURS PARTENT EN VOYAGE

DEMAIN, UN CERTAIN NOMBRE DE NOS FLEURS VONT PARTIR À BREST

Dans le cadre de notre collaboration avec le lycée Vauban de Brest, demain une partie de nos semis de pois de senteur et de capucines vont prendre la direction de la cité scolaire de Kérichen où les élèves de seconde qui participent à l’atelier jardin au titre de l’accompagnement éducatif vont les planter.

POURQUOI LES CM2 VIENDRONT EN 6ÈME À KERZOUAR

LES CM2 EN VISITE VENDREDI 15 AVRIL REVIENDRONT SÛREMENT À KERZOUAR

Les CM2 en visite vendredi 15 avril dernier reviendront sûrement au collège. Ils ont semé, chacun à leur tour une pincée de graines de fleurs à pour papillons dont la floraison devrait s’échelonner entre juin et novembre. Autant dire qu’à la rentrée 2011 ces annuelles seront en pleines fleurs.
Les élèves de CM2 ont, par ailleurs, planté nos fiches descriptives ce qui leur a permis de se familiariser un peu avec notre jardin et le nom des fleurs.
Ensuite, répartis en 6 groupes de 4, ils ont :

  • planté un millepertuis
  • planté des oeillets de chine
  • planté une clématite
  • planté un weigelia
  • planté un lithodora
  • planté un bacopa
  • planté un pavot d’ornement et un ornithogalum
    Tous ont creusé, griffé, arrosé, arrosé, arrosé…
Quelle est cette fleur ?

On se demande quelle est cette fleur qui poussait au mois de septembre.

On se demande quelle est cette fleur qui poussait au mois de septembre.

Fleur rose
Fleur rose
QUELLE EST CETTE FLEUR ? (2)

VOICI UNE NOUVELLE ENIGME :

Quelqu’un peut-il nous dire le nom de la fleur à gauche de la fleur rose.
http://www.college-kerzouar-saintrenan.ac-rennes.fr/sites/college-kerzouar-saintrenan.ac-rennes.fr/IMG/jpg/fleur_rose_-2.jpg
Quelqu’un la voit-il ?

RÉSUMÉ DES ÉPISODES PRÉCÉDENTS / episode 1

L’Atelier jardinage : 29 semaines d’existence !

L’atelier jardinage existe depuis le jour de la rentrée.
Ce jour-là, les nouveaux élèves de sixième D ont fait le tour du collège pour observer. Six groupes ont été constitués, chargés de voir ce qui poussait (ou pas) dans 6 parties de la cour et de ramasser ce qu’ils trouvaient par terre.

SOUS UN SOLEIL DE PLOMB…

SOUS UN SOLEIL DE PLOMB, LES GROUPES ONT ENCORE AMÉLIORÉ LEUR ESPACE JARDIN AVANT LES PORTES OUVERTES.

Malgré le soleil, les jardinier(e)s n’ont pas chômé.

  1. Plantation du végélia, plantation des jalousies. (gr1)
  2. Repiquage des salades, des radis, des carottes (gr4)
  3. Sciage d’une palette et vissage pour faire des jardinières, achèvement du colmatage du trou sous le bâtiment 1 (gr6)
  4. Préparation au motoculteur du terrain pour les repiquages (un peu tout le monde)
  5. Arrosage (Josselin)
  6. Installation de la jardinière fleurs diverses bleues. (gr7 : c’est officiel, nous comptons un nouveau groupe venu de la 6E et composé de Dylan, Clément et Thomas)
  7. Finalisation des fiches signalétiques des fleurs (un peu tout le monde)
SOUS UN SOLEIL DE PLOMB…

SOUS UN SOLEIL DE PLOMB , LES GROUPES ONT ENCORE AMÉLIORÉ LEUR ESPACE JARDIN AVANT LES PORTES OUVERTES.

Malgré le soleil, les jardinier(e)s n’ont pas chômé.

  1. Plantation du végélia, plantation des jalousies. (gr1)
  2. Repiquage des salades, des radis, des carottes (gr4)
  3. Sciage d’une palette et vissage pour faire des jardinières, achèvement du colmatage du trou sous le bâtiment 1 (gr6)
  4. Préparation au motoculteur du terrain pour les repiquages (un peu tout le monde)
  5. Arrosage (Josselin)
  6. Installation de la jardinière fleurs diverses bleues. (gr7 : c’est officiel, nous comptons un nouveau groupe venu de la 6E et composé de Dylan, Clément et Thomas)
  7. Finalisation des fiches signalétiques des fleurs (un peu tout le monde)
  8. Notre glycine est en fleurs.

Atelier météo : terre, atmosphère

Météo à l’Ecole
Sigle météo à l'Ecole
Sigle météo à l’Ecole
Météo du 04/04 au 10/04

Ci dessous un graphique présentant la météo du Lundi 04/04/11 au Dimanche 10/04/11

Météo1
Météo1

Atelier SVT - Sur la qualité de l’eau de nos rivière… à St-Renan aussi

« Bio-indicateurs, chimie de l’eau, climat » - CLUB SVT
Vous trouverez ici quelques informations sur le CLUB Sciences de la Vie et de la Terre
Le lien pour aller sur le site (blog) du club est en bas de la page.
zones inondables autour du lac Ty Colo à St Renan -  voir en grand cette image
zones inondables autour du lac Ty Colo à St Renan

Le travail des élèves sur les bio-indicateurs de qualité de l’eau, sur la découverte de la chimie de l’eau et sur les pollutions possibles (en relation avec la géologie, la configuration du bassin versant, la météorologie et l’agriculture intensive), s’appuie sur des problématiques locales.

Les activités variées en sciences de la vie, en chimie, en météorologie ou les questions relatives à la gestion des ressources et la conservation du milieu offrent de multiples opportunités, en groupe restreint, de travailler le socle commun de connaissances et de compétences (voir description du projet en pièce jointe).

La direction du club sciences et la gestion du site est assurée par M. Denis LANGLET, enseignant de SVT

L'exposition des élèves sur « leur rivière », sa faune et l'eau est en cours de conception… -  voir en grand cette image
L’exposition des élèves sur « leur rivière », sa faune et l’eau est en cours de conception…

Journal du collège

Kernews n°1

Langues vivantes !

Correspondance avec VALLADOLISES (Province de Murcia, Espagne)

Comme l’an dernier, des élèves hispanophones du collège vont correspondre avec des élèves francophones de la petite ville de Valladolises (Murcia, Espagne)…

correspondants espagnols 2018-19 -  voir en grand cette image
correspondants espagnols 2018-19

Comme l’an dernier, des élèves hispanophones du collège vont correspondre avec des élèves francophones de la petite ville de Valladolises (Murcia, Espagne).

Cette année scolaire 2018-2019, ce sont les élèves de 5e B de Mme Le Roy qui ont la chance d’échanger avec nos amis espagnols. Ils ont déjà envoyé et reçu leur lettre de présentation. Suivront, outre les lettres, une vidéo réalisée en cours et un échange en direct par visioconférence.

Des élèves allemands à Kerzouar : premier échange

Dans le cadre d’un échange international, dix-sept élèves d’un collège allemand ont été accueillis à Kerzouar. Nos élèves sont impatients d’effectuer le voyage retour vers l’Allemagne !

Dans le cadre d’un échange international entre collèges, dix-sept élèves de quatrième et de troisième de la Freie Naturschule de Prenzlau, près de Berlin, ont été accueillis par le collège Kerzouar et les familles de leurs correspondants français.

Kerzouar St Renan international -  voir en grand cette image
Kerzouar St Renan international

… à lire dans l’article du Télégramme :

Echange Kerzouar - Allemagne : une présentation

Der 1. Schüleraustausch im Collège Kerzouar mit der Partnerschule « Aktive Naturschule » Prenzlau in Deutschland !

C’est la première fois qu’un échange entre Kerzouar et un collège allemand a été mis en place !

Les collégiens au port de plaisance de Brest -  voir en grand cette image
Les collégiens au port de plaisance de Brest
Der 1. Schüleraustausch im Collège Kerzouar mit der Partnerschule "Aktive Naturschule" Prenzlau in Deutschland !
Die Prenzlauer waren vor der Ankunft in den Gastfamilien sehr aufgeregt, doch die Schüler aus St. Renan brachen mit ihrem Charme das Eis !

Dans le cadre des cours d’Allemand et d’Histoire-Géographie, un projet d‘échange entre le collège Kerzouar et le « Freie Naturschule » Prenzlau en Allemagne se déroule cette année.

Dans un premier temps, 17 élèves de l’établissement partenaire venaient au collège Kerzouar du 08 au 13 octobre. Un programme d’activités et d’échanges (auquel vos enfants participeront) leur permettrait de découvrir le patrimoine local et la culture française.

Dans un second temps, les élèves germanistes des classes de 4e et de 3e du collège seraient accueillis à leur tour dans les familles allemandes à Prenzlau (Nord de Berlin) pendant la semaine du 11 au 16 mars. Un programme culturel et historique permettrait à vos enfants de découvrir la culture allemande et l‘histoire de Berlin et de l’Allemagne au XXe siècle.

EN ROUTE POUR L’ALLEMAND AVEC LA MOBILKLASSE

« Ich bin Theresa und du ? » Theresa Pauser est de passage au Collège Kerzouar à Saint Renan, au volant de sa „Mobilklasse“ -un van de Mercedes Benz. Comme 11 autres de ses collègues, elle fait escale dans les collèges dans le cadre du programme Mobilklasse.

info document -  PDF - 176.3 ko

Le but de Theresa est de faire découvrir l’allemand et l’Allemagne d’une manière éducative et ludique. « On essaie de montrer aux élèves que l’allemand n’est pas plus difficile que les autres langues », explique Theresa Pauser. Pendant une heure, l‘animatrice fait découvrir aux élèves quelques spécificités de l’Allemagne (Schultüte, Brezel…) et leur fait écouter les sons de cette langue et découvrir quelques mots, dont certains ressemblent fort à l’anglais : Name, Familie, Ball….
Elle leur explique également que l’allemand est la langue la plus parlée de l’Union Européenne : elle est pratiquée par 100 millions de personnes, soit 1 Européen sur 5. C’est une langue qui est enseignée comme les autres, dans un but de communication.« S’il est vrai que l’anglais est devenu indispensable pour le citoyen européen, l’allemand est un véritable atout pour la recherche d’emploi », explique également Theresa qui rappelle que l’Allemagne est le 1er partenaire politique et économique de la France.
La cloche sonne : « Tschüs, Theresa ! » « Tschüs, Kinder ! »

Guck ’ ma ! UN REPAS ALLEMAND à KERZOUAR

Le 25 janvier un repas allemand a été proposé au collège par les élèves de 6e.

 :) Mon bon plateau :)) -  voir en grand cette image
 :) Mon bon plateau :))

Les 6e ont fait des recherches pour élaborer un repas germanophone en novembre, puis ils ont voté pour le meilleur repas. Grâce à l’équipe de la cantine du collège, leurs souhaits ont pu être réalisés le 25 janvier 2018 :

entrée : endive au saumon fumé ; Salade de Francfort ; Panaché de saucissons, cornet de salamis au chou

Plat de résistance :
Saucisse curry à l’Allemande
Jarret de porc roti
Spaetzles et choucroute
Fromages aux noix

dessert :
Forêt noire ou Streusel aux myrtilles ou fruit

un GRAND merci à toute l’équipe de la cantine pour ce merveilleux repas et aussi à la 6e pour ses excellentes trouvailles gastronomiques !

Guten Apetit !
Guten Apetit !

Jeunes reporters du célèbre journal espagnol El País Semanal

Les élèves de 4e du pôle ibérique ont réalisé deux livres numériques : des entrevues qu’ils ont rédigées comme des journalistes du célèbre journal espagnol El País Semanal  ! Bonne lecture !


Les élèves de 4e du pôle ibérique, encadrés par leur professeur d’espagnol Mme Le Roy, ont réalisé deux livres numériques compilant les entrevues qu’ils ont rédigées comme des journalistes du célèbre journal espagnol El País Semanal.

[Accédez aux livres en cliquant ici pour le premier

>https://www.calameo.com/books/002669771664b9fb84480]

[et là pour le second !

>https://www.calameo.com/books/00266977190aa504994e6]

La Pinata

Dans le cadre du cours d’espagnol , les élèves de 5e du collège ont réalisé une pinata, qui a donné lieu a une célébration digne de ce nom…

Vendredi 9 novembre, les élèves ont célébré en chanson la destruction de cette œuvre.
La vidéo est visible en suivant le lien ci-dessous

https://drive.google.com/drive/u/0/folders/1hwGy0MYLjRToWuqxtgi5uXWz8nf7Th1j

VOYAGES

Un voyage à Wells plein de découvertes pour les élèves !

Un résumé de ce voyage linguistique riche de découvertes et de rencontres !

Le jour n’était pas encore levé quand 64 élèves de troisième du collège Kerzouar de Saint Renan et leurs 5 professeurs accompagnateurs sont rentrés dimanche 22 avril de leur périple de 7 jours en Angleterre organisé par Mme Salou et au financement duquel avaient participé pour diminuer le prix à payer par les familles, le FSE du collège et l’association Ouest en Elfes.

En immersion le soir dans des familles anglaises situées autour de Wells, les collégiens ont pu éprouver leur maîtrise de la langue anglaise et ont enrichi leur culture au fil d’un solide programme de visites pimenté de challenges créatifs.

Les élèves à Bath.

C’est sous un agréable soleil printanier qu’ils ont sillonné le Somerset, de Winchester à la Tor de Glastonbury en passant par la petite ville médiévale de Wells, l’élégante cité de Bath et ses thermes romains, le Musée de la science et le SS Great Britain de Bristol, et le Fleet Air museum de la Royal Navy.

Les bagages alourdis par d’incontournables pauses shopping, ils ont regagné les côtes françaises sur une mer d’huile, un peu fatigués mais encore assez dynamiques pour s’illustrer dans une battle de danse improvisée sur le dancefloor du ferry !

Kerzouar sous le soleil de Cantabrie ¡Estupendo !

De retour d’Espagne, les élèves et leurs accompagnateurs tous bronzés ont encore du soleil dans les yeux. Du 16 au 21 avril, 49 hispanophones du collège Kerzouar ont découvert la Cantabrie, à l’ouest du Pays Basque espagnol. Au menu, visites culturelles, montagne, mer et rencontres qui ont laissé les élèves sous le charme.

Santander -  voir en grand cette image
Santander

Du 16 au 21 avril, 49 élèves de troisième du collège Kerzouar, étudiant l’espagnol en langues vivante 1 (LV1 – pôle ibérique) et en LV2, ont découvert la côte atlantique de l’Espagne, appelée encore l’« Espagne Verte ». Organisé par leurs professeures d’espagnol Anne Eozenou et Annaïg Le Roy, les élèves étaient aussi encadrés par les professeurs Lydie Le Lann (anglais), Denis Langlet (SVT) et Samantha Gueguen (ASEN) tous passionnés par la langue et le pays.

Un programme riche

- Neige sur les cimes, journées ensoleillées pour les randonnées en montagne, déambulations sur le front de mer, découvertes naturalistes et musées d’art moderne… les élèves ont pu pendant cinq jours goûter aux meilleurs charmes de l’Espagne.

Le blason de Santander porte un symbole celte. A Santander, on boit du cidre et on entend le biniou local, la gaïta !
Le blason de Santander porte un symbole celte. A Santander, on boit du cidre et on entend le biniou local, la gaïta !
Sous le centre d'art moderne, une vue de la baie de Santander et de la chaine Cantabrique à l'arrière plan. -  voir en grand cette image
Sous le centre d’art moderne, une vue de la baie de Santander et de la chaine Cantabrique à l’arrière plan.
  • Sitôt arrivés à Santander (Cantabrie), les jeunes hispanophones ont découvert via une visite guidée la riche histoire de cette ville portuaire devenue depuis le début du XXe s. une destination touristique très prisée à l’image de San Sebastian au Pays-Basque. Santander fut détruite par le terrible incendie de 1941 et la seconde guerre, mais renait depuis avec dynamisme. Ils ont pu apprécier le peintre et sculpteur Miro au centre d’arts contemporain Centro Botín
El mercado ! la pêche est très ancrée dans les traditions des villes de la côte cantabrique
El mercado ! la pêche est très ancrée dans les traditions des villes de la côte cantabrique
Délicates anémones sous les hêtres_El bosque atlantico !
Délicates anémones sous les hêtres_El bosque atlantico !

Une belle randonnée dans un des plus fameux parcs nationaux au pied des Picos de Europa, massif le plus élevé de la cordillère Cantabrique (2650m) a permis de profiter de la nature et de se dérouiller les jambes ! Cette excursion a été suivie d’une montée en téléphérique jusqu’au départ des randonnées de haute montagne, à 1600m. Bonheur ! il y a avait de la neige (et des boules de neige ;) )

Un brin d'anxiété face aux 1000 m de dénivelée :) et en arrivant sur ce qui s'avère être un plateau enneigé, quelle surprise de voir ces randonneurs partant vers les sommets, certains avec les skis prêts pour une incroyable descente… -  voir en grand cette image
Un brin d’anxiété face aux 1000 m de dénivelée :) et en arrivant sur ce qui s’avère être un plateau enneigé, quelle surprise de voir ces randonneurs partant vers les sommets, certains avec les skis prêts pour une incroyable descente…
Les bisons polychromes criants de vérité de la grotte d'Altamira marquèrent les débuts mouvementés de la reconnaissance de l'art du Paléolithique supérieur -  voir en grand cette image
Les bisons polychromes criants de vérité de la grotte d’Altamira marquèrent les débuts mouvementés de la reconnaissance de l’art du Paléolithique supérieur

- Au programme également, le musée de l’Inquisition, dans la commune de Santillana-del-Mar et la Neocueva d’Altamira, reproduction fidèle de cette grotte qui renferme l’un des plus précieux trésors picturaux du Paléolithique, des peintures rupestres datant de 15 000 ans, au Magdalénien tardif.

Girasol Gaudi_faiences
Girasol Gaudi_faiences

- À Comillas, les adolescents se sont laissés charmer par le Palais El Capricho, de style Art nouveau conçu par le célèbre architecte catalan Antoni Gaudí.

- Avant de prendre le chemin du retour, ils ont passé la journée à Bilbao au Pays Basque voisin pour y visiter à la fois la vieille ville et aussi l’emblématique musée Guggenheim. Pendant le séjour, les élèves étaient hébergés dans des familles, à Santander. Une belle occasion de partager les soirées d’une famille espagnole, goûter la gastronomie du pays et pratiquer la langue en situation réelle.

info document -  voir en grand cette image

photo : Les élèves et accompagnateurs devant le Centro Botín, le musée d’art moderne face à la baie de la ville de Santander en Cantabrie.

« Puppy » de Jeff Koons_des milliers de fleurs pour la robe de ce mignon chien géant à l'entrée de l'emblématique musée Guguenheim -  voir en grand cette image
« Puppy » de Jeff Koons_des milliers de fleurs pour la robe de ce mignon chien géant à l’entrée de l’emblématique musée Guguenheim
BILBAO_Le Guguenheim, construit le long de la ria qui traverse la capitale de la Biscaye -  voir en grand cette image
BILBAO_Le Guguenheim, construit le long de la ria qui traverse la capitale de la Biscaye

¡ Felices vacaciones !

18 avril 218_Picos de Europa -  voir en grand cette image
18 avril 218_Picos de Europa

D. LANGLET

Échange scolaire entre Kerzouar et le collège de Prenzlau


Suite à la venue des correspondantes allemands en novembre 2018, les élèves de l’option allemand du collège Kerzouar sont partis découvrir l’Allemagne et Berlin.

* Suite à la venue des correspondantes allemands d’un collège de Prenzlau, au nord de Berlin en octobre dernier, 23 élèves germanistes (4e, 3e) du collège Kerzouar ont été accueillis à leur tour pendant la semaine du 11 au 16 mars dans les familles allemandes.

* En train puis en avion, ils ont rejoint avec 3 de leurs enseignants (Mme Riedel, enseignante d’allemand, Mme Folain et M. le Gars, enseignantes d’histoire -géo) le land Brandebourg. Au programme notamment, découverte du système éducatif allemand, visite du musée de la résistance au nazisme à Berlin, visite de la prison de la Stasi à Berlin, découverte des dernières portions du Mur de Berlin.

Une semaine riche de souvenirs et d’échanges avec les correspondantes et leur famille !

porte Brandebourg -  voir en grand cette image
porte Brandebourg

Les troisièmes à la découverte de la Cornouailles.

Cinquante-trois élèves de troisième A & E (et quelques autres) ont profité d’une semaine au cœur de la Cornouailles anglaise, axée sur la découverte d’environnements nouveaux, sur la culture, et l’approfondissement linguistique.

Pendant toute une semaine, à partir du lundi 6 mai, 53 élèves en classe de troisième au collège Kerzouar ont découvert les paysages et les villes majeures du sud ouest de l’Angleterre.

National Parc -  voir en grand cette image
National Parc

Ils étaient notamment accompagnés de Lydie Le Lann, leur professeur d’anglais, et de Denis Langlet, professeur de SVT, tous deux enseignants en section européenne ainsi que d’ Annaïg Le Roy et Claire Le Boedec.
Les collégiens ont découvert la belle ville de Plymouth, ville de départ du célèbre navire le Mayflower pour l’Amérique, en visitant son quartier historique « The Barbican », mais aussi en traversant le grand parc du « Hoe » dominant la mer. Au programme également, la visite de plusieurs ports typiques de Cornouailles, Charlestown, Mevagissey, Polperro, et de la ville d’Exeter, avec ses inquiétants passages souterrains, sa splendide Cathédrale, et son incroyable musée d’histoire naturelle. 

 Un projet pédagogique autour de la planète Mars
 
Les élèves de classe européenne ont travaillé tout au long de l’année, en Anglais comme en SVT, sur la planète Mars, et les autres formes de vies envisageables. La question étant : Comment l’homme peut-il s’adapter dans une nouvelle vie, sur un nouvel espace, sur une nouvelle planète ?
Le projet de voyage repose sur l’esprit de cette démarche interdisciplinaire. Ainsi, la visite du site exceptionnel de The Eden Project, qui héberge la plus grande serre mondiale (« biome ») reconstituant un environnement tropical, constituait l’un des clous du séjour.

Eden project tropical biome -  voir en grand cette image
Eden project tropical biome

Les élèves ont pu découvrir une variété incroyablement dense de végétaux, et s’interroger activement sur l’importance de leur préservation. Une randonnée de plusieurs heures dans l’immense parc naturel régional du Dartmoor a également permis aux élèves d’aller à la rencontre de paysages presque apocalyptiques, lunaires, où survivent de nombreuses traces mystérieuses de la période néolithique…
Les élèves étaient accueillis dans des familles, à St-Austell. Ils ont ainsi pu partager le quotidien d’une famille anglaise et perfectionner leur pratique de la langue. 

Au musée d'Histoire Naturelle, à Exeter  -  voir en grand cette image
Au musée d’Histoire Naturelle, à Exeter

Les troisièmes B ;C & D à la découverte de Wells et ses alentours

Après un très long périple (près de cinq heures de car et neuf heures de traversée de la Manche) qui les aura fait partir de Saint Renan aux aurores le lundi 6 Mai, cinquante-six élèves du collège de Kerzouar ont eu la chance de passer une semaine à Wells en Angleterre.

Au programme : la visite d’une école (la « Blue School ») qui leur a permis de voir les différences entre la scolarité anglaise et la leur ; une excursion dans la ville de Bath où ils ont pu observer de très anciens bains romains et apprécier les différents magasins que l’on ne trouve qu’en Angleterre.

Ils ont ainsi pu découvrir une petite ville charmante grâce aux douces histoires du guide local, Malcolm, et ont partagé des moments conviviaux avec leurs familles d’accueil.

Ils ont effectué une marche sous la pluie dans les rues de Bristol qui les a menés dans les couloirs du « Bristol City Museum and Art Gallery », puis au musée scientifique « We The Curious » dans lequel leur âme d’enfant a pu ressurgir.

LRG DSC07328
LRG DSC07328

Enfin, ils ont visité Glastonbury en commençant par une petite randonnée sportive vers la Glastonbury Tor où se trouve une tour sans toit, et en terminant par une petite déambulation dans les rues pittoresques de cette ville où les fées et les sorcières ont leur place.

LRG DSC07322
LRG DSC07322

Le voyage s’est achevé par une traversée durant laquelle les élèves ont pu goûter aux joies de la danse dans la discothèque du bateau et ont fini de dormir bercés par tous ces bons souvenirs.

LRG DSC07370
LRG DSC07370

Voyage en Angleterre (suite)

Des nouvelles de nos voyageurs en Angleterre.

arrivée en Angleterre
arrivée en Angleterre
La Traversée c’est bien passé. Quelques malades mais rien de bien méchant. .Il nous reste la douane à passer et ensuite on part direction winchester. Grand beau temps aujourd’hui. Bonne fin de journée.
bath
bath
18/04/2018 : Temps magnifique et ville sublime. Nous sommes à Bath pour la journée. .

Voyages en Angleterre et en Espagne

Après leur long voyage, les élèves poursuivent leur voyage pédagogique comme prévu. Ils ont beau temps.

Voyages - Archives

Voyages en 2017

Des nouvelles de nos voyageurs en Angleterre

Nos voyageurs de Wells et Londres sont bien arrivés dans les familles hier mardi 25 avril. Ils étaient tous un peu fatigués après la traversée. Ils commencent leur visite aujourd’hui. Tout va bien.

Kerzouar sur les traces de SHERLOCK HOLMES !

Du 24 au 29 Avril 2017, 57 élèves de 3e ont séjourné à Londres accompagnés par leurs enseignants d’anglais Mme Le Lann et Mme Rannou, de SVT M. Langlet et d’espagnol Mme Le Roy. Le projet pédagogique interdisciplinaire avait pour thème « Sur les traces de Sherlock Holmes ». Culture, enquêtes, écriture et montages vidéos à partir de visites de quartiers en pleine mutation…

en croisière sur la Tamise ! et sous le Tower Bridge !! -  voir en grand cette image
en croisière sur la Tamise ! et sous le Tower Bridge !!
Royal Albert Hall -  voir en grand cette image
Royal Albert Hall

Du 24 au 29 Avril 2017, 57 élèves de 3e du Collège de Kerzouar ont séjourné à Londres accompagnés par leurs enseignants d’anglais Mme Le Lann et Mme Rannou, de SVT M. Langlet et d’espagnol Mme Le Roy. Les élèves étaient hébergés dans des familles anglaises dans le sud de Londres.
Le projet pédagogique interdisciplinaire (EPI Anglais – Sciences) avait pour thème « Sur les traces de Sherlock Holmes ». Les élèves ont pu comparer les lieux où se situent les enquêtes du célèbre détective des romans de Conan Doyle et la ville moderne.

Traffic jam :( Malgré l'entrée payante au centre de Londres, la capîtale est très encombrée -  voir en grand cette image
Traffic jam :( Malgré l’entrée payante au centre de Londres, la capîtale est très encombrée

Pour mener à bien la réalisation d’un montage vidéo sur le thème du projet, ils ont visité le Musée d’Histoire Naturelle, le Musée des Sciences et le Musée Maritime de Greenwich et afin d’ adapter leur scénario à l’époque actuelle, les élèves ont visité des quartiers en pleine mutation où cohabitent d’impressionnantes réhabilitations de bâtiments industriels et nouveaux buildings de verre et d’acier. Ils ont ainsi découvert le street art de Shoreditch dans l’East End, les quais de la Tamise au cours d’une croisière et les incontournables comme Big Ben, Buckingham Palace et la Tour de Londres.

new buildings -  voir en grand cette image
new buildings
LODON transformation -  voir en grand cette image
LODON transformation

Les élèves ont été enchantés de découvrir la ville emblématique de Londres. De leur propres mots : "C’était très enrichissant !"

embarquement sur la Tamise -  voir en grand cette image
embarquement sur la Tamise
Shoreditch : des graffitis monumentaux avant les immeubles de verre -  voir en grand cette image
Shoreditch : des graffitis monumentaux avant les immeubles de verre
News from London - Jeudi 27 avril

Des nouvelles de Londres.

Il pleut et il y a également de belles éclaircies. Mercredi, le groupe a visité la Tour de Londres puis les élèves se sont promenés dans l’East End pour découvrir le Street Art qu’ils ont apprécié.

Jeudi, ils ont visité le musée des sciences où ils ont fait les 4 étages ! L’après-midi avec un guide, ils ont fait une croisière sur « les traces de Sherlock Holmes ». Ils ont également fait du shopping. Ils ont déjeuné sur Hyde Park à midi. Tout se passe bien, les élèves mangent bien et dorment bien !

Je vous rappelle le numéro à contacter 08 92 68 18 01 (code séjour : 532937)

News from Wells - jeudi 27 avril

Aujourd’hui jeudi, les élèves sont partis en mission à Cardiff : découvrir la ville, trouver grâce aux panneaux les 6 lettres manquantes dans l’alphabet gallois, le nom gallois pour Wales et sa prononciation. Nous avons 8 gagnants. Cet après midi ils ont découvert la vie galloise et vécu un fabuleux moment dans une école victorienne dans laquelle Tanguy a sonné la cloche, appel à entrer en classe et Mathieu a été puni d’avoir dit bonjour en gallois au lieu de Hello en anglais. Il a donc porté le collier WN (Welsh No). Ils ont ensuite visité les maisons des mineurs ( 1809 à 1985) et vu leur style de vie évoluer grâce aux progrès techniques (radio, TV, lave-vaisselle..)
Un retour dans le car plein de surprises par la suite. Une très bonne journée, bien fatigante car bien remplie.
See you soon

News from Wells - mercredi 26 avril

We are fine, everybody is alright. Today, it was quite sunny but a bit cold at times. The students are very happy in their families.
This morning we went around Wells with our guide Malcolm and they learnt about the life of the monks in Middle Age. Our students have realized that British people love William the Conquérant whose statue can be see on the front of the Wells cathedral.
This afternoon they visited the blue school, a very British State School with fantastic equipment :

In our free time, students brought presents for their families.

Everything is fine, we are going to Cardiff tomorrow

Retour de Telgruc

Les élèves arriveront au collège entre 16 h / 16 h 30 (départ de Telgruc à 15 h).

Retour des élèves d’Angleterre

Les élèves en voyage en Angleterre sont de retour. Ils arriveront sur le parking des cars du collège aux alentours de 9 h 30 pour Wells et 11 h pour Londres aujourd’hui samedi 29 avril.

VOYAGE à LONDRES - Diaporama d’informations

Tout ce que vous devez savoir sur le déroulement du voyage à Londres…

Vous partez à l’aventure pour un passionnant voyage pédagogique à Londres, mais en toute sérénité ? Ce diaporama est pour vous !

Voyages en 2016

A la découverte de Wells & WALES !

60 élèves de 3e du collège de Kerzouar à St Renan sont partis le 8 mars 2016 pour un séjour à Wells à la découverte du Somerset et du Pays de Galles (Wales), accompagnés de Mme Salou, Mme Ménez, Mme Le Lann (professeurs d’anglais), M. Langlet (professeur de SVT) et Mme Le Guen (surveillante). Ils sont revenus le dimanche 12 mars.

Our wonderfull trip to Wells …. and WALES !

Ce voyage a été rendu possible par les diverses actions menées par les élèves, par la généreuse contribution financière de l’association Ouest en Elfes de St Renan et par une aide du FSE du collège.

Pour certains, c’était un premier voyage en Grande Bretagne, voire à l’étranger et une première traversée en ferry, pour aller à la découverte de la culture anglo-saxonne. Ils étaient hébergés en familles pour découvrir ainsi les traditions et habitudes du quotidien. Les élèves ont commencé par une visite guidée de Wells, ville pittoresque bénéficiant du statut de « cité » hérité d’un moyen-âge plus florissant et donc empreinte de siècles d’histoire.

Wells cathedral -  voir en grand cette image
Wells cathedral
Blue scholl poster1
Blue scholl poster1
blue school paintings
blue school paintings

Ils ont ensuite été accueillis dans un collège anglais, la Blue School. Là, ils ont rencontré des professeurs et élèves de l’école, qui leur ont fait visiter l’établissement, les familiarisant ainsi avec le système scolaire britannique et leur permettant d’échanger en anglais.

***

Robochef
Robochef

Le jour suivant, le musée des sciences à Bristol leur a donné l’occasion de parfaire leurs connaissances par l’intermédiaire d’activités ludiques et interactives qu’ils ont beaucoup appréciées.

Energy for the brain
Energy for the brain
Glastonburry Tor -  voir en grand cette image
Glastonburry Tor

Par la suite, ils sont allés sur les traces du roi Arthur à Glastonbury. La visite des ruines de l’abbaye, où leur a été relatée la légende de ce roi mythique et l’escalade du Glastonbury Tor étaient au programme. Sur les photos, vous pourrez admirer la course jusqu’en haut de cette colinne, sur les traces de la légende du Roi Arthur et d’Avalon.

***

Une journée d’excursion au Pays de Galles, le lendemain, leur a permis, de voir, à leur grande joie, le Millenium Stadium à Cardiff et de visiter, à Blaenavon, la mine de charbon Big Pit, transformée en un musée exceptionnel. Ils ont écouté, avec beaucoup d’intérêt, le récit de la rude vie des mineurs et de leurs familles, de l’évolution des techniques d’extraction du charbon, racontés par des guides, eux-mêmes d’anciens mineurs.
Nous n’avons pas été déçu ! Tout ce qui nous avait été promis fut fait :

Blaenavon Big Pit Museum
Blaenavon Big Pit Museum

"Amgueddfa cloddio glo ym Mlaenafon, Torfaen, yn ne Cymru ydy Amgueddfa Lofaol Cymru neu Pwll Mawr. Mae’n un o amgueddfeydd ffederal Amgueddfa Cymru."

Et si le Gallois n’est pas une langue que vous maîtrisez, voici en français ce qui nous attendait.

"Accompagné d’un ancien mineur, vous descendrez dans la mine à près de 100 mètres sous terre et rejoindrez les galeries où les mineurs extrayaient le charbon. Une occasion unique de découvrir l’univers des mineurs et de partager leur histoire."

***

Pour terminer leur séjour, ils ont visité Bath et ses thermes romains. Ils ont pu admirer l’architecture de cette ville, connaître son histoire et la vie de ceux qui ont contribué à sa création et à sa renommée grâce à Malcolm, notre guide sur place.

Roman Baths… dans la ville de BATH -  voir en grand cette image
Roman Baths… dans la ville de BATH

De belles affiches illustrées crées par les élèves témoignent à présent de ces 5 jours inoubliables passés en terre anglo-saxonne.

Escalade, tir à l’arc, sports nautiques : les photos du séjour à Telgruc
presqu'île de Crozon -  voir en grand cette image
presqu’île de Crozon

Malheureusement, les photos ne sont pas forcément en ordre chronologique….

Recit de séjour à Santander

Du 7 au 12 mars 2016, 52 élèves de quatrième et de troisième du collège Kerzouar, appartenant au pôle ibérique, ont découvert l’Espagne verte…

Ils étaient encadrés par leurs professeurs d’espagnol, Annaïg Le Roy et Anne Eozenou, ainsi que par Marie Cabioch (histoire-géographie) et Valérie Leboine (français).

Un programme riche : En Cantabrie, les jeunes hispanophones ont découvert l’histoire de la ville portuaire de Santander par une visite guidée à pied puis ont apprécié ses nombreuses plages à travers une promenade en bateau dans la baie. Ils ont également visité le musée des Beaux Arts.

Ils ont aussi fait une excursion aux Picos de Europa, massif le plus élevé de la cordillère Cantabrique, apprenant tout sur sa faune, sa flore et le mode de vie de ses habitants et empruntant enfin le téléphérique pour profiter de la neige.

Au programme également, le musée de l’Inquisition dans la commune chargée d’histoire de Santillana del Mar et la « Neocueva » d’Altamira, reproduction fidèle de la grotte paléolithique.

A Comillas, les adolescents se sont laissé charmer par le palais de style Art Nouveau « el Capricho », conçu par le célèbre architecte catalan Gaudí.

Avant de prendre le chemin du retour, ils ont passé la journée dans la capitale du Pays Basque voisin, Bilbao, où ils ont visité l’emblématique musée Guggenheim avant de réaliser une visite de la ville accompagnés d’un guide.

Pendant le séjour, les élèves étaient hébergés dans des familles à Santander. Ils ont ainsi pu partager les soirées d’une famille espagnole, goûter la gastronomie du pays et pratiquer la langue en situation réelle.

Séjour à Santander du lundi 7 au samedi 12 mars 2016

Vous trouverez en documents joints à cet article le programme du séjour à Santander du lundi 7 au samedi 12 mars 2016 ainsi que les recommandations utiles pour la préparation de ce voyage.

Un ajout ce jour : le contrat d’assurance annulation, qui a été souscrit pour chacun des participants au voyage.

Séjour à Telgruc : Jour 3

Quelques photos de nos activités de jeudi après-midi, préparées avec tout le sérieux qu’il se doit…

Tout se passe bien. Les enfants sont contents. Ils ont bien apprécié les activités nautiques, le tir a l’arc et l’escalade a Penhir.

Séjour à Telgruc : jours 2 et 3

Bonjour, hier matin, on est partis en randonnée de 3 heures (8km)…

On s’est balladés sur la côte jusqu’à un observatoire d’oiseaux . C’était magnifique : on se croyait en Méditerranée avec les forêts de pins et la mer bleue translucide. Dans l’aber, on a vu des aigrettes, des hérons, des cormorans et des cygnes.

L’après-midi,nous avons fait 2 groupes : l’un à l’escalade, l’autre à la via corda. Les filles ont fait de l’escalades et les garçons de la via corda et c’était super génial. Une élève était super forte, elle a monté un devers en tête.

Aujourd’hui nous avons fait du mégacraft, c’est un paddle géant gonflable. Le nombre maximal à bord est de 10 personnes.

On a fait du tir à l’arc.

Séjour à Telgruc sur Mer des 6e A : compte-rendu jour 1

Voici le premier compte rendu des élèves, tous bien arrivés

info document -  voir en grand cette image

Nous somme arrivés à Telgruc sur mer.

C’est très beau et ça nous plait beaucoup.

Le matin , on s’est installés dans des chambres de 4 p. Puis on a mangé un excellent repas préparé par Valentin.

Cet après-midi nous avons fait du kayak, nous avons beaucoup ri et il y a plusieurs kayaks qui se sont renversés et donc plusieurs élèves qui sont tombés à l’ eau.

Demain matin, on ira faire de la randonnée. On a déjà regardé la carte pour évaluer la distance à parcourir.

Voyage en 2015

Sortie pédagogique en Allemagne

Nos élèves germanistes de 4e et de 3e sont revenus d’Allemagne du nord…

ils y ont passé un séjour agréable et enrichissant.

En effet, il est de tradition que, tous les deux ans, les élèves germanistes du Collège de Kerzouar partent en voyage scolaire en Allemagne où ils sont hébergés dans des familles. Deux nouvelles générations viennent donc de rentrer, heureuses et la tête pleine de souvenirs, d’un séjour qui leur a permis de découvrir quelques villes hanséatiques : l’industrieuse Brême, Hambourg et sa nouvelle « Elbphilarmonie », Lübeck, « la Perle de la Baltique » et la magnifique cité médiévale de Lünebourg.

Voyages en 2014

Gran novedad : ¡ Las fotos del viaje a Bilbao !!!

Les photos du voyage à Bilbao du mois de mars 2014.
Le voyage à Bilbao est désormais derrière nous mais demeurera longtemps dans les esprits comme un moment d’échange, de découverte et d’enrichissement personnel. Nous espérons que nos élèves auront profité au maximum de ce séjour !
Lors de l’élaboration de ce projet, nous avons bénéficié de l’aide financière de l’association d’OUEST EN ELFES que nous tenons encore une fois à remercier.

Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous pour accéder à la vidéo des photos du voyage au pays basque espagnol.

Our wonderful trip to Oxford & London !

En mars 2014, 47 élèves, en classe de troisième ou quatrième européenne ont découvert Londres et Oxford.

les 4e et les 3e aux studios « Harry Potter » -  voir en grand cette image
les 4e et les 3e aux studios « Harry Potter »

Un lien vers l’article du Télégramme : « KERZOUAR - Des collégiens ont traversé la Manche »

2014 03 26 London SaintJames Park
2014 03 26 London SaintJames Park

D. LANGLET

PROGRAMME VOYAGE BILBAO ET RECOMMANDATIONS
Récupération de métaux pour un voyage à Londres.



Financement voyage Londres
Financement voyage Londres
Voyage à Bilbao

Du 24 au 29 mars 2014, 49 élèves de quatrième et de troisième du collège Kerzouar, appartenant au pôle ibérique, ont découvert le pays basque.


Les élèves étaient encadrés par leurs professeurs d’espagnol, Annaïg Le Roy et Elisabeth Petit, ainsi que par Marie Cabioch (histoire-géographie) et Nathan Jaron (surveillant).

Un programme riche :
A Bilbao, les élèves ont pu découvrir les atouts culturels de cette ville et, notamment, l’emblématique musée Guggenheim. Ils ont également visité le musée basque ainsi que le musée taurin situé dans les arènes de Vista Alegre. Une promenade en bateau sur le « Nervión » leur a permis d’apprécier l’évolution de Bilbao, ville autrefois industrielle et dorénavant tournée vers le tourisme et les services. Ils sont aussi allés se promener à San Sebastián, parcourant les ruelles de la vieille ville et admirant les sculptures de Chillida à l’extrémité de la « Concha », une des plus belles plages urbaines au monde. Sur le chemin du retour, une halte a été observée au musée de la paix, à Guernika.
Pendant le séjour, les élèves étaient hébergés dans des familles à Bilbao. Ils ont ainsi pu partager les soirées d’une famille espagnole, goûter la gastronomie du pays et pratiquer la langue en situation réelle.